dianabolDianabol est un stéroïde oral ayant un grand effet sur le métabolisme de la protéine. Dianabol promeut la synthèse de la protéine, supportant ainsi l’accumulation de celle-ci. Cet effet se manifeste par une balance positive du nitrogène et une sensation de bien-être améliorée. Il a un fort effet anabolique et androgène qui se manifeste par un énorme gain de force et de masse de la part de l’utilisateur. Dianabol est tout simplement un stéroïde de masse qui travaille vite et efficacement. Un gain de poids de 1-2 kilos par semaine pendant 6 semaines est normal avec cet anabolisant. Le poids additionnel consiste d’une augmentation véritable des tissu (hypertrophie des fibres musculaires) et, particulièrement, une rétention des fluides notable. Dianabol se convertie facilement en oestrogènes et n’est vraiment pas un bon choix quand la compétition est un objectif. La rétention d’eau excessive et la conversion en oestrogènes peuvent être évité dans la plupart des cas par la prise simultanée de Nolvadex et Proviron de telle sorte que quelques athlètes sont capables de prendre Dianabol jusqu’à 4 jours avant la compétition. Une dose journalière efficace se situe entre 15-40 mg/jour. Les nouveaux utilisateurs de stéroïdes n’ont pas besoin de plus de 20 mg de ce produit par jour car cela est suffisant pour atteindre de bons résultats en l’espace de 6 semaines. Lorsque l’effet commence à s’atténuer et que l’athlète désire continuer le traitement, l’athlète devrait ajouter un stéroïde injectable comme Déca-Durabolin au lieu d’augmenter la dose.

Puisque la demi-vie de Dianabol est de seulement 3.2-4.5 heures, la prise des comprimés devrait être étalée sur la journée pour atteindre une concentration égale de produit dans le sang. Il est recommandée de prendre les comprimés si possible durant les repas afin d’éviter de possibles douleurs gastriques. Une simple absorption de 10 mg résulte en une augmentation par 5x du niveau de testostérone moyen chez le mâle. Les femmes ne devraient pas prendre Dianabol puisque des symptômes sévères de virilisation pourraient survenir. Bien que Dianabol aie de nombreux effets secondaires, il sont rares lorsque le dosage n’excède pas 20 mg/jour. Puisque Dianabol est I 7-alpha alkylé, il cause une forte tension sur le foie. Lors de fortes doses sur une période prolongée, Dianabol est toxique pour le foie. Même une dose de 10 mg/jour augmente les valeurs du foie; après l’arrêt de la prise du produit, par contre, les valeurs retournent à leur taux normal. Puisque Dianabol augmente rapidement la masse à cause de la haute rétention d’eau, une haute pression et une augmentation du rythme cardiaque peuvent survenir. L’addition de Nolvadex et de Proviron peuvent être nécessaires puisque Dianabol se convertie fortement en oestrogènes et cause parfois la gynécomastie(augmentation du volume des seins). A cause de sa forte teneur en androgènes et une conversion en dihydrotestostérone, Dianabol, chez certains athlètes, peut déclencher une acné sévère du visage, cou, poitrine, et épaules, puisque la fonction des glandes sébacées est ainsi stimulée. Si une pré-disposition héréditaire existe, Dianabol peut aussi accélérer la perte des cheveux. Un autre désavantage est que lorsque l’on arrête la prise du produit, une considérable perte de masse et de force peuvent survenir car l’eau accumulée dans les tissus durant le traitement est alors excrétée par le corps. Lors d’une prise de plus de 50 mg/jour, un comportement agressif est parfois observé qui, lorsque retourné sur l’entraînement, peut constituer un avantage. En dépit de tout les symptômes possibles, Dianabol procure à tous les athlètes une « sensation de bien-être anabolique » qui améliore l’humeur et augmente l’appétit et qui, avec les résultats obtenus, améliore la confiance de plusieurs utilisateurs.

-Traduction musclesenmetal.com