Les bases d’un cycle de stéroïdes

Accueil / Anabolique / Les bases d’un cycle de stéroïdes

Les bases d’un cycle de stéroïdes

Il y a bientôt 10 ans, j’avais fait un thread simple expliquant les bases d’un cycle de stéroïdes. Ce « mémo » était assez soft et je me dois de rentrer dans certains détails, En effet, lorsqu’un pratiquant souhaite se lancer dans l’expérience des stéroïdes, il ne voit souvent que le côté « je veux passer un cap ou même me transformer ». C’est là, souvent (trop?) que commence les ennuis. Quand je vois que les sections médicales des forums de musculation grandissent, c’est qu’il y a un souci!!!

Avant toute chose, quand on veut commencer les stéroïdes, on se doit d’effectuer une chose essentielle : une prise de sang !!!

Ok mais que faut-il regarder?

Il y a divers organes à analyser, le foie, les reins, la thyroïde et cie mais il y a certaines valeurs qui sont également importantes. La prise de sang qui va suivre est ce que je demande à chacun de mes clients. Elle permet d’obtenir des informations capitales permettant de voir si certains stéroïdes sont contre-indiqués ou s’il faut tabler sur une supplémentation adéquate.

– ALAT

– ASAT

– La bilirubine et l’albumine.

– Cholestérol total

– Cholestérol HDL

– Cholestérol LDL

– Triglycérides

– Créatinine

– Urée

– Testostérone libre (biodisponible)

– Œstradiol

-Prolactine

-SHBG

– LH

– FSH

– TSH

– T4 libre (FT4)

– T3 libre (FT3)

Les stéroïdes, les anti-œstrogènes, les SERMS, les brûleurs comme le clenbuterol et les hormones thyroïdiennes, les peptides etc… provoquent des effets secondaires.

Quels sont les principaux effets secondaires?

L’impuissance pendant et après un cycle de stéroïdes : Certains stéroïdes peuvent engendrer ce phénomène PENDANT mais aussi APRES la cure. Les molécules notamment les 19nor (decadurabolin, NPP, trenbolone…) peuvent accentuer ce problème.

Solution : *Viagra, Cialis, Levitra et consor peuvent aider mais ce n’est pas une solution pérenne.

*HCG peut aider à garder une activité testiculaire pendant la cure. De plus, elle est d’une grande aide pendant la relance. (cf article relance 2.0)

*Baisser la dose d’AAS injecté et/ou baisser la dose de testostérone. C’est bête mais souvent ça peut suffire.

L’atrophie testiculaire est un problème très commun lors d’une cure. En effet lors de la prise de produits anabolisants et/ou de testostérone, l’utilisateur perçoit une réduction de la taille de ses testicules. Cette dernière est liée à l’arrêt ou la mise en repos de l’axe HPTA.

Solution : *HCG à raison de 250 à 500ui deux fois par semaine à partir de la semaine 3 de la cure.

L’Hypertension/la rétention d’eau vient en partie de la dose administrée mais aussi de la diète ou bien d’un taux d’hématocrite trop élevé.

Solution : *L’eau…Oui l’eau, cet élément indispensable à notre vie. Souvent les « curistes » augmentent leur consommation de protéines. Il faut donc veiller à aider les reins en buvant beaucoup d’eau.

*Des suppléments comme le magnésium (600mg/jour) et la vitamine B6 (100 à 200mg/jour) aident grandement.

*En cas d’urgence, ne jouez pas les supermen, allez voir un médecin, dîtes lui la vérité afin qu’il vous prescrive un médicament pour la pression artérielle.

Le foie est un organe filtre dit muet. Un vieil adage dit que quand on ressent un organe muet, il est déjà trop tard…Vous êtes d’accord que nous sommes entourés de machines contenant des filtres. Pour qu’elles fonctionnent parfaitement, il faut nettoyer leur filtre (voiture, machine à laver etc…). Il en va de même pour le corps humain.

Note de Thor49 : En cas d’hépatite C ou d’antécédents au foie, évitez les stéroïdes alkylés en 17-alpha

Solution : *Chardon Marie ou sylimarine 160mg / 3 fois par jour

*Acide alpha lipoïque 100 à 300mg / 3 fois par jour

*N-acétyl cystéine 600mg 3 fois par jour

*Gultamine 5 à 15grs par jour

*Vitamine C 1grs / 3 fois par jour et vitamine E 400 à 800 UI / trois fois par jour

*Desmodium EPS 10ml / jour

Note de Thor49 : Je préfère réserver le Desmodium EPS en cas d’analyse montrant que le foie est trop engorgé ou en fin de cure. C’est juste ma façon de procéder.

Le grossissement de la prostate peut également être un problème lié à la prise de stéroïdes notamment la testostérone et l’oxymetholone entre autres.

Solution : *Proscar disponible sur avis médical

*Les anti-œstrogènes (cf article sur les anti-aromatases)

*Saw palmetto (étude à confirmer car cette plante peut également réduire les effets de la testostérone)

La gynécomastie est causée par une hausse significative des œstrogènes mais aussi de la prolactine. Trop d’œstrogènes/prolactine dans le corps peut engendrer tout un tas d’effets secondaires comme la chute de la libido, grossissement de la glande mammaire, prise de gras, dépression etc…

Solution : *Les anti-œstrogènes (cf article sur les anti-aromatases)

*Crèmes contenant de la DHT sur avis médical

*Dostinex 0,5mg par semaine

Note de thor49 : La durée d’utilisation de ces produits sera en fonction des analyses de sang pendant la cure.

La perte de cheveux est causée par trop de testostérone. Ce problème est flagrant chez les femmes et chez les hommes sujets à ce phénomène.

