Prostate et TRT

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Bonjour tout le monde, depuis quelque mois je ne m’entraîne plus, ma priorité est le travail, si je ne suis pas apte et en forme pour le travail je ne m’entraîne pas, je travaille dans le bâtiment et j’ai 55ans, un travail physique et qui a sont lot de blessures.

Depuis quelques mois j’ai eux des petites blessures qui se sont succédées, un problème avec un pied suivie d’un mal de dos et suivie d’un problème de défection et urinaire.

Depuis un vingtaine d’années j’ai un soucie de colon irritable et d’hémoroïdes que je n’ai pas traité, je vivais avec et mis suis habitué, à l’occasion le problème empirait je m’ajustait, depuis quelques semaines mon problème c’est empirer, j’ai toujours envie de déféquer et j’ai des difficultés urinaires.

Je décide donc d’aller consulter aux urgences, je n’ai pas de médecin de famille depuis 7 ans, il est partie en retraite, je passe plusieurs tests, ce qui l’est inquiète est mon hémoglobine à 196 et la sensibilité de ma prostate que je viens de découvrir, donc je leurs mentionne que je suis en TRT auto administré, j’ai fait le lien de moi même que le problème venait de là, ils sont renversés, me refont plusieurs test sanguins, s’assurent que je ne suis pas en danger à court therme et me dirige verbalement vers des spécialistes, car l’hospital ou je suis allé n’avait pas de gastroentérologue et d’endo, me font comprendre que j’ai utilisé des substances interdites et se débarrasse de moi.

Aujourd’hui je me repose après avoir passé 36 heures aux urgences et demain je vais retourner dans une autre urgence où ils ont des spécialistes pour mes problèmes.

Mon passé avec les AAS, cette automne j’ai fait une première cure de testostérone e et du primobolan, testo 375mg/s et primo 500mg/s sur 12 semaine, une cure qui ne sait pas bien dérouler, forte réaction aux produits, fatigue, nausées, grippe, etc, j’ai changer de labo en court de route mais le mal était déjà là, puis passer en TRT, testo e 125mg/s depuis 6 mois environ, résultat = ce que j’ai pus savoir mon hémoglobine est à 196 et j’ai un problème avec ma prostate, ils non pas voulue me dire si elle était hypertrophiée mais j’ai sentie qu’elle était très sensible avec le toucher rectale.

Je remarque que je réagis fortement aux ES des AAS, donc je vais abandonner ma TRT et l’usage des AAS, dommage car j’avais les cotés positif de la TRT.

Demain je retourne aux urgences car je ne suis pas en mesure de travailler présentement, je sais que pour la prostate il existe les alphabloquants et les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase mais idéalement j’aimerais mieux être suivie par un médecin.

J’étais très conscient du danger que représentait les AAS, j’assume mes problèmes, je n’étais pas dans des conditions favorables pour utiliser des AAS, aux Québec nous n’avons pas accès aux PDS sans ordonance, donc j’y allait à l’aveugle, les pours et les contres étaient pesées j’avais pris ma décision et l’assumerai.

Point positif de ma situation, j’ai enfin eux un grand bilan de santé, je n’ai pas de cancer de la prostate, mes intestins et colon sont bien, pas de masse seulement des hémorroïdes, en général je suis en santé pour un petit vieux de 55 ans ( Audrey ) , je vais soigner ma prostate et reprendre l’entraînement natty dès que possible.

L’ussage des AAS à des risques, il faut en tenir compte dans nos choix, soyez prudents, ils sont dangereux pour la santé.
 

SWAT06

NI DIEU NI MAITRE
Membre du staff
SUPERMODO
Et ben :grands yeux: quelle histoire mon ami , beaucoup de désagrément et de stress mais au final une fin plus positive.

J'espère que la suite sera encore plus réjouissante ;)
 

williams

MEMBRE
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Quelle histoire mon poto , pas de cancer qu elle soulagement, j espère que tes soucis de santé vont vite rentrer dans l ordre
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Et ben :grands yeux: quelle histoire mon ami , beaucoup de désagrément et de stress mais au final une fin plus positive.

J'espère que la suite sera encore plus réjouissante ;)
Merci Swat, elle n’est pas cancéreugène donc je ne peut qu’amiliorer ma condition.
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell ....
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Mon poto, je suis triste d'apprendre cela

Lors de l'arrêt de ta TRT, fais bien attention à la relance, sans quoi ta vie va devenir de plus en plus désagréable...

Je suppose que les médecins aux urgences vont te donner le nécessaire pour ça. N'hésite pas à leur en parler sinon.

Ta production de testo doit revenir naturellement maintenant.

Pour la prostate, il faudrait tester la protéines PSA. Je pense que les docs vont faire le nécessaire également.

