trenboloneQu’est-ce que l’acétate de trenbolone?

La trenbolone, en une phrase, peut être considérée comme le plus grand stéroïde anabolisant jamais découvert. L’acétate de trenbolone est la forme préférée des bodybuilders; et le comble de l’ironie, c’est la manière dont il a été utilisé sur les bovins pour augmenter leur masse musculaire avant qu’ils ne soient abattus pour leur viande. Bien sûr, ce stéroïde a trouvé sa voie dans le culturisme où les athlètes sont toujours en train de chercher à « renforcer » leur corps. Ce stéroïde anabolisant possède un potentiel anabolique et androgénique d’environ 500% plus fort que la testostérone, ce qui en fait incontestablement le leader en puissance des stéroïdes bâtisseurs de muscles.

L’acétate de trenbolone, sous la marque Finaplix, est la forme d’action la plus rapide de trenbolone disponible, qui requiert d’être injecté tous les jours pour atteindre la concentration sanguine adéquate. Du point de vue structural, elle est apparentée à la nandrolone, appartenant au groupe nommé 19-norstéroïdes.

Donc comment la trenbolone s’y prend-elle pour accomplir ces effets remarquables ? De divers mécanismes :

Elle se lie au récepteur androgénique de façon plus forte que la testostérone elle-même ; l’affinité de liaison étant une mesure de l’intensité de l’effet qu’elle peut avoir à l’intérieur des cellules. Cette forte liaison peut aussi justifier les effets de la trenbolone sur la perte de graisse, ce qui produit des modifications dramatiques dans la recomposition du corps.

La trenbolone fait accroitre les niveaux d’IGF-1 jusqu’à plus de 200%, tout en augmentant le recrutement de cellules-satellites pour fabriquer de nouvelles cellules musculaires et récupérer celles qui sont altérées (hyperplasie).

Elle fait pencher le bilan azoté vers le côté positif de manière significative, ce qui est un bon indicateur du potentiel anabolisant d’un agent.

Elle est une puissante hormone anti-catabolique, capable d’arrêter les signaux qui stimulent la libération des glucocorticoïdes détruisant les tissus (comme le cortisol).

Elle améliore « l’efficacité alimentaire » des aliments, en les optimisant pour l’utilisation. Par exemple, si votre corps est capable d’absorber 500 mg d’1g de protéines, avec l’utilisation de la trenbolone, ce nombre peut être élevé jusqu’à 800 mg. La production de globules rouges augmente rapidement, donnant lieu à des temps de récupération rapide et à une extrême vascularisation (angiogénèse).

L’acétate de trenbolone produit à peu près 100% de gains de masse maigre, en majorité expliqué par le fait que le médicament ne s’aromatise pas en œstrogènes.

Infos sur la trenbolone

Lors de l’utilisation de l’acétate de trenbolone, la dose journalière d’environ 50 à 100 mg semble être la plus efficace.
Elle ne devrait pas être utilisée en monothérapie, vu qu’elle a des propriétés élevées de suppression de la testostérone naturelle.

Ce stéroïde est réputé pour posséder des effets progestatifs ; une autre hormone femelle clé différente des œstrogènes. Cela peut avoir pour conséquences le développement d’une gynécomastie chez les individus sensibles.

Elle peut être cumulée avec beaucoup d’autres stéroïdes, les meilleurs semblant être les esters de testostérone eux-mêmes.