Perte de poids: comment la graisse s'évapore-t-elle?

Danny

デスノート
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Partage de cet article très intéressant.

Perte de poids : comment la graisse s'évapore-t-elle ?
Le Point - Publié le 19/12/2014
Par ANNE JEANBLANC

Il peut sembler étonnant de parler de kilos perdus en cette période de fêtes de fin d'année, synonymes pour bon nombre d'entre nous de repas plus copieux que d'habitude, de desserts en forme de bûche et de distribution de friandises. Mais voilà, c'est la période choisie par le British Medical Journal pour publier les résultats des travaux de Ruben Meerman (qui a lui-même perdu 10 kilos) et Andrew Brown. Ces scientifiques australiens viennent d'apporter - enfin - une réponse à une question qui peut sembler futile : que devient la graisse qui "fond" pendant un régime ?

"Spontanément, j'aurais dit que la graisse est transformée en énergie puisque, quand on fait un régime, on manque de calories ; il faut bien prendre de l'énergie quelque part et on la puise dans le gras", dit le Dr Jean-Michel Borys, endocrinologue et nutritionniste à Paris, quand on l'interroge à ce sujet. Comme lui, plus de la moitié des 175 médecins, diététiciens et autres professionnels de santé interrogés par les auteurs ont estimé que la graisse était alors transformée en énergie ou en chaleur. Une réponse qui ne satisfait pas Ruben Meerman, physicien de formation, puisqu'elle contrevient à la loi de conservation de la masse (cette dernière devant rester identique même en cas de transformation chimique d'un élément).

Les scientifiques ont donc traqué chaque molécule lipidique perdue pour connaître son devenir. Ils rappellent, dans leur article, que la perte de poids est la conséquence de la libération des atomes de carbone, d'hydrogène et d'oxygène contenus dans les cellules graisseuses. Résultat : sur 10 kilos de graisse éliminés lors d'un régime, 8,4 kg se volatilisent en dioxyde de carbone (CO2) et sont donc évacués par les poumons. Le reste, soit 1,6 kg, est transformé en eau, puis éliminé par l'urine, la sueur, les larmes et autres liquides corporels.

Balance énergétique

Alors, faut-il respirer plus (par exemple en faisant du sport) pour faire fondre la graisse inutile ? Les auteurs notent que "pour perdre 10 kilos de graisse, il faudra au préalable avoir respiré 29 kilos d'oxygène". "L'activité physique aide à vider le gras du muscle", explique le Dr Borys. "Des travaux ont bien montré que l'infiltration des muscles par les triglycérides était à l'origine de l'insulinorésistance, de l'obésité et du diabète de type 2. Mais il faut savoir que la principale dépense, et de loin, n'est pas liée à l'activité physique mais au métabolisme de base de l'organisme, à savoir la respiration, les battements du coeur, le maintien de la température..."

Malheureusement, il y a un déterminisme génétique en la matière, certains brûlant beaucoup, d'autres non. Et pour tenter de compenser (un peu) les inégalités de départ, il n'existe pas d'autre solution que de veiller à sa balance énergétique. Pour maigrir, cette dernière doit être négative. Et donc l'idéal est d'agir à la fois sur les apports (ce qu'on mange) et les dépenses. Les auteurs australiens rappellent qu'une heure d'exercice quotidien permet de supprimer une surcharge de 40 grammes de carbone. Alors, mieux vaut ne jamais oublier que tout ce qui n'a pas été pris ne sera pas à perdre. Même en période de trêve des confiseurs, hélas...
 

triumph

casse noisettes
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
merci pour le partage
hum,la dernière phrase fait mal en cette période,car malgré que je l'aie lue,je sais que je vais me relâcher un peu pour les fêtes.:rolleyes:
 

Zao

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Ça ne vous choque pas?
La graisse ne peut pas se transformer en énergie mais en produire.
Si je me rappel bien mes cours de biologie, en simplifiants à l'extrême :
Graisses+oxygène => énergie => déchets => CO2. Le co2 étant principalement rejeté par les poumons... Donc rien de nouveau ici.
Article de vulgarisation trop vulgarisé...
 

Danny

デスノート
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Ça ne vous choque pas?
La graisse ne peut pas se transformer en énergie mais en produire.
Si je me rappel bien mes cours de biologie, en simplifiants à l'extrême :
Graisses+oxygène => énergie => déchets => CO2. Le co2 étant principalement rejeté par les poumons... Donc rien de nouveau ici.
Article de vulgarisation trop vulgarisé...

Peut-être bien. Le point n'est pas un journal scientifique mais un journal d'infos. Apparemment les nutritionnistes et les coachs français n'ont pas eu les mêmes cours de biologie que toi car ils restent bien ancrés dans leurs certitudes. Et nourrir un peu le forum en ces moments de disette, et partager, après tout ce n'est pas plus mal. Sinon tout le monde ferme sa gueule et on passe à autre chose.
 

Zao

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
C'est un peu comme si on disait ; je pensais que l'essence que je met dans ma voiture était brûlé en énergie, mais pas du tout ça part dans les gaz d'échappement!" J'espère que cet exemple est plus parlant.
Sinon je suis content de ton retour Danny, toujours aussi "tranchant" :)
 

Danny

デスノート
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Ce qui est intéressant c'est d'aller contre les idées reçues Zao, et la confortable attitude.
 

triumph

casse noisettes
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
et dans la série l'action de la graisse sur l’intellect
cela m'a permit de me rappeler que mon dernier cour de bio datait de 34 ou 35 ans
et que par mes futurs écarts de cette fin d'année,il faudra que je"cravache" plus en cardio
 

kgil

MEMBRE
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
Dans l'absolu, peu importe ou elle part, tant qu'elle y va !
Merci pour le partage.
 

