T3

Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses

kurt

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Cytomel est une hormone thyroïdienne de synthèse qui existe uniquement en comprimés.
C’est l’une des hormones thyroïdiennesles plus puissantes et ses propriétés sont fortement anabolisantes.

Il existe 2 types d’hormones thyroïdiennes de synthèse.On distingue les hormones thyroïdiennes de type T4, comme par exemple Synthroïd, et celles de type T3, comme Cytomel.

C’est Cytomel qui est de loin la plus puissante des deux.
Les personnes qui l’ont essayé rapportent que les résultats obtenus avec Cytomel seraient 4 à 5 fois supérieurs à ceux de Synthroïd.

Le mode d’action de Cytomel est le suivant : il augmente la synthèse des protéines et donc produit un gain de masse musculaire.

De plus Cytomel est un excellent brûleur de graisses : il accélère l’utilisation des hydrates de carbone et la combustion des graisses en fabriquant plus d’ARN (Acide Ribonucléique) par élévation du métabolisme basal.

Cette propriété permet au culturiste d’utiliser Cytomel pendant les périodes de préparations de compétition afin d’obtenir une musculature plus striée.

En outre Cytomel est si efficace pour brûler les graisses que beaucoup de culturistes se permettent quelques écarts diététiques durant cette période, sachant que Cytomel détruira l’excédent de calories absorbées.

Enfin il faut préciser que Cytomel est utilisé de préférence en combinaison avec d’autres anabolisants.

Il est en effet surtout efficace pour démultiplier l’action des stéroïdes, mais il ne provoque pas de réelle prise de masse si on l’utilise seul.

Comme Cytomel augmente la masse de l’utilisateur uniquement par synthèse protéique, son utilisation doit toujours s’accompagner d’un régime particulièrement hyper-protéiné (encore plus qu’avec les autres produits) afin d’obtenir de meilleurs gains en masse musculaire.
Il est rare qu’une substance provoque autant d’effets recherchés simultanément, c’est pourquoi Cytomel est une hormone très appréciée dans le milieu du bodybuilding.

Hélas, un produit qui provoque de forts effets anabolisants provoque aussi généralement d’importants effets secondaires, et c’est le cas de Cytomel.
Comme c’est une hormone thyroïdienne, Cytomel peut provoquer une mise au repos de l’activité thyroïdienne, de la même manière qu’un cycle de testostérone inhibe la production de testostérone endogène.
On a longtemps cru que ce phénomène pouvait causer un dysfonctionnement irréversible de la thyroïde qui contraint le sujet à suivre un traitement à vie. L'on sait maintenant que cela est absolument faux et qu'aucun tel risque n'existe, même si la désinformation à ce sujet court toujours, notamment chez les médecins.

Un cycle de Cytomel provoque également divers symptômes et effets secondaires : palpitations du coeur, diarrhées, perte de poids, nausée, transpirations abondantes et maux de tête. La plupart du temps, les culturistes parviennent à atténuer voire éliminer ces effets en diminuant un peu la dose.

Enfin il faut savoir que Cytomel a tendance à inhiber les effets de certaines autres hormones qui sont utilisées en même temps que lui.

Quand un culturiste prend du Cytomel en même temps que de l’insuline ou de la phenformine, les effets de l’insuline ou de la phenformine s’en trouvent généralement diminués.

Les culturistes utilisent le plus souvent Cytomel avant une compétition en stack avec Clenbuterol, qui est lui aussi un redoutable « mangeur de graisses ».

Ce stack donne d’excellents résultats en ce qui concerne la combustion des graisses et la striation musculaire.

Étant donné les effets dont nous avons parlé précédemment, les culturistes doivent rester prudents et commencer à une faible dose, puis augmenter lentement.

Les utilisateurs avisés commencent généralement à 25 mcg (25 microgrammes soit 0,025 mg) par jour, puis augmentent tous les 5 ou 6 jours de 25 mcg, pour aller au grand maximum jusqu’à 100 mcg par jour, pris en une seule fois, 60 minutes avant le premier repas de la journée, seul moment où la T3 est absorbable par voie orale. L'on peut également, si le produit est disponible, injecter la T3, auquel cas on préférera des doses étalées au cours de la journée. Il faut ensuite prendre soin de diminuer la dose progressivement sur la fin du cycle afin d’éviter une interruption brutale, qui peut causer le "choc métabolique" aux divers effets désagréables, voire dangereux.

