Symptômes physiologiques du syndrome de surentraînement

Thor49

Undercover
Membre du Staff
ADMINISTRATEUR
* Forme classique (sympathique):

- baisse des performances,

- fatigue persistante,

- agitation,

- troubles du sommeil,

- perte de poids, anorexie,

- augmentation de la Fc et de la pression artérielle de repos,

- récupération de la Fc et de la pression artérielle plus lente après un effort,

- hypotension posturale,

- infections fréquentes,

- diminution de la lactatémie maximal à l'effort,

- perte de l'esprit de compétition.





* Forme moderne (parasympathique):

- baisse des performances,

- fatigue persistante,

- dépression, lassitude

- sommeil non perturbé,

- poids et appétit normal,

- baisse de la Fc de repos avec récupération rapide après effort,

- hypoglycémie à l'effort,

- infections fréquentes,

- diminution de la lactatémie pour des efforts modérés et maximaux,

- diminution de la libido chez les hommes et aménorrhée (arrêt des règles) chez les femmes,

- perte de l'esprit de compétition.

source : physiomax.com
 

Castle

hipocampus.me rep'
Rep
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
tout à fait

absolument post + + + + +

pour avoir eu une periode de surrentrainement suis completement d'accord
 

Mulk

VIP
VÉTÉRAN
Le probleme est que la liste de symptomes est si longue qu'on a tous forcement quelques uns de ces symptomes :passur:
 

kalimero

KALIKENOBI Neurotyping 2A secondaire fort 2B
Membre du Staff
SUPERMODO
bon post je ne l'avais pas vu.

Daccord avec CHOA , SARD c'est la testo qui peut te donner quelques troubles du sommeil , (a moins que tu aie métier générateur de pression, ou une femme....:mdr:)

Merci encore THOR
 

yannicc12

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Symptômes physiologiques du syndrome de surentraînement

aujourd'hui je suis casser et en hypotension comment je peu la faire remonter pour faire mon training ?
 

Castle

hipocampus.me rep'
Rep
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Symptômes physiologiques du syndrome de surentraînement

REPOS ou alors encore mieux accorde toi quelques jours voir une semaine complète sans rien faire...
et ça sert à rien de phraser "c'est ma drogue j'en ai besoin du training" et t'entrainant alors que t'es déjà dans le rouge tu vas encore plus aggraver ta fatigue et tes autres symptomes.
 

yannicc12

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Symptômes physiologiques du syndrome de surentraînement

Ben je revient du training alors j'ai bue 2 litres de st yorre avant le training mais je suis partie vaseux et même encore de léger vertige j'ai commencer léger au legs extension et en pas longtemps j'ai monter mes charges du coup j'ai fais ma seance complète au début très dur et arriver à 20 min j'étais à bloc et j'ai exploser des charges à la presse et au legs la je suis en pleine forme on verra demain si je suis autant fatiguer je prend du repos si sa va mieux s'est que j'étais peu être ou un peu déshydrater ou un manque de potassium ou sodium :hein:
faut dire que je suis un régime cyclique et parfois je suis très bas en glucide donc pas de fruits ect et même les vitamines et minéraux ne valent pas les fruits
 

Castle

hipocampus.me rep'
Rep
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Symptômes physiologiques du syndrome de surentraînement

toujours plus dur de s'entrainer lorqu'on est en restriction calorique, ça explique sans doute les vertiges mais je ne suis pas médecin
 
Haut