Supplémentation anti-graisse

Status
Pas ouvert à d'autres réponses

simon

105 kg de muscles
MEMBRE APPROUVÉ
Des infos sur les différents suppléments légaux


La minceur, la forme, la condition physique sont des préoccupations croissantes pour de nombreuses personnes. Pour vous aider à vous y retrouver dans tous les agents que l'on vous présente comme susceptibles de vous aider à atteindre votre objectif, nous avons mis au point ce guide, dans lequel nous passons en revue les capacités des différents actifs (lorsqu'ils en ont), en évaluant leur efficacité.

Echelle d'évaluation de l'efficacité :
Très élevée : ****
Elevée : ***
Bonne : **
Faible : *
Nulle : -

Les agents que nous vous présentons ici n'agissent pas tous de la même manière. C'est pourquoi nous avons décidé de les identifier à l'aide de différents logos, en fonction de leur mode d'action. Nous avons ainsi établi une classification en 5 catégories :
- Les agents "thermogéniques" [T] : ils activent le métabolisme, c'est à dire le rythme auquel l'organisme dépense des calories pour faire face à ses besoins énergétiques, ce qui se traduit par une augmentation de la dépense calorique (et donc par une combustion accrue des tissus adipeux).
- Les actifs "lipolytiques" [L], qui accélèrent directement la dégradation des graisses, d'une part en favorisant leur transport dans les mitochondries (où elles sont brûlées) et d'autre part en amenant l'organisme à puiser en priorité dans les stocks graisseux.
- Les agents de "gestion du glucose" [G], qui contribuent à réguler le taux de glucose et l'activité insulinique (l'hormone du stockage). Cela permet à la fois d'assurer un transport plus efficace des hydrates de carbone vers les tissus qui en ont besoin et de limiter leur accumulation sous forme de graisse. Ainsi, vous profitez de l'action positive de l'insuline (anabolisme), sans provoquer d'effets négatifs (stockage adipeux).
- Les actifs "diurétiques" [D] : ils permettent d'éliminer les excès de fluides situés entre la peau et les muscles et qui donnent généralement un aspect "gonflé" et inesthétique.
- Les agents "spécifiques" , qui réduisent automatiquement l'apport calorique, en se fixant respectivement aux graisses et/ou aux sucres de l'alimentation avant qu'ils ne puissent être digérés (ce qui empêche leur mise en réserve sous forme de tissus graisseux). On peut, pour donner un exemple, citer le glucomannane, qui, grâce à son action spécifique (ses fibres végétales solubles gonflent au contact de l'eau), remplit temporairement l'estomac et réduit la sensation de faim (impression de satiété).

Il est à noter que certains des nutriments listés ci-dessous peuvent entrer dans plusieurs catégories.

Enfin, lorsque le signe O figure à côté du nom d'un composant, cela signifie que son utilisation n'est pas acceptée par toutes les fédérations sportives : soit il est purement et simplement interdit par certaines fédérations, soit un dosage maximum a été fixé (consultez votre fédération en cas de doute).

Acide Linoléique Conjugué (CLA)
Acide gras essentiel de la famille des oméga-6, l'acide linoléique conjugué présente plusieurs caractéristiques intéressantes. Sa capacité à agir favorablement sur la composition corporelle est évoquée depuis longtemps, mais les données scientifiques probantes manquaient encore pour appuyer ces affirmations. Une étude récente, d'une durée de 12 semaines, menée au Scandinavian Clinical Research Center (Kjeller - Norvège) sur 60 personnes souffrant d'un surpoids, a ainsi permis d'analyser les effets du CLA pour des prises quotidiennes variant entre 1,7 et 6,8 g. Dès 3,4 g, des résultats significativement meilleurs que ceux enregistrés par les membres du groupe placebo ont été observés. Les sujets recevant 6,8 g de CLA ont même montré un très léger gain de masse maigre. Cependant, le mode d'action du CLA reste à ce jour inconnu, et de nombreux travaux demeurent nécessaires pour confirmer son efficacité, les dosages exacts...
Catégorie : -
Dosage journalier recommandé : 3 à 5 g, en 2 à 3 prises.
Efficacité : **