Bonne chance et bon courage mon ami. Tiens nous au courant.
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Quelle histoire mon poto , pas de cancer qu elle soulagement, j espère que tes soucis de santé vont vite rentrer dans l ordre
Merci Williams, je suis un percévérant, je lache les AAS mais pas le training.

Nous avons tous nos petits soucis, l’âge en apporte quelque un et la vie continue.

Ont apprend en trébuchant, il y a des côtés positifs dans les mésaventures, c’est ce qui nous sert à s’améliorer, ont appelle cela acquérir de l’expérience.
 

cool.32

VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Bonsoir Alain, pas évident les galères de santé.
Et c’est triste pour toi que le ratio bénéficie -ES soit si mauvais pour toi en TRT.
Il n’y pas des médecins spécialistes au Canada?
J’ai lu pas mal de compte rendu d’endocrinologie venant du Canada et les protocoles sont plus avancés sue chez nous.
Après l’accès y est peu être plus compliqué qu’en France.
Je te souhaite bon courage.
 

SWAT06

NI DIEU NI MAITRE
Membre du staff
SUPERMODO
j'ai eu un moment après mes 50 ans (52 je crois) où mon envie d'uriner est devenu chiante , 30/45mn , c'était le temps moyen entre les allers et retours aux wc , çà devenait stressant parce quand je sortais , j'avais toujours en tête l'endroit où pisser lol

Mon urologue m'avait filer du permixon (a base de saw palmetto) çà a mis un peu de temps a agir , et puis c'est revenu a la normal , depuis j'ai arrêter le permixon , et c'est pas revenu , du moins pas aussi rapproché (2h30 en moyenne)
 

SWAT06

NI DIEU NI MAITRE
Membre du staff
SUPERMODO
Ah oui , je n'avais aucune hypertrophie de la prostate ou autre .
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell ....
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
j'ai eu un moment après mes 50 ans (52 je crois) où mon envie d'uriner est devenu chiante , 30/45mn , c'était le temps moyen entre les allers et retours aux wc , çà devenait stressant parce quand je sortais , j'avais toujours en tête l'endroit où pisser lol

Mon urologue m'avait filer du permixon (a base de saw palmetto) çà a mis un peu de temps a agir , et puis c'est revenu a la normal , depuis j'ai arrêter le permixon , et c'est pas revenu , du moins pas aussi rapproché (2h30 en moyenne)
Et d'où venait le problème ?

Niveau prostate c'est plutôt le fait de ne pas réussir à pisser.

Moi je dois me lever au moins deux fois la nuit, ça reste chiant. Si je ne bois rien après 18h, je me réveille qu'une fois. Mais chiant quand même.

Le permixon, c'est avec ordonnance ?
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Mon poto, je suis triste d'apprendre cela

Lors de l'arrêt de ta TRT, fais bien attention à la relance, sans quoi ta vie va devenir de plus en plus désagréable...

Je suppose que les médecins aux urgences vont te donner le nécessaire pour ça. N'hésite pas à leur en parler sinon.

Ta production de testo doit revenir naturellement maintenant.

Pour la prostate, il faudrait tester la protéines PSA. Je pense que les docs vont faire le nécessaire également.

Bonne chance et bon courage mon ami. Tiens nous au courant.
Merci Olivier, pour la relance j’ai tout ce qu’il faut en main, nolva, clomid, hcg, ai, mais idéalement je vais prioriser le rétablissement de ma prostate.

Je vais essayer de discuter avec le spécialiste de la relance, ont versa ce qu’il en pense.

Pour la PSA je crois qu’ils l’ont vérifié, je n’ai pas pus avoir de détails ou de précisions, ils ne veulent pas en discuter, ils m’ont assuré que tout les tests ont été fait pour la prostate, d’ou leurs précisions du fait que je n’ai pas de cellules cancéreuses.

Ils m’ont fait 3 fois des prélèvements sanguins dans la journée pour un total d’une quinzaine de fioles pour des des analyses, ils étaient affolés de mon taux d’hémoglobine et mon % d’oxygène dans le sang, j’ai eux droit à plusieur reproches sur l’utilisation de testo, j’ai eux droit aux, cela provoque le cancer, tu vas devenir stérile, tu ne banderas plus, ta prostate vas exploser, aucun médecin que j’ai rencontré savait ce qu’était une TRT, même après explication.

Ils se sont débarassés de moi, vas consulter ailleurs.
 

SWAT06

NI DIEU NI MAITRE
Membre du staff
SUPERMODO
Et d'où venait le problème ?

Niveau prostate c'est plutôt le fait de ne pas réussir à pisser.

