Problème psychologique d’après compet’

cool.32

VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Je suis bien d’accord d’où le fait d’avoir mentionné le « surentraînement ».
C’était ma première compétition, tout le monde fait des erreurs sur sa/ses premières. J’ai voulu faire trop bien, hélas j’ai surtout fait trop.
Il est évident qu’à l’heure actuelle je ne conseille à personne de faire autant.
L'excès a certainement générer un affaiblissement du métabolisme du corps et des hormones qui se met en mode "survie ". Le corps humain est bien fait et se protège pour survivre le plus longtemps possible face aux restrictions.
Pour ma part je ne toucherais à rien pour que le corps reparte. Niveau training j'éviterai les entraînements long et niveau diète il n'y a pas de secrets, il faut mettre des calories et des graisses saturées pour aider le corps à redémarrer.
A 21 ans ça devrait repartir sans trop de souci en étant raisonnable.
 

R.H00D

MEMBRE APPROUVÉ
Le problème de la plupart coachings en compétition que ce soit body ou power, il y a uniquement un focus sur le résultat le jour J, les risques post compétition ne sont pas assez considérés, et généralement quand tout se gatte t'es bien souvent tout seul…

Le "coach" t'as plus de nouvelles, si tu fais un truc bien c'est parce qu'il est bon et si ça se passe mal c'est parce que t'as pas suivi la prépa ou le training correctement ou que t'as pas la génétique lol

Ou sinon "ah mais de toute façon t'étais pas obligé et puis je t'avais prévenu"...

Pour ma part j'ai une confiance très limitée aux apprentis sorciers, surtout ceux qui envoient les mecs au casse pipe avec des routines qu'eux mêmes n'ont même pas expérimenté et n'ont donc aucun recul dessus.

Valable natty ou non.
C’est vrai que globalement je me rends compte que l’après compet’ est bien plus compliqué que le avant/pendant.
 

R.H00D

MEMBRE APPROUVÉ
L'excès a certainement générer un affaiblissement du métabolisme du corps et des hormones qui se met en mode "survie ". Le corps humain est bien fait et se protège pour survivre le plus longtemps possible face aux restrictions.
Pour ma part je ne toucherais à rien pour que le corps reparte. Niveau training j'éviterai les entraînements long et niveau diète il n'y a pas de secrets, il faut mettre des calories et des graisses saturées pour aider le corps à redémarrer.
A 21 ans ça devrait repartir sans trop de souci en étant raisonnable.
Oui je me fais pas de soucis là dessus en espérant pouvoir faire un check up hormonal.
Merci.
 

ronualld

Membre du staff
AGENT COMMUNAUTAIRE
J'avais un pote,je te parle dans les années 90 :cool:

Il avait enchainé plusieurs compètes,sur un peu plus de 2 ans,en natty ,a la fin de ce calvaire qui est représenté par les diètes en permanence,suite à cette durée,il a eu droit à une petite dépression,ce problème a disparut une fois ces diètes relachées.
 

R.H00D

MEMBRE APPROUVÉ
J'avais un pote,je te parle dans les années 90 :cool:

Il avait enchainé plusieurs compètes,sur un peu plus de 2 ans,en natty ,a la fin de ce calvaire qui est représenté par les diètes en permanence,suite à cette durée,il a eu droit à une petite dépression,ce problème a disparut une fois ces diètes relachées.
J’ai l’impression que le côté diète intervient, mais surtout la perte d’objectif.
 

Mulk

VIP
VÉTÉRAN
Désolé je ne sais pas t'aider car jamais eu de tels problèmes en natty ou sous produits
De la fatigue oui... mais ca se gere !
Au contraire le mois qui suivait les competitions etait toujours un vrai bonheur !!!
On est toujours bien sec, on remange plus et donc on s'entraine avec plus de peps !
 
  • Like
Réactions: doc

Andrey

Vétéran
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
J'avais un pote,je te parle dans les années 90 :cool:
@ronualld pourtant tu m'a l'air sympathique comme garçon étonnant que tu n'es plus de pote depuis les années 90 quand même... :ennuyé:
Une petite pdm au curly ça va aller :D

J’ai l’impression que le côté diète intervient, mais surtout la perte d’objectif.
C'est vrai qu'en général al compète tu présente le meilleur physique possible, mais on sais tous que sur la durée à tenir ce n'est pas possible il faut garder des objectifs mais différent je pense, pour pouvoir continué à évolué
 

ronualld

Membre du staff
AGENT COMMUNAUTAIRE
@Andrey,pour répondre à ta question,à savoir, si il me reste des potes.

Il m'en reste très peu,disons,que le temps qui passe et la distance qui me sépare de mes anciennes relations,à fait le travail.

En deux mots,la cessation de mon activité,concernant ma salle en 2006 et mon départ en Italie en 2008 ,comme on dit loin des yeux loin du coeur,

Maintenant,j'ai de nouvelles relations,on peut dire potos. mais pas des amis,car à mes yeux, cette parole est pour le moins galvaudé et perd tout son sens,surtout avec le net,auquel tous le monde demande amitié et personne ne se connais.
 
roids france
muscleanabolics
brutalgorilla
Ultima pharma
Meditrope
pharmacommunity
ashop
androgenix
musclesfax
ARL
roidsmania
europharmma
bodytech
Top