Acide lipoïque
L'acide lipoïque intervient tout d'abord au niveau des mitochondries, les "centrales énergétiques" dans lesquelles l'organisme dégrade les graisses ou le glycogène pour fabriquer de l'ATP. Il stimule leur activité, ce qui favorise la transformation du glucose en énergie. Il permet ainsi d'éviter que des glucides se retrouvent non employés et soient stockés sous forme de tissus adipeux. Il ressort ensuite de très nombreuses études que l'acide lipoïque s'avère particulièrement efficace pour maintenir un taux stable de glycémie, et accélère probablement la synthèse de glycogène. C'est la raison pour laquelle ce composé est directement intéressant pour tous ceux qui cherchent à renforcer ou à préserver leur capital musculaire en éliminant de la graisse. Enfin, son très fort potentiel antioxydant permet de lutter contre les dommages générés par les radicaux libres.
Catégorie : G
Dosage journalier recommandé : 250 à 600 mg par jour, en 1 à 3 prises.
Efficacité : **

Chitosan
Polysaccharide d'origine marine, le chitosan est une fibre, qui présente la caractéristique de faire barrage à l'absorption des lipides plus efficacement que les fibres végétales (+ 55 %). Lorsque vous consommez un repas trop riche en graisse et que vous prenez simultanément du chitosan, ce dernier attire et fixe les molécules grasses qui sont ensuite éliminées naturellement. Cela empêche ainsi leur stockage par l'organisme sous forme de tissus adipeux. Vous bénéficiez dès lors d'une certaine souplesse et pouvez vous permettre quelques écarts sans avoir à en payer le prix par la suite. Une prise journalière de 1400 mg (correspondant à 4 capsules de Biofixanol) permet de bloquer l'absorption de 17 g de graisses, ce qui réduit l'apport calorique de plus de 150 calories !
Une étude a notamment permis de mettre en évidence que des sujets soumis à un plan alimentaire riche en lipides voyaient leur taux de cholestérol diminuer lorsqu'ils recevaient une supplémentation en chitosan. Cet agent n'agit en aucune façon sur les réserves adipeuses existantes (il n'entre donc pas dans la catégorie "thermogénique" ou "lipolytique") : il intervient exclusivement sur les graisses consommées au travers de l'alimentation de façon à éviter le stockage adipeux.
Catégorie : S
Dosage journalier recommandé : 1000 à 1500 mg, en 2 prises
Efficacité : ***

Chrome
Souvent cité parmi les "brûleurs de graisse", le chrome est également présenté comme un stimulateur de la croissance musculaire. En effet, il contribue notamment à orienter le flux des hydrates de carbone davantage vers les muscles (favorisant ainsi le renouvellement des stocks de glycogène) que vers les réserves graisseuses. Lorsque cela se fait en conjonction avec un entraînement physique, le développement est renforcé, alors que le stockage adipeux est inhibé. Les travaux de recherches ont montré qu'une supplémentation en chrome favorise la perte de graisse et les gains de masse maigre. Pour tous les bodybuilders, il est donc particulièrement important de veiller à éviter toute carence de ce nutriment.
Catégorie : G
Dosage journalier recommandé : 120 à 150 mcg, en 1 à 2 prises.
Efficacité : **

Citrus Aurantium
Plus connu sous le nom d'orange amère, le Citrus Aurantium est une plante employée depuis plus de 5000 ans en médecine traditionnelle chinoise. Il est particulièrement riche en synéphrine, un agent naturel qui constitue la base des meilleures formulations destinées à favoriser l'amincissement et la lutte contre les tissus adipeux. La synéphrine accélère le rythme métabolique (stimulation des dépenses caloriques) et présente un potentiel lipolytique particulièrement intéressant (sollicitation prioritaire des stocks de graisse pour la production d'énergie).

Grâce à ses vertus diurétiques, elle agit également notablement contre la rétention d'eau (accumulation de stocks de fluides entre la peau et les tissus). Elle offre en outre une action énergisante, tout en contribuant à la réduction de la sensation d'appétit. Son action est indépendante de l'activité physique et d'un programme de nutrition particulier. La synéphrine se distingue également par son impact moindre sur le système nerveux central : elle est généralement bien tolérée, y compris par ceux qui ne supportent pas l'éphédrine, et qui en subissent les effets secondaires (nervosité, accélération du rythme cardiaque, ...).
Elle présente d'autre part l'avantage d'être autorisée par toutes les fédérations sportives.