La durée d’un cycle de Cytomel peut être aussi longue qu'on le désire, puisque les dangers sont ceux de la surdose alors que ceux d'une cure trop longue sont maintenant connus comme étant nuls.

Le produit se présente en comprimés de 25 mcg, par flacons de 100.

Fiche technique : Cytome l.
Molécule : liothyronine natrium.
Voie : orale.
Catégorie : hormone thyroïdienne de synthèse. Effets positifs : combustion des graisses, prise de masse.
Effets négatifs : séquelles thyroïdiennes irréversibles, tremblements, perte de poids, etc...
Dose : 25 à 100 mcg/jour.
Force : *
Masse : **
Définition: ***
Danger : *
 
I

invité

Guest
Re : T3

vais remettre un peu d'infos plus precises sur le t3 , et faire prendre conscience que ce n'est pas un medoc anodin .

et surtout revoir a la baisse les conseils que j'avais donné a kaliméro dans un autre topic . d’où l’intérêt de continuer a se documenter constamment pour se mettre a jour .
voilou :

Le Cynomel ou la T3 comment ça fonctionne ? source http:// thyroide-fibromyalgie.blogspot.com
Le Cynomel ou l'Euthyral, le Téatrois sont les médicaments dans lesquels on trouve l'hormones thyroïdienne T3L de synthése.

La T3L est l'hormone réellement et la seule active.

Les médecins en ont peur et sont frileux à la prescrire tout simplement parce que justement elle est très active.
Ce qui implique que si elle est très active son manque comme sont trop, engendrent des problèmes dans tout l'organisme.
Et ça les médecins ne l'admettent pas du tout voire même le nient carrément.
Oh ils ne le nient pas quand il y en a de trop mais trop peu pour eux, ce n'est pas un problème.

La T3L en trop grande quantité peut provoquer des palpitations cardiaques, des diarrhées, une fonte musculaire, de la nervosité,.... enfin tous les symptômes de l'hyperthyroïdie.
La T3L en trop petite quantité, peut provoquer donc tous les symptômes de l'hypothyroïdie.

Le problème de la prescription de la T3L en complément du Levothyrox ou d'un traitement de T4L comme le L-thyroxine, vient de plusieurs choses :

1. l'action rapide et très (trop ?) importante de l'hormone
2. le dosage de la molécule dans les comprimés est trop important. En effet l'Euthyral contient 20 µg, le Cynomel 25 µg, le Téatrois 0,35 mg
3. la nécessité de devoir prendre de petits dosages en plusieurs prises
4. et en plus, une erreur des médecins qui l'associent au dosage de la T4 sans faire au préalable une diminution de la T4 ce qui entraîne alors une double dose, mais je vais développer.

1. L'action rapide.
La T3L a en effet une 1/2 vie de 24 heures.
Donc voir le principe de la 1/2 vie d'un médicament qu'il s'agisse du Levothyrox ou d'un autre le principe est le même. C'est la durée qui diffère.
L'action de la T3 est très rapide mais aussi très courte car elle s'élimine rapidement.
L'action de la T3 est importante car chaque cellule de l'organisme à besoin de la T3 car cette hormone agit au niveau de toutes les cellules de l'organisme et participe à l'élaboration de l'énergie. Elle s'introduit au niveau des cellules en traversant les membranes cellulaires et en allant se fixer au niveau de l'ADN du noyau cellulaire ainsi que dans la mitochondrie pour stimuler la formation d'ATP (adénosine tri-phosphate), la principale source d'énergie du corps.
Donc la T3L est VITALE à TOUT l'organisme.

2. Le dosage trop important des comprimés.
Les comprimés contiennent une dose importante de la molécule ce qui les rend particulièrement dangereux et surtout inadaptés aux besoins réels du patient.
Il faut les prendre par 1/4 ou 1/2 mais surtout en plusieurs prises en évitant les prises trop tardives dans la journée qui peuvent alors entraîner des insomnies.

Pourquoi est-il trop important ?
Parce que les raisons du manque de T3L sont :

* la conversion de l'hormone T4L ne se fait pas correctement
* pas suffisamment
* pas du tout.

Ce manque d'hormones ne veut pas dire pour autant qu'il faille prendre la quantité nécessaire le matin et qu'ensuite cela est bon pour la journée. Pas du tout, mais ça c'est le point 3.