Solution : *Propecia ou finastéride sur avis médical

*Certains shampooings ou crème après-shampooing

L’insomnie ou le stress (élévation du taux de cortisol entre autres) peuvent être liés à certaines molécules ou bien à des dosages trop élevés.

Solution : *La mélatonine 1 à 3mg au couché

*Somnifères ou anxiolytiques sur avis médical

*Certaines plantes comme la valériane ou des suppléments comme le 5 htp peuvent aider

Ces effets secondaires sont les principaux mais ce n’est pas exhaustif. Certaines personnes vont bien gérer d’autres pas du tout !!!

Tous ces effets secondaires ne vous ont pas refroidi ? Votre prise de sang est nickel? Vous êtes en bonne santé, vous suivez des entraînements efficaces et une diète carrée depuis plusieurs années ? Musclesenmetal est votre crédo, vous suivez des puits de sciences comme @SWAT06, @Maxence47 etc..? Bref vous vous sentez prêt ?

Un cycle de stéroïdes c’est quoi concrètement?

On va partir sur des études de cas :

« Salut, je suis Kévin, j’ai 19 ans, je veux faire une cure de produit. Je m’entraîne 3 mois avant l’été pour draguer les filles et je vais au fast food, trois fois par jour…»

Réponse : Kévin, ton système endocrinien est en plein essor. Il est donc au top de sa forme. Tu répondras terriblement bien à un bon entraînement (mais plus de trois mois) ainsi qu’à une alimentation riche en nutriments et bien équilibrée. A part entamer sérieusement ta biochimie, je te conseille d’attendre quelques années afin d’acquérir un solide bagage qui te permettra de profiter de la cure.

« Bonjour, je m’appelle Idriss, j’ai 26 ans. Ça fait 5 ans que je m’entraîne en variant les périodes de force, de volume, d’explosivité etc…Je suis une alimentation adaptée à ma pratique sportive et m’octroie quelques écarts quand j’en ressens le besoin. L’année prochaine, j’aimerais faire une compétition de bodybuilding, je n’ai jamais pris de stéroïdes. »

Réponse : Idriss au vu des exemples de training que tu nous as montré, on voit ton engagement pour ce sport. Ton analyse de sang montre que tu es en excellente santé. Vu que tu n’as jamais pris de produits, on te conseillera soit un oral seul soit une testostérone seule afin que tu vois ta réaction. Tu devras effectuer une relance adéquate, protéger ton foie en cas de prise d’oral et surveiller certaines constantes pendant et après ta cure.

Tout ça pour dire quoi ?

Effectuer une cure n’est pas anodin. Certains produits sont très durs pour le système endocrinien. Il faut veiller à se protéger, ne pas copier les cures d’un membre car il a de super photos sur son journal, faire des analyses avant/pendant/après la cure et après la relance. Une santé, c’est comme la virginité, on en a qu’une !!!

Quand tous les feux sont au vert et qu’on a décidé de suivre une cure de stéroïdes, il convient de suivre quelques bases :

*Suivre une relance adéquate en post cure avec HCG, Clomid, Nolvadex entre autres (cf l’article relance 2.0)

*Prévoir des prises de sang durant la cure et avant/après la PCT

*Aider l’axe HPTA avec des prises de HCG proportionnées à la cure (250 à 500ui / 2 à 3 fois par semaine)

*Utiliser un anti-œstrogènes comme l’arimidex, l’aromasin etc… (cf l’article anti-aromatases)

*Protéger son foie ou ses organes filtres en ayant une alimentation saine et adéquate à l’objectif voulu et en utilisant des suppléments qui aident. J’aime beaucoup le life support 2.0 d’anabolic innovation qui contient de bons suppléments dédiés à nous « protéger »

Exemple de cycles de stéroïdes :

NEWBIE :

S -2 : Prise de sang

S1 à S10 : 500mg testostérone Enanthate

S6/12/Post PCT: Prise de sang

PCT à partir de S13

HCG à partir de la S3 : 250ui lundi et jeudi

Anti-oestrogène si besoin (à voir avec analyse de sang)

Life support 2.0 tout au long de la cure mais optionnel

BULK MASS niveau avancé :

S -2 : prise de sang

S1 à S10 : 750mg testostérone + 600mg Equipoise

S1 à S6 : Anapolon (S1 50mg/jour, S2 100mg/jour, S3 150mg/jour, S4 150mg/jour, S5 100mg/jour, S6 50mg/jour)

S7/12/Post PCT: Prise de sang

PCT à partir de S13

HCG à partir de la S3 : 250ui lundi et jeudi

Anti-oestrogène si besoin (à voir avec analyse de sang)

Life support 2.0 tout au long de la cure

Desmodium EPS en relance et/ou à partir de la S7 si les valeurs du foie sont trop hautes

CUTTING CYCLE niveau avancé :

S -2 : prise de sang

S1 à S8 : 100mg testostérone propionate + 75mg trenbolone acétate + 50mg winstrol + 50mg proviron chaque jour

S9 à S10 : 50mg proviron chaque jour

PCT à partir de la S11

S4/Post PCT: Prise de sang

Anti-oestrogène si besoin (à voir avec analyse de sang)

Life support 2.0 tout au long de la cure

Desmodium EPS en relance et/ou à partir de la S4 si les valeurs du foie sont trop hautes

A lire également
Commentaires
  • seb

    Dans la prise de sang, j’aurai rajouté sans hésitation la testo totale, et la DHT.

Laissez un commentaire

Lire les articles précédents :
Les anti-aromatases ou AI (aromatase inhibitor)

Les anti-aromatases sont un groupe de médicaments utilisés chez les sportifs pour contrer les effets secondaires des stéroïdes, à savoir...

Fermer