La science a mis en évidence le fait que l'association synéphrine - caféine était le brûleur de graisse naturel le plus efficace jamais découvert, grâce aux synergies existant entre ces deux agents, et en vertu de leur capacité unique à élever aussi sensiblement les dépenses caloriques de l'organisme.
Catégorie : T, L
Dosage journalier recommandé : 300 à 1000 mg (soit 15 à 60 mg de synéphrine), en 2 à 3 prises.
Efficacité : ****

Coleus Forskohli
Issu d'une plante de la famille de la menthe, le Coleus Forskohli s'est rapidement imposé parmi les agents thermogéniques et lipolytiques de référence. Les travaux de recherche visant à déterminer ses capacités thérapeutiques ont permis d'isoler un constituant spécifique, la forskohline, dont les propriétés dans le domaine du contrôle du poids sont particulièrement intéressantes. Il a effectivement été démontré qu'elle favorise la régulation du rythme métabolique. Cela permet ainsi à votre organisme d'accroître sa capacité à utiliser les graisses pour fabriquer de l'énergie. Résultat : la dégradation des cellules graisseuses est accélérée et le stockage adipeux est inhibé.

La mise en évidence de synergies entre la forskohline, la caféine (Noix de Kola) et la synéphrine (Citrus Aurantium) est à l'origine d'une catégorie de suppléments très performants destinés à favoriser l'amincissement. On retrouve cette association de pointe dans les formulations proposées par les fabricants les plus innovants.
Catégorie : T, L
Dosage journalier recommandé : 110 à 165 mg (soit 11 à 16,5 mg de forskohline), en 2 à 3 prises.
Efficacité : ***

Dandelion (Taraxacum Officiale)
Le dandelion possède une action diurétique très puissante et rapide : en effet, il permet d'éliminer les excès de fluides situés entre la peau et les muscles de manière spectaculaire en 72 heures. Chez certaines personnes, les premiers résultats sont même visibles en seulement 12 heures. Il offre ainsi la possibilité d'optimiser la définition musculaire et la vascularisation au plus haut niveau, et ce, en peu de temps. Pour toutes les femmes soucieuses de retrouver la forme, il exerce un remarquable effet de drainage des tissus, ce qui contribue à l'élimination des kilos superflus, offrant une solution 100 % naturelle aux problèmes de rétention d'eau. De plus, le dandelion remplace les réserves de potassium habituellement éliminées lorsque l'on emploie un diurétique. Son utilisation n'engendre ainsi absolument aucun effet négatif, contrairement à ce qui se produit souvent avec les substances de synthèse. Compte tenu de son très fort potentiel, il faut veiller à consommer suffisamment d'eau parallèlement à son emploi afin d'éviter toute déshydratation. Ce nutriment n'agit pas sur la graisse.
Catégorie : D
Dosage recommandé : 200 à 400 mg, en 2 à 3 prises.
Efficacité : ****

Extraits de thé vert
Connu depuis plusieurs années pour son effet "tonique", le thé vert est probablement l'une des plus importantes redécouvertes dans le domaine de la phytothérapie. Il stimule notamment le système immunitaire, et agit favorablement sur le capital santé (propriétés antioxydantes).

Il est de plus particulièrement riche en un type particulier de flavones, les catéchines, qui présentent une capacité unique à ralentir la digestion des hydrates de carbone, à limiter la sensation de faim et à bloquer la fabrication d'enzymes indispensables au stockage adipeux, réduisant ainsi de 40 % la formation de graisse à partir des glucides (dont la consommation, tout particulièrement les sucres rapides, se traduit habituellement par une augmentation rapide du taux de glucose, ce qui favorise alors la constitution de réserves graisseuses). Plusieurs études ont en outre confirmé le potentiel thermogénique du thé vert (accroissement de la dépense calorique supérieur à 4 % par jour, ce qui équivaut à la combustion de plus de 150 calories !).

