question

nikose1

MEMBRE APPROUVÉ
bonjour

je voudrai savoir si je peux faire une cure de boldenone + deca:confused:
il ya pas de probléme

merci d'avance
 

davidgiaco

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
il faut rajouter de la testo en general avec dk et boldo ,soit testo/dk soit test/boldo ;)
 

nikose1

MEMBRE APPROUVÉ
ok merci de l'info probléme c'est que je fait bcp d'acné avec la testo !!!
donc je voudrais faire 600 mg boldenone semaine + 500 mg dc semaine + 1 testo tout les 15 jours :)
alors c'est bien ou pas:confused:
 
voici pour le deca :

Déca-Durabolin est composé de nandrolone décanoate.
C’est un des stéroïdes injectables les plus populaires au monde.

La nandrolone est connue pour être un stéroïde très anabolisant et très androgène.

Quand à l’ester qui lui est associé, le décanoate, il prolonge la durée de vie de la nandrolone à l’intérieur du corps, faisant du Déca-Durabolin une nandrolone à effet durable.

Le Déca-Durabolin produit chez l’utilisateur une prise importante de masse et de force accompagnée d’une perte de graisses qui favorisera par la suite l’obtention du look strié recherché par tant de culturistes.

Il est très rare qu’un stéroïde anabolisant produise simultanément une importante prise de masse combinée à une perte de graisses avec de surcroît très peu d’effets secondaires.
C’est précisément le cas du Déca-Durabolin qui présente les effets recherchés de la testostérone sans en posséder les effets secondaires indésirables.

C’est pour cela que le Déca est devenu l’un des stéroïdes les plus utilisés par les sportifs.
En ce qui concerne l’augmentation de la masse musculaire, le mode d’action du Déca consiste à augmenter le taux d’azote du sujet.

Or l’azote est un composant de la protéine et plus son taux dans le corps est élevé, plus la synthèse protéique est accrue, provoquant d’importants gains en masse musculaire.

Cette prise de masse peut s’accompagner d’une rétention d’eau plus ou moins forte qui dépend essentiellement de la dose.

A des doses très élevées Deca produit une prise de masse dont une importante partie est due à la rétention d’eau, ce qui signifie que la musculature obtenue a un aspect relativement lisse et un peu mou, de façon semblable à Anadrol; Dianobol ou la testostérone, mais en moins prononcé tout de même.
A fortes doses, le Déca ne convient donc pas pour la préparation des compétitions et s’il permet toujours une perte de graisses, l’utilisateur doit encore perdre tout l’eau acquise afin d’obtenir un look hyper strié.

En revanche lorsqu’on utilise Déca à des doses moins importantes, on peut s’attendre à une rétention d’eau plus modeste tout en conservant l’avantage d’une perte de graisses et d’une prise de masse de qualité.

Les culturistes utilisent donc Déca à des doses plus modérées quand ils veulent obtenir un physique sec et dense.
Enfin il est intéressant de savoir que le Déca-Durabolin est utilisé dans le cadre de la lutte contre le HIV où il permet d’augmenter le poids d’un patient qui souffre de maigreur en toute sécurité et est bénéfique pour le système immunitaire.

Nous tenions à parler d’un autre produit très semblable au Déca-Durabolin : il s’agit du Durabolin, aussi appelé Durabolon.
L’ester contenu dans le Durabolin n’est pas le propionate mais le phénylpropionate, qui ne prolonge que très peu la durée de vie de la nandrolone (seulement quelques jours).

Durabolin est donc une sorte de Déca à effet plus rapide, qui doit donc être injecté plus fréquemment.
Ses effets anabolisants sont semblables à ceux du Déca et les stacks sont les mêmes.
Cependant les utilisateurs témoignent d’une rétention d’eau plus réduite avec Durabolin.
En ce qui concerne les effets secondaires, les deux produits sont tous deux aussi inoffensifs à dose normale.

La popularité du Déca est également due au fait que, contrairement à la testostérone, il produit un effet significatif pour des effets secondaires androgéniques très minimes.

A dose normale, le Déca s’aromatise peu en oestrogène et ne fait donc pas courir de risque de gynécomastie. Déca ne crée pas de problèmes de foie, de tendons, de tension ni de cholestérol.
Cependant avec tous les stéroïdes fortement androgènes comme Dianabol, Anadrol, la testostérone ou Déca, il faut prendre garde à la chute habituelle du taux de testostérone endrogène, due à la mise en repos des testicules pendant toute la durée du cycle.

Un taux très bas de testostérone endogène peut, après l’arrêt du cycle, causer une perte soudaine du poids acquis et un accident brutal du métabolisme.

Afin d’éviter cela, les utilisateurs ayant un taux trop bas de testostérone après la fin du cycle doivent impérativement utiliser un stimulant hormonal durant les deux semaines qui suivent l’arrêt du cycle.

Mis à part ce phénomène commun à la plupart des androgènes, le seul véritable inconvénient du Déca est qu’il est très risqué de l’utiliser pour une préparation de compétition étant donné qu’il peut être repéré lors d’un contrôle plus d’un an après son utilisation.

La dose habituelle de Déca est de 200 à 400 mg injectés une fois par semaine.

Le Déca-Durabolin fabriqué par Organon est vendu en ampoules de 1 ml qui contiennent 50 mg de produit et deux excipients (alcool benzylique et huile d’arachide).
Il existe une version fabriquée par les laboratoires Brovel à Mexico en flacons de 50 ml pour une concentration de 50 mg/ml.
Le Rétabolil de Bulgarie, appelé aussi Déca russe, se présente en ampoules de 25 ou 50 mg qui ne portent ni étiquette ni inscription. Il faut savoir qu’il existe de nombreuses imitations de ces produits.

Déca est l’un des stéroïdes les plus utilisés en stack.
On lui adjoint toutes sortes de stéroïdes : le stack Déca + Dianabol ou testostérone propionate est réputé pour produire une prise de masse considérable.
Dans le cas de doses très élevées, les culturistes associent Déca à Nolvadex afin d’éviter le développement d’une gynécomastie.

Fiche technique : Déca-Durabolin.
Molécule : nandrolone décanoate.
Voie : injectable.
Catégorie : androgène.
Effets positifs : prise de masse et de force importante, perte de graisses.
Effets négatifs : néant à dose normale.
Dose : 200 à 400 mg par semaine.
Force : ****
Masse : ***
Danger : **
 
voici pour la boldo:

Equipoise est composé de boldenone undecyclénate.
Il s’agit d’un stéroïde vétérinaire injectable dont les effetssont assez anabolisants et peu androgènes.

Equipoise fait partie de ces stéroïdes très appréciés pour leurs propriétés anabolisantes de qualité comparées à des effets secondaires en général très faibles.
En revanche, il ne s’agit pas d’un produit comme Anadrol, par exemple, dont on peut attendre une prise de masse et de force spectaculaire.

Equipoise développe une masse plus modeste mais de bonne densité, avec une faible rétention d’eau. Il permet donc d’obtenir une musculature galbée et durablement acquise.
Cependant les culturistes tirent le meilleur parti d’Equipoise en stack avec d’autres stéroïdes plus fortement androgènes car lorsqu’il est utilisé seul, la quantité de masse musculaire acquise reste souvent insuffisante.

En stack il apporte aux autres androgènes une diminution de la rétention d’eau globale et améliore ainsi la qualité du muscle produit, tout en diminuant le risque d’effets secondaires puisque son apport permet de diminuer la dose des autres androgènes plus puissants.

Equipoise peut avoir comme tous les anabolisants des effets secondaires à haute dose, mais à dose normale ces effets sont très minimes.
Comme il s’agit d’un stéroïde faiblement androgène, on assiste seulement dans les cas de doses excessives aux phénomènesclassiques : virilisation, hyper pilosité, agressivité, etc...

Equipoise est un produit très utilisé durant la préparation des compétitions car il s’aromatise très peu en oestrogène malgrél’intensité de ses effets anabolisants. Il ne cause donc que rarement une gynécomastie.

Equipoise est en fait un produit assez apprécié dans le milieu du culturisme, surtout en stack, car il procure des gains satisfaisants en masse comme en force pour une prise de risques plutôt minime.
Pour gagner en masse, Equipoise est exceptionnel avec Anadrol, Dianabol ou une testostérone injectable comme Sustanon 250.
Equipoise améliore formidablement la dureté et la densité musculaire combiné à Parabolan, Halotestin ou Winstrol.

Les doses habituelles d’Equipoise s’échelonnent entre 150 et 300 mg par semaine, les injections étant faites tous les 2 jours.

Comme Equipoise n’existe qu’en concentrations de 25 ou 50 mg/ml, l’injection d’un volume important peut causer des problèmes : si d’importantes injections sont faites trop souvent dans la même partie du corps, il y a risque d’abcès huileux.
Un tel abcès disparaît souvent de lui-même, mais parfois il devient nécessaire de faire faire un drainage. C’est pourquoi les athlètes prennent la précaution de permuter les points d’injection.

La version la plus connue d’Equipoise est Ganabol, fabriqué par Laboratorios VM en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Ganabol est présenté en flocons de 50 ml marron avec une étiquette verte, concentrés à 50 mg par ml.A ce jour on ne lui connaît aucune imitation.

Fiche technique : Equipoise.
Molécule : boldenone undecyclénate.
Voie : injectable.
Catégorie : androgène.
Effets positifs : gain en force, gain en masse de qualité.
Effets négatifs : effets secondaires androgènes rares à dose normale.
Dose : 150 à 300 mg par semaine, les injections étant faites tous les 2 jours.
Force : **
Masse : **
Danger : **


donc en fait soit tu fais deca/testo soit boldo/testo!!!
mais boldo/deca/testo-------:eek:
 
Top