Premier journal (nouvelle)

olivierf57

On Highway to H(gH)ell ....
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Selon les formules traditionnelles, et à la vue de tes stats 26a, 171cm et 52kg tu devrais avoir un metabolisme basal de 1220kCal.

Ceci ne tient pas en compte le degré d'activité journalier.

Mais c'est vrai que 2000kCal me paraît assez élevé quand même
 

Wstfit

MEMBRE APPROUVÉ
Selon les formules traditionnelles, et à la vue de tes stats 26a, 171cm et 52kg tu devrais avoir un metabolisme basal de 1220kCal.

Ceci ne tient pas en compte le degré d'activité journalier.

Mais c'est vrai que 2000kCal me paraît assez élevé quand même
Oui et il faudrait multiplier par 1.6 ( degré d'activité journalier ) ce qui fait 1952 kcal.

Qui me parait toujours élevé mais peut etre que je n'ai plus l'habitude.

Je suis sur le site strongacademy je vais mettre le lien.
Je viens de me renseigner sur une diet cyclique ce qui a l'air pas mal du tout. Je fais un copie colle du lien pour avoir votre avis.

Je suis entrain de faire les calculs selon les dires de l'article.

 

SWAT06

NI DIEU NI MAITRE
Membre du staff
SUPERMODO
pars de ce fait :

1. Les femmes font mieux avec un régime riche en graisses

Les femmes brûlent plus de graisse, moins de glucides et moins de protéines que les hommes à la même intensité d'exercice . Puisqu'ils consomment moins d'hydrates de carbone, ils ne stockent pas autant de glycogène lors de l'alimentation en glucides.



Les différences entre le système nerveux et le système hormonal, y compris les œstrogènes, sont responsables de la moindre dépendance des femmes au glycogène. Par exemple, t - il combattre ou vol hormone adrénaline brûle plus de graisse chez lesfemmes que les hommes . Une explication plus évidente est que les femmes ont normalement un pourcentage de graisse considérablement plus élevé que les hommes du même poids , non seulement au niveau de leur corps mais aussi au niveau de leurs muscles . Il est donc logique de l’utiliser comme source d’énergie primaire.



Fondamentalement, les femmes ont un métabolisme économe en glycogène et en protéines. Cela signifie que les femmes n'ont pas besoin de autant de glucides ou de protéines dans leur alimentation que les hommes pour alimenter leurs séances d'exercices.



Le besoin moindre en glucides libère des calories à consommer sous forme de graisse. Les graisses ont des effets très positifs sur la santé hormonale et cardiovasculaire des femmes. En général, plus les femmes grosses mangent, plus elles produisent d'œstrogènes et de testostérone . La testostérone et l'œstrogène sont deux hormones anaboliques. Malgré les connaissances scientifiques en la matière, on entend souvent parler d'œstrogène.



Les régimes pauvres en graisse peuvent même réduire la taille des seins, en partie probablement en raison de la faible production d'hormones sexuelles, car les taux d'estradiol et d'IGF-1 sont significativement corrélés à la taille des seins chez les femmes qui ne prennent pas la pilule comme moyen de contraception.



Un régime riche en graisses peut également être plus facile à suivre pour les femmes que pour les hommes. D graisse ietary est 15% plus rassasiant chez les femmes que chez les hommes .



Andreia Brazier




Les femmes ont également moins à craindre des effets négatifs potentiels d'un régime alimentaire faible en glucides et riche en graisses (qui sont déjà rares, mais je vais les garder pour un autre article). Les graisses ne diminuent pas autant la sensibilité à l'insuline chez les femmes que chez les hommes . Les œstrogènes jouent ici un rôle important. Il aide à contrôler l’inflammation, à brûler les graisses et à préserver la sensibilité à l’insuline. Une inflammation plus faible signifie que les graisses polyinsaturées en particulier sont moins susceptibles de s'oxyder, de sorte qu'elles peuvent exercer leurs effets anaboliques. La santé métabolique des femmes est bien meilleure que celle des hommes et leur répartition de la masse grasse est plus saine .