Associés au Citrus Aurantium (synéphrine) et à la Noix de Kola (caféine), les extraits de thé verts présentent une efficacité renforcée. Leur emploi est accepté par l'ensemble des fédérations sportives mondiales.
Catégorie : T, G
Dosage journalier recommandé : 150 à 300 mg par jour (soit 100 à 200 mg de catéchines), en 2 à 3 prises.
Efficacité : ****

Garcinia Cambogia
Extrait végétal tiré d'un fruit (tamarin Garcinia Cambogia), l'intérêt de cet agent vient de l'un des constituants : l'acide hydroxycitrique (ou HCA), qui présente la capacité de limiter le stockage adipeux lorsque l'organisme est confronté à un excès d'hydrates de carbone. En effet, l'HCA inhibe en partie l'action d'une enzyme, l'ATP citrate lyase, qui est libérée lorsque les réserves de glycogène sont à leur maximum, afin de favoriser la transformation des glucides disponibles sous forme de graisse. L'HCA empêche ainsi l'accumulation de stocks graisseux, tout en favorisant la formation de glycogène. De plus, il joue un rôle de contrôle de l'appétit : en présence d'HCA, le cerveau émet des messages de satiété, et la sensation de faim est atténuée.
Catégorie : G
Dosage journalier recommandé : 400 à 800 mg (soit 200 à 400 mg d'acide hydroxycitrique), en 1 à 2 prises.
Efficacité : ***

Glucomannane
Les fibres végétales solubles du glucomannane présentent la particularité de se gélifier en présence d'eau tout en accroissant leur propre volume jusqu'à plus de cent fois. Autrement dit, elles gonflent dans l'estomac, si bien que vous éprouvez rapidement une sensation de satiété : rempli, ce dernier transmet alors au cerveau qu'il est rassasié. Grâce à cette action "coupe-faim" totalement naturelle, le glucomannane, qui n'apporte pratiquement aucune calorie, est idéal dans le cadre d'un programme d'amincissement. En modérant l'appétit et en contribuant à réduire les fringales qui surviennent entre les repas, il facilite la perte de poids.
Catégorie : S
Dosage journalier recommandé : 2600 à 4000 mg
Efficacité : ****

Huiles de poisson
Longtemps sous-estimées, les huiles de poisson ont fait la preuve de propriétés intéressantes pour la gestion du taux de sucre sanguin. Même si l'on a du mal à penser qu'ils puissent être utiles pour mincir, il apparaît que les acides gras oméga-3 (que l'on trouve notamment dans le saumon, le hareng, le lieu jaune) ont réellement une action très positive sur le contrôle du poids.

Des études épidémiologiques ont mis en évidence le fait que les populations nordiques connaissent une sensibilité moindre au diabète. Lors de travaux destinés à expliquer ce phénomène, les experts ont constaté que les acides gras oméga-3 activent la sensibilité des récepteurs insuliniques, permettant ainsi de limiter la libération de cette hormone. Avec un taux d'insuline modéré, le stockage adipeux est moins important, sans que cela ne nuise aux transport des nutriments vers les cellules. L'emploi des huiles de poisson dans le but de mincir doit s'envisager dans le cadre d'une nutrition structurée et équilibrée.
Catégorie : G
Dosage journalier recommandé : 4 g, en 2 à 3 prises.
Efficacité : *

L-Carnitine
Utilisée pendant plus de 60 ans pour traiter les patients souffrant de troubles cardiaques et présentant un taux de graisse dans le sang trop élevé, la L-Carnitine est directement impliquée dans le transport des lipides vers les mitochondries, ce qui permet de dégrader ces derniers pour fournir de l'énergie lors d'un effort physique. Il faut donc toujours associer L-Carnitine et exercice, sinon vous n'obtiendrez pas l'action souhaitée. La stratégie la plus adéquate pour bénéficier au maximum de l'activité de la L-Carnitine est de l'employer par cycles, en fonctionnant de la sorte : 2 semaines de prise, 1 semaine d'arrêt, 2 semaines de prise, 1 semaine d'arrêt... En effet, l'organisme semble avoir la capacité de s'adapter assez rapidement aux quantités supplémentaires, réduisant ainsi l'impact de la supplémentation. Correctement utilisé, cet agent donne de bons résultats : une étude italienne a démontré que des cyclistes recevant 2 g de L-Carnitine par jour avaient sensiblement amélioré leur capacité aérobie et leur puissance à intensité maximale.
Catégorie : L
Dosage journalier recommandé : 1 à 2 g, en 2 prises.
Efficacité : **