3. De petites doses plusieurs fois par jour.
Bien entendu, puisque que comme vu plus haut, la T3L est très active et très rapidement.
Donc une quantité trop importante d'un coup, donne une action rapide et surtout trop hormones présentes de quoi se faire un bon électrochoc, ce qui n'est absolument pas bon pour l'organisme, qui en fait n'a besoin que de petits coups de pouce, plusieurs fois par jour, comme le fait normalement notre organisme quand tout va bien.

Donc un petit dosage plusieurs fois par jour, sera bien plus efficace et surtout plus sûr qu'un dosage fort en une seule prise.

4. Nécessité de diminuer le dosage de la T4L lors de l'ajout de la T3L.
Les médecins lorsqu'ils donnent un apport de T3, l'ajoutent au dosage de la T4, ce qui est une grosse erreur puisque comme on le sait la T4 permet elle de produire de la T3 par conversion, ce que fait notre foie.
Donc si on ajoute de la T3 à un dosage de T4 sans diminuer ce dernier, on risque de se retrouver avec un trop d'hormones et ce même si le taux de T3 est vraiment très bas, et même si il est hors norme minimale.

Pourquoi ?

* Parce que la T4 en trop, peut alors elle aussi donner des symptômes désagréables ressemblant à ceux de l'hyperthyroïdie.
* La T3 à besoin d'elle-même pour être convertie par le foie. C'est-à-dire qu'un apport de T3 directe par un traitement peut alors aider notre foie à mieux convertir la T4. Donc un apport supplémentaire de T3 doit être prit en compte.

Ces éléments doivent être prit en compte de suite car on ne sait pas comment l'organisme va réagir.
Donc par prudence, il est préférable de faire la posologie tout doucement, en procédant par paliers, de petits dosages des deux hormones au fur et à mesure.

Donc lorsqu'on doit ajouter de la T3 à un traitement déjà existant de T4, il est impératif de diminuer d'abord la T4, et d'ajouter la T3 par petites doses.

Exemple :
On a déjà un traitement de 100 µg de Levothyrox.
On commence alors par 1/4 de Cynomel par exemple, ce qui donne 6,25 µg mais on diminue alors de 25 µg minimum le Levothyrox.
En principe on compte 25 µg de T4 en moins pour 5 µg de T3 ajouté.

REMARQUE :
Comme je le disais en début d'article, les comprimés sont trop dosés.

Je commencerais par l'Euthyral qui contient 100 µg de T4 et 20 µg de T3 par comprimé.
Donc 1/4 de cp d'Euthyral nous donne 5 µg de T3 et 25 µg de T4. Ce qui est un bon rapport mais pas très facile à gérer.
Car si vous voulez par exemple, n'augmenter que la T3, vous devez obligatoirement augmenter aussi la T4.
Si vous voulez augmenter la T4 uniquement, vous pouvez le faire mais alors en y associant du Levothyrox ou de la L-thyroxine.

Quant au Cynomel lui doit alors être associé à un traitement de T4 soit le Levothyrox ou le L-thyroxine.
Mais il peut dans certains cas être prescrit seul. Après une opération de la thyroïde pour cancer en attendant la cure d'iode par exemple.
Le Cynomel contient donc 25 µg de T3 par comprimé, ce qui est bien de trop.
Même 1/4 de cp donne un dosage trop important en 1 prise car bien des personnes ont besoin ne serait-ce que d'un 1/4 de ce 1/4, plusieurs fois par jour.

Comme aux USA, il existe le Cytomel qui est en deux dosages : 25 µg et 5 µg.
Ce qui fait que 1/4 de cp de 5 µg ne donne que 1,25 µg et parfois c'est suffisant pour une prise. Ou même 1/2 cp serait suffisant puisque alors on peut alors renouveler la prise à 2 ou 3 heures d'intervalle.
Cela donne le petit coup de pouce nécessaire, mais sans donner les risques de nervosité, palpitations ou de tremblements qui sont souvent alors associés et surtout craint des patients.

Je ne parlerais pas du Téatrois, car déjà le traitement n'est pas remboursé par la sécurité sociale et en plus il contient donc lui 0,35 mg de T3 ce qui est encore bien plus dosé et donc encore bien plus à risques.
Ou alors là c'est pour les cas où les personnes n'absorbent ou ne convertissent absolument pas la T4 et dans ce cas la seule solution est uniquement la prise de T3.
 
Statut
La discussion n'est pas ouverte à d'autres réponses
Haut