Moi je dois me lever au moins deux fois la nuit, ça reste chiant. Si je ne bois rien après 18h, je me réveille qu'une fois. Mais chiant quand même.

Le permixon, c'est avec ordonnance ?
Alors là , je ne sais pas finalement .

Idem que toi pour la nuit lol exactement .
 

williams

MEMBRE
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Vraiment dure le Canada niveaux santé, tu va bien voire se que va te dire le spécialiste poto... fini la trt tu va relancer Alain alors?
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Et d'où venait le problème ?

Niveau prostate c'est plutôt le fait de ne pas réussir à pisser.

Moi je dois me lever au moins deux fois la nuit, ça reste chiant. Si je ne bois rien après 18h, je me réveille qu'une fois. Mais chiant quand même.

Le permixon, c'est avec ordonnance ?
Ils ne savent pas avec certitude d’où vient le problème, car apparemment une prostate hypertrophiée n’est pas sensible aux touchés, ils avaient aucun spécialistes des hormones ( endo ) dans l’établissement.

Le plus bizarre c’est que je ne vais pas uriner la nuit, plus la journée avance plus j’ai de la difficulté, aux repos tout va bien, mais il y a le problème d’avoir envie de déféquer constamment qu’il ne comprenne pas.

Je vais voir ce que le spécialiste en pense, ma prostate est une priorité pour retrouver un certain confort et d’être capable de retourner travailler.
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Vraiment dure le Canada niveaux santé, tu va bien voire se que va te dire le spécialiste poto... fini la trt tu va relancer Alain alors?
Williams le problème n’est pas les soins que nous pouvons avoir, c’est l’accès à un médecin de famille qui lui nous dirige dans les bons service, c’est la porte d’entrée pour recevoir de bons soins, le problème est que 20% de la population non pas de médecin de famille, dont moi, donc nous sommes mal servis par le système de santé, aux moindre pépin de santé ils nous faut aller aux urgences, les urgences nous mentionnent que nous ne sommes pas aux bon endroit, donc font le minimum et nous renvoie, il y a une faille dans notre système de santé et c’est l’accès à un médecin de famille, j’ai attendue 12 heure avant d’être vue par un médecin aux urgence, nos urgences sont engorgées et cela depuis longtemps.

Si j’avais un médecin de famille, je prendrais rendez-vous, j’irais le voir et lui me dirigerait vers un spécialiste qui me prendrais en charge.
 

cool.32

VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
As tu fait une colposcopie ? C’est quand même curieux cette envie permanente?
Et bien effectivement ce n’est pas facile d’être pris en charge.
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Vraiment dure le Canada niveaux santé, tu va bien voire se que va te dire le spécialiste poto... fini la trt tu va relancer Alain alors?
Pour la relance je vais voir avec le spécialiste ( endo ou autres ) prioriser ma prostate, car si les androgène ont influencé ma prostate, le hcg ou autre ne vas pas l’aider, j’ai déjà un suivie médicale à faire pour qu’ils soit assuré que j’arrête les AAS, si je ne mis plis pas je crois qu’il vont me laisser tomber, donc à voir, il est peut être un peut tôt pour prendre ce genre de décision.
 

cool.32

VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Effectivement ne HCG n’est pas une bonne chose pour la prostate dans ton cas. Prends le temps de te reposer et de ne pas faire des training trop intensifs pour ne pas trop tirer sur le corde en ayant les hormones basses.
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
As tu fait une colposcopie ? C’est quand même curieux cette envie permanente?
Et bien effectivement ce n’est pas facile d’être pris en charge.
Cool, non pas de coloscopie, un scan de de toute la région du bas du ventre, ce qu’ils pouvaient faire comme intervention, pour la colposcopie il faut un gastroentérologue, ce qu’ils n’ont pas, donc je suis dirigé vers un autre établissement qui lui a un gastroentérologue, un endo, et autre spécialiste de ce genre de problème.

Ils ont pus établir que je n’avais pas de masse dans les intestins et dans le colons, que ce n’était pas la maladie de Crohn ou autre, que je n’avais pas de tumeur, ils ont réussi à éliminer plusieurs facteurs aggravants, me renvoie vers un gastroentérologue.
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Effectivement ne HCG n’est pas une bonne chose pour la prostate dans ton cas. Prends le temps de te reposer et de ne pas faire des training trop intensifs pour ne pas trop tirer sur le corde en ayant les hormones basses.
Merci Cool pour les bons conseils, pour l’entraînement je suis arrêté depuis quelque mois et vais attendre que ma prostate se porte mieux.
 
musclesfax
roidsmania
brutalgorilla
ashop
europharmma
pharmacommunity
androgenix
steronabolics
muscleanabolics
ARL
bodytech
Top