Patamax

MEMBRE
C'est la pleine lune...........insomnie a chaque fois !!!!
J'aime bien ce ptit debat, mais je n'irai pas plus loin au niveau bio/physio car ce sont des sujets tres vastes et qui fachent, mmeme entre chercheurs....

Perso, j'aime bien dire que c'est une question philosophique a la base.
Parce que tout enseignement a pour base une philosophie, une direction intellectuelle, une portée et surtout une origine.

Nos enseignements sont trop dogmatiques, et des qu'un chercheur, un pro, un sportif de haut niveau, ou une personne lambda quitte les sentiers battus, c'est tout de suite pas compris, parce que la philosophie n'est plus la meme ; peu importe le sujet scientifique, ou le sujet tout court, tout est question de vue, et une vue ne peut avoir que pour base une philosophie.

Cycle de Krebs, cycle hormonaux, blabla tout ca n'est qu'une vue philosophique, comme le capitalisme, l'amour, ou le sport.

Si on decortique un sujet, y'a le fond et la forme : le fond determine toujours la forme, l'inverse n'est pas possible !!!
C'est pour ces raisons que les formes sont diverses, mais que le fond est souvent le meme, car nos sociétés sont dogmatiques, on pourrait croire ainsi que nous sommes libres, mais il n'en est rien, nous sommes toujours le fruit d'une philosophie enseignée et ancrée au plus profond de nous meme.

Je vais vous faire reflechir a une verité : nous vieillissons par un systeme d'oxydation, respiration et bouffe pour faire simple. c'est la base, le fond du probleme c'est celui la, et la contradiction, donc la forme c'est que nous mangeons tous !!!

Nous avons des habitudes alimentaires differentes entre individus, donc des formes eparses d'habitudes.
Le fond de ce sujet c'est que nous mangeons tous.
La contradiction c'est que manger accelere la mort de l'etre humain par oxydation

Alors pourquoi on parle toujours des formes (fonte, prise de poids, regime carné, regime frugi, etc), alors qu'on ne parle jamais du fond : que faire pour moins oxyder son corps ???

J'dis pas ca pour changer de sujet au contraire, ce sujet sur la fonte graisseuse montre bien a quel point on vit sur des idées "fausses" et meme que les medecins, chercheurs et autres vivent sur ces memes bases "fausses" : tout est question de philosophie, d'enseignement, de point de depart, d'une origine du savoir.

Perso de ce que je vois dans les sujets alimentaires, c'est que on se goinfre, mais que tout l'monde oubli que ca fait mourir hyper prematurement !!!

Alors qu'il serait plus logique de se demander : comment mettre en adéquation l'oxydation et le fait de se nourirr ?
Quel serait alors la facon la plus intelligible de se nourir ?
Quels sont les aliments qui causent le moins d'oxydation ?
Comment faire en sorte de garder une alimentation tout en causant le moins d'oxydation ?

Et la vous voyez, je suis certain que l'alimentation aurait une toute autre portée, non ?

Parce que si y'a bien une verité c'est celle la, le reste c'est du flan servi a la creme philosophique du moment, qui veut qu'on ne parle pas du principal mais seulement de ce qui l'entourre. Manger TUE, mais on prefere rassurer en parlant de regimes qui ne regleront jamais le probleme !!!

Pourtant on va prendre les gens comme moi pour des OVNIS, mais la science parle bien d'energie en terme d'alimentation, on enseigne bien que les calories sont des joules donc de l'energie, blabla blabla, voyez vous ?
Cependant quand un gars comme moi dit que nous sommes de l'energie, que le corps tout entier est de l'energie, ca passe pas. Or c'est quand meme prouvé partout et pour tout, que la pensée est mesurée en energie, la bouffe en energie, le carburant en energie, etc.

Cet article montre a quel point la science n'est pas exacte mais prise pour dogme et verité : il va de soi que la matiere, donc ici la graisse, ne peut pas etre transformée en autre chose que de la matiere, le processus utiliser pour former le CO2 en graisse est le meme que celui qui resulte des dechets issus de la fabrication d'ATP (energie), ou des dechets de la digestion :

Un atome ne disparait jamais, ca c'est une autre verité !!!!
Un atome c'est de l'energie, et l'energie restera toujours de l'energie, on peut en changer la forme par processus de transformation, mais le fond est que ca sera toujours de l'energie, mdr.

Perso ca me fait marrer qu'un endocrino ou un nutritionniste puisse voir la matiere graisseuse comme une energie, c'est avant tout une matiere, et pour qu'elle se transforme en energie, il faut un processus de transformation, la graisse a l'etat pure n'est pas energie, c'est pourtant d'une simplicité, non ?
C'est l'erreur grosiere de notre société occidentale : tres peu de nos sois disants savants savent faire la difference entre l'etat de la matiere et l'energie de la matiere...........;

Il devient alors evident de comprendre que le processus de fonte ne peut dependre avant tout que d'un processus interne du corps, le metabolisme basal, car c'est la seule machine a pouvoir transformer la matiere en energie, la matiere seule ne fond pas comme neige au soleil par un processus miraculeux, mdr.
Le fait de faire du cardio, c'est seulement un exercice qui permet justement de forcer l'organisme basal a depasser ses limites, la preuve est que si un gars adipeux arrete le cardio, il va reprendre son metabolisme de base assez vite et refaire son tissus adipeux pour lequel ses cellulles internes sont prévues, et il va de