À propos, si vous vous inquiétez du cancer du sein, la relation entre consommation de graisses et risque de cancer du sein est révélée par de mauvaises études épidémiologiques sur des femmes inactives et en surpoids qui consomment des graisses de synthèse transformées, comme des viandes rouges transformées . Même dans ce cas, la relation est faible et controversée. Les graisses comme l'huile d'olive semblent en réalité vous protéger du cancer . Si vous êtes maigre, vous ne fumez pas, ne vont pas beuveries trop souvent, manger une alimentation saine et vous exercez, la recherche a trouvé le temps et encore et encore et encore une fois que vous avez rien à craindre d'un régime riche en graisses .



De retour au sujet, plusieurs études ont montré que les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques perdent plus de graisse et moins de muscle avec un régime faible en glucides par rapport à un régime faible en gras , même lorsque les apports en protéines et en énergie sont étroitement contrôlés. Plusieurs études de Jeff Volek et al. ont trouvé des résultats similaires chez les femmes en surpoids et en bonne santé, mais ces études ont été confondues avec plus de protéines dans les régimes à faible teneur en glucides. Recherche à paraître prochainementont constaté que les femmes ayant plus de matières grasses dans leur régime alimentaire brûlaient plus de calories pendant l’exercice, qu’elles avaient plus de force au banc et qu’elles étaient plus maigres. D'après mon expérience avec mes clientes, les avantages des lipides par rapport aux glucides dépendent de la tolérance aux glucides de la femme. Cependant, je peux affirmer avec certitude que les régimes alimentaires très riches en glucides, presque sans gras, ne sont pas optimaux pour la plupart des femmes.



Les femmes n'ont pas besoin d'autant de protéines que les hommes pour plusieurs raisons.

Une méta-analyse a révélé que les besoins en protéines des femmes sont presque exactement inférieurs de 10% à ceux des hommes .

D'un point de vue évolutif, les femmes peuvent être mieux adaptées que les hommes à des apports en protéines plus faibles.



Jamie Eason
 

Wstfit

MEMBRE APPROUVÉ
Merci, javais bien lu cet article qui est interessant en tout cas ! Javoue que la diet cyclique me tente bien..
 

Seb_58

VIP
Désespéré dans le sens ou y a des moments ou je me dis que je ny arriverai jamais.. mais ce sont seulement de mauvaise passe !

Oui je me doute que sans la diet et l'entraînement adéquat c'est complètement inutile de faire une cure ! Merci des reponses ! :)
Si tu vois les choses ainsi tu démarres mal, avec du temps et de la volonté tu y arriveras forcément, c'est juste une histoire de prise de connaissance et de mise en oeuvre de ces dernières.

Pour les cures, beaucoup de femmes utilisent anavar seule qui est un stéroïdes plutôt light, après pour plus d'informations je n'en sais strictement rien. Il doit y avoir des exemples de cures pour femme sur le forum.
 

SWAT06

NI DIEU NI MAITRE
Membre du staff
SUPERMODO
j'avais posté effectivement
 

Wstfit

MEMBRE APPROUVÉ
Hello tout le monde !

Je me suis absentée car j'étais en periode d'examens ! J'ai quand meme bossé sur ma diet et, depuis 15 avril je prends environ entre 130 a 150g par semaine ce que je trouve pas mal ! Je pense que cest une bonne chose en prise de masse.

Voila !
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell ....
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Hello tout le monde !

Je me suis absentée car j'étais en periode d'examens ! J'ai quand meme bossé sur ma diet et, depuis 15 avril je prends environ entre 130 a 150g par semaine ce que je trouve pas mal ! Je pense que cest une bonne chose en prise de masse.

Voila !
Ça fait du 600g par mois. Si tu ne prends pas de fat, ça reste même excellent pour une femme !

Garde le cap !
 
Top