puisqu'on parlait du coeur

LORD

YOUR WORKOUT IS MY WARM UP
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Je ne sais plus dans quel topic on parlait de "malédiction cardiaque" chez les culturistes, et je voulai exposer un peu le probleme en exposant ici tout ce que j'ai pu rechercher et étudier.

Le coeur du culturiste est soumis à rude épreuve, plus que la plupart des autres sports, déjà parce que ce sport ce pratique généralement avec l'usage d'AAS, et à fortes doses en général, et aussi parceque le sport en lui même sollicite beaucoup la pompe.

les dangers principaux sont le choléstérol (chez le culto chargé), les AAS ont tendance à faire descendre le "bon" cholesterol (hdl), et augmenter le "mauvais" (ldl), favorisant donc les athéromes (plagues graisseuses se déposant sur les parois artérielles), se transformant en arthérosclérose, et, à la longue, en trombose, et mort par infarctus.

Ce qui est moins connu, c'est l'épaississement de la paroi postérieure du ventricule gauche diastolique, qui est, chez un mec normal, de 11mm max.
une étude a montrée que 43% des culto NATURELS étudiés (j'ai pas le nombre total) sont supérieurs à 11 et inférieurs à 13 mm (épaisseur critique), et 1 sujet dépasse le seuil critique de 13mm, ce qui prouve déjà que presque la moitié des cultos naturels ont une paroi postérieure sur développée...

La ou ca devient interessant, c'est que 100% des cultos chargés sont supérieurs à 11mm et inférieurs à 13mm, et 3 individus ont dépassés le seuil critique de 13mm, dont 1 avec une épaisseur de 16mm!!

Durant l'étude, il n'est pas apparu de dysfonction due à ces épaississements, mais on sait que plus la paroi est épaisse, plus la pression artérielle augmente, et on connait les effets d'une surpression artérielle...

Une autre étude controlant, après 8 semaines de traitement et de training, 14 cultos chargés, 14 naturels, et 14 sédentaires classiques, montre que seuls les chargés subissent un épaississement de la paroi ventriculaire (j'ai pas la mesure).
l'epaississement semble perdurer un moment apres arret du traitement, cependant je ne sais pas si c'est irréversible... je demanderait à mon cardio (enfin, quand j'en aurai un :D ...)

MAIS, il faut savoir qu'aucune étude n' a réellement pu prouvé une mort par arrêt cardiaque imputable à 100% aux AAS, cependant, tout montre qu'il y a danger, les nombreux décès de BB le prouvent.
 

zaneboy

guerrier de la lumière
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : puisqu'on parlait du coeur

Merci, intéressantes tes études persos.
 

vapor

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : puisqu'on parlait du coeur

Merci pour cette études, très intéressantes.
 
I

invité

Guest
Re : puisqu'on parlait du coeur

Je ne sais plus dans quel topic on parlait de "malédiction cardiaque" chez les culturistes, et je voulai exposer un peu le probleme en exposant ici tout ce que j'ai pu rechercher et étudier.

Le coeur du culturiste est soumis à rude épreuve, plus que la plupart des autres sports, déjà parce que ce sport ce pratique généralement avec l'usage d'AAS, et à fortes doses en général, et aussi parceque le sport en lui même sollicite beaucoup la pompe.

les dangers principaux sont le choléstérol (chez le culto chargé), les AAS ont tendance à faire descendre le "bon" cholesterol (hdl), et augmenter le "mauvais" (ldl), favorisant donc les athéromes (plagues graisseuses se déposant sur les parois artérielles), se transformant en arthérosclérose, et, à la longue, en trombose, et mort par infarctus.

Ce qui est moins connu, c'est l'épaississement de la paroi postérieure du ventricule gauche diastolique, qui est, chez un mec normal, de 11mm max.
une étude a montrée que 43% des culto NATURELS étudiés (j'ai pas le nombre total) sont supérieurs à 11 et inférieurs à 13 mm (épaisseur critique), et 1 sujet dépasse le seuil critique de 13mm, ce qui prouve déjà que presque la moitié des cultos naturels ont une paroi postérieure sur développée...

La ou ca devient interessant, c'est que 100% des cultos chargés sont supérieurs à 11mm et inférieurs à 13mm, et 3 individus ont dépassés le seuil critique de 13mm, dont 1 avec une épaisseur de 16mm!!

Durant l'étude, il n'est pas apparu de dysfonction due à ces épaississements, mais on sait que plus la paroi est épaisse, plus la pression artérielle augmente, et on connait les effets d'une surpression artérielle...

Une autre étude controlant, après 8 semaines de traitement et de training, 14 cultos chargés, 14 naturels, et 14 sédentaires classiques, montre que seuls les chargés subissent un épaississement de la paroi ventriculaire (j'ai pas la mesure).
l'epaississement semble perdurer un moment apres arret du traitement, cependant je ne sais pas si c'est irréversible... je demanderait à mon cardio (enfin, quand j'en aurai un :D ...)

MAIS, il faut savoir qu'aucune étude n' a réellement pu prouvé une mort par arrêt cardiaque imputable à 100% aux AAS, cependant, tout montre qu'il y a danger, les nombreux décès de BB le prouvent.

Ah oui je me souviens également avoir lu cette étude avec grand intérêt.

Il semble que le culturisme épaissit la paroi cardiaque et que le culturisme réussi l'épaissit plus. Ce que je veux dire c'est qu'à mon avis ce n'est pas directement l'utilisation des stéroïdes qui vont faire épaissir la paroi plus que normal (nous aurions besoin de contrôles sédentaires chargés) mais bien le culturisme et bien entendu le culturisme chargé augmente le culturisme en général quoi.

Enfin, c'est juste mon ptit grain de sel...
 

LORD

YOUR WORKOUT IS MY WARM UP
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : puisqu'on parlait du coeur

Ah oui je me souviens également avoir lu cette étude avec grand intérêt.

Il semble que le culturisme épaissit la paroi cardiaque et que le culturisme réussi l'épaissit plus. Ce que je veux dire c'est qu'à mon avis ce n'est pas directement l'utilisation des stéroïdes qui vont faire épaissir la paroi plus que normal (nous aurions besoin de contrôles sédentaires chargés) mais bien le culturisme et bien entendu le culturisme chargé augmente le culturisme en général quoi.

Enfin, c'est juste mon ptit grain de sel...

c'est EXACT, il faut bien faire la différence.
 

fonzzie

MEMBRE APPROUVÉ
Re : puisqu'on parlait du coeur

Est ce les efforts intermittents, avec temps de pause et les congestions qu'on impose a nos mucles qui provoque l'hypertrophie de la dite paroi ?

Quand je vois aussi la pression que le corps humain subit au SQT, ou la pression arterielle que necessite le SDT par exemple, l'adaptation du coeur est un processus logique!
 
Haut