RECHERCHE Qare, qu'en pensez vous ?

williams

Neurotype 2A
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Non j ai pas de labo ...
Mais là où je vais il me demande rien juste ma carte bleu lol...

C est vraiment quand j ai des pds en urgence à faire...
 

Seb_58

Neurotype 1B
VIP
Pour le moment il ne me demande que ma carte bleue aussi mais à voir par la suite lol

J'en ai payé que 3 de ma poche. Lundi je refais ASAT ALAT et oestradiol. On verra bien.
 

cool.32

NEUROTYPE 1B
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Tout à fait d'accord. Il m'a été impossible de trouver un labo en France pour me faire des pds sans ordonnance.

Par contre, au Luxembourg, aucun probleme. Je reçois la facture une semaine après, et je paie par virement. Au top, mais un poil plus cher qu'en France
Pas tous les laboratoires poto, chez unibio pas de souci, du moment que tu payes. Certains examens ne sont pas possible, notamment ceux qui présentent des risques.
Tests dynamiques notamment.
 

Seb_58

Neurotype 1B
VIP
Non j ai pas de labo ...
Mais là où je vais il me demande rien juste ma carte bleu lol...

C est vraiment quand j ai des pds en urgence à faire...

Et au cas où il te demande pourquoi tu veux faire toutes ces analyses tu dirais quoi toi ?

Perso je sais pas j'aurais pas l'air d'un con ... dire directement que tu t'envoies des stéroïdes ?
 

williams

Neurotype 2A
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
J ai un avantage poto je suis en trt , il le savent donc aucune question...

Mais au début il me posez pas de question rien
 

bodyspirit

Futur M Olympia-Neurotype 3 (2B en secondaire)
Membre du staff
SUPERMODO
VÉTÉRAN
Il faudra se renseigner pour savoir s'ils peuvent refuser ordonnance.

Dans mon labo(je précise je ne prends aucun AAS...), tu as même des cartes à l'accueil avec des "packs" pour des analyses de ceci ou cela donc ils le mettent clairement en avant.

J'ai fait, une fois, une analyse de ma poche pour le taux de testostérone...je n'ai eu aucun souci sans ordonnance mais j'ai sorti la CB.
 

PitchBlack

MEMBRE APPROUVÉ
J'ai essayé une consultation avec un endocrino sur qare. Pas mieux qu'ailleurs. Le plus simple ne serait-il pas de se recommander des médecins qui ont un esprit / une éducation plus ouvert ? Cela doit forcément se trouver en France, même si difficilement.
 

Sharcot

MEMBRE APPROUVÉ
Petite parenthése sur le big Pharma :

Désole de te décevoir mais ils ne pensent absolument pas comme ça, la rentabilité pharmaceutique ils s'en battent les couilles peut être à un moment(affaire médiator) mais maintenant chaque cadeau même un stylo est notifié.

Et surtout les médecins ne touchent pas un sous sur les médicaments vendus à parti s'ils ont prit par à son brevet comme tout chercheur, mais ça reste très très rare.

Prenons l'exemple d'un toxico très bon exemple, pire clientèle du monde la plus part voulais pas les aider mais à un moment tu les récupères en boomerang quand ils font des complications graves en réanimations, du coup la prise en charge précoce de ces personnes permet de les sauver parfois même de les faire arrêter.
Que penser des salles de shoot en sait très bien que ces personnes n'arrêteront pas, comme nous n'avons pas envie d'arrêter, mais la petite différence, par exemple c'est que tu voyais à paris des mecs se faire des intraveineuse (IV) dans paris et mourir dans la rue d'overdose, donc tu préfères éviter de faire voir ça aux gens, notamment aux gosses.
Et pour finir les toxico est une des pire populations de soins car ils ne respectent rien du fait de leur addiction, il ne rapporte rien et pourtant ils essayent de les aider.

L'analogique l'on peut faire c'est que les médecins on été éduquer, a sauver les gens et ils voient dans notre comportement d'autodestruction programmé (ce qui n'est pas faux au final, on perd des années de vie ne vous leurrer pas), et dieu sait que l'on rapporterait énormément à "big pharm" s'il nous prescrivait tous les médicaments que l'on à besoin.

Autre chose pour un médecin nous avons un comportement addictif égale aux toxicomanes, ce qui est dans un sens est vrai car la dépendance ce définit par :

- un besoin irrépressible de répéter un comportement malgré la connaissance du caractère délétère de celui ci

- envie irrépressible, perte de contrôle avec impossibilité d'arrêter ou de réduire

- répercussion sociale ou médical : altération de la qualité de vie, perte de ses proches, isolement social

- Tolérance au produit (augmentation des doses pour avoir le même effet), Sevrage ( dépression, hypomanie, tremblement suer etc etc)

Le tableau n'a pas besoin d'être complet.

Voila voila
 
Top