L-Tyrosine
La L-Tyrosine est un acide aminé qui favorise la libération de norépinéphrine et de dopamine. Tandis que la première stimule la dégradation des réserves de graisse, et active la sécrétion d'autres substances agissant positivement pour contrôler l'appétit et accélérer le métabolisme, la seconde renforce pour sa part la tonicité musculaire et contribue à soutenir le système immunitaire. Divers travaux de recherche ont montré la capacité de la L-Tyrosine à limiter la libération de cortisol (hormone catabolique) en réaction à une situation de stress. Il est également apparu qu'employée juste avant un repas riche en hydrates de carbone, elle permet d'éviter l'état de lourdeur et/ou de somnolence qui en découle habituellement.
Catégorie : T, L
Dosage recommandé : 500 à 1000 mg par jour, en 2 à 3 prises (ce dosage s'entend lorsque cet agent est pris de façon isolée, et notamment non associé à de la L-Phénylalanine).
Efficacité : **

Noix de Kola
La Noix de Kola est un extrait végétal particulièrement riche en caféine, l'une des aides ergogéniques les plus appréciées des bodybuilders. Celle-ci génère effectivement une accélération moyenne de 10 % du rythme métabolique au repos et plusieurs études démontrent qu'elle favorise la mobilisation des réserves graisseuses, tout en exerçant une action diurétique naturelle. La sollicitation accrue des graisses pour répondre aux besoins énergétiques de l'organisme permet d'éliminer les tissus adipeux et de préserver les stocks de glycogène dans les muscles, ce qui prolonge l'endurance. La caféine contribue également à donner un coup de "boost" lors des séances ; vous pouvez dès lors vous entraîner plus intensément et plus longtemps, pour des résultats conséquents. Elle agit de plus en parfaite synergie avec les autres actifs thermogéniques.

Ainsi, lorsqu'elle est par exemple associée à la synéphrine (Citrus Aurantium), son action est encore plus puissante : la perte de graisse est sensiblement plus importante, et ce d'autant plus lorsque la supplémentation est combinée à un programme d'exercice régulier.
La forme naturelle de caféine apportée par la Noix de Kola permet d'éviter les légers désagréments liés à l'utilisation de caféine synthétique. Ne perdez cependant pas de vue que, si vous l'utilisez en permanence, votre organisme va s'habituer, et vous en ressentirez moins les effets. C'est pourquoi il est recommandé de respecter le cycle suivant : 5 jours de prise, 2 jours d'arrêt, 5 jours de prise, 2 jours d'arrêt...
Catégorie : T, L, D
Dosage journalier recommandé : 400 à 600 mg de caféine, en 2 à 3 prises.
Efficacité : ****

Phaseolus Vulgaris
Le Phaseolus Vulgaris joue un rôle comparable à celui du chitosan, mais pour les hydrates de carbone. En effet, consommé au moment d'un repas, cet extrait végétal présente la particularité de se fixer aux glucides ingérés, ce qui évite leur transformation en sucre, puis en graisse. En bloquant l'assimilation d'une partie des glucides absorbés, il réduit directement l'apport calorique. Ainsi, l'excès d'hydrates de carbone est directement éliminé, sans avoir pu être assimilé, à raison de 200 calories par jour pour 800 mg de Phaséolus (soit 4 capsules de GlucoStatine). L'emploi du Phaseolus Vulgaris est particulièrement utile pour compléter l'action d'une formulation thermogénique et lipolytique. Il n'exerce aucune action sur les stocks adipeux existants.
Catégorie : S
Dosage journalier recommandé : 500 à 800 mg, en 2 à 3 prises.
Efficacité : ***

Pyruvate
Ce nutriment a été souvent présenté comme un "brûleur de graisse", mais il semble malheureusement que l'enthousiasme ait été trop rapide ! En effet, il n'existe que très peu de données scientifiques sur cet agent, et les uniques éléments disponibles ont été recueillis par une seule équipe de recherche. Certes, les experts ont effectivement constaté un amaigrissement plus prononcé chez les sujets consommant du pyruvate, mais il s'agissait uniquement de femmes obèses en consommant des quantités très importantes (30 g par jour) et soumises à un régime alimentaire strict (seulement 1000 calories par jour). De plus, les groupes étaient extrêmement restreints. Bref, les éléments sont maigres (eux !). Rien ne permet d'étendre ces constatations à des hommes et femmes non obèses, en bonne santé et ne suivant pas un plan alimentaire strict, ni à des dosages moindres.
Catégorie : -
Dosage journalier recommandé : 20 à 30 g.
Efficacité : -

Vanadyl Sulfate
Ce minéral possède des propriétés proches de celles du chrome. Il présente des caractéristiques dites "insulino-semblables", c'est-à-dire qu'il agit sur les récepteurs insuliniques musculaires pour faciliter le stockage des hydrates de carbone par les muscles. Il contribue donc à limiter la sécrétion d'insuline, ce qui ralentit la formation de réserves graisseuses. On lui prête également d'autres actions, qui n'ont elles pas été prouvées scientifiquement. Certains rapportent un gain d'énergie à l'entraînement, d'autres évoquent un effet négatif sur le taux de sucre et une fatigue prématurée. Les données manquent à ce stade pour acquérir des certitudes dans ce domaine.
Catégorie : G
Dosage journalier recommandé : 5 à 15 mcg, en 1 à 2 prises.
Efficacité : *

Yohimbine O
Vendue comme "brûleur de graisse" et aphrodisiaque, la yohimbine, extraite de l'écorce de certains arbres (Pausinystalia Yohimbe et Corynanthe Yohimbe), a longtemps été utilisée dans le cadre des médecines traditionnelles. En augmentant le taux de noradrénaline dans le sang, elle stimule l'action d'une substance, la lipase hormonosensible, qui contribue à la dégradation des triglycérides et des lipides. Cela pourrait donc favoriser la transformation des graisses en énergie, mais il n'existe pas de données scientifiques permettant de confirmer ce postulat. Elle accentuerait les effets de la thermogenèse, mais rien n'a été prouvé. La seule chose sûre est qu'elle provoque fréquemment des effets secondaires : nervosité, éruptions cutanées, étourdissements. Elle n'est pas autorisée par certaines fédérations sportives.
Catégorie : T, L
Dosage journalier recommandé : non défini.
Efficacité : -


:bowdown:
 

malkmus

bête à poils
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
à propos de la yohimbine.... il y en a qui ont déjà testé? je sais que c'est sans ordo en france...
 
I

invité

Guest
et le cissus quandragis n'apparait pas ? pourtant il serai benefique pour la perte graisseuse. :balance1:
 

simon

105 kg de muscles
MEMBRE APPROUVÉ
Désolé pour les infos manquantes. Si tu as des infos complémentaires n'hésite pas à les ajouter :nice:
 

ludomax06

Bodybuilder
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
bien , mais pas miraculeux non plus , faut pas etre a 16%bf quoi.

autre effet , la bite bien remplie de sang gonflée a bloc .
et des ejacs propulsées , ce que j'avais perdus avec l'age , y avait beaucoup de nettoyage apres :D:D
Excellent. :mdr:
 

vinil

More weight
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
bien , mais pas miraculeux non plus , faut pas etre a 16%bf quoi.

autre effet , la bite bien remplie de sang gonflée a bloc .
et des ejacs propulsées , ce que j'avais perdus avec l'age , y avait beaucoup de nettoyage apres :D:D
:mdr: :goodone: :mdr:
 

Grunt76

Banni
bien , mais pas miraculeux non plus , faut pas etre a 16%bf quoi.

autre effet , la bite bien remplie de sang gonflée a bloc .
et des ejacs propulsées , ce que j'avais perdus avec l'age , y avait beaucoup de nettoyage apres :D:D
J'ai constaté la même chose.

Il semble que les effets brûleurs de graisses de la yohimbine sont parfaitement inhibés par l'insuline. Donc pour les diètes à faible teneur en glucides, excellent. Autrement, faut utiliser juste pour le membre inférieur, et attention aux surdoses!!! :oops:
 

malkmus

bête à poils
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
et tu recommendes quel dosage en général.... j'en ai encore un stock donc autant les utiliser pour ma prochaine sèche
 

Grunt76

Banni
et tu recommendes quel dosage en général.... j'en ai encore un stock donc autant les utiliser pour ma prochaine sèche
5mg à tous les 4h. Arrêter 4h avant le coucher, car il peut faire monter la fréquence cardiaque et l'intensité des battements...
 

fonzzie

MEMBRE APPROUVÉ
Re : Supplémentation anti-graisse

Le Cissus quadrangularis peut etre utiliser comme bruleur de graisses? en plus d'etre tres utile pr les tendons/ligaments etc... ?
 
Status
Pas ouvert à d'autres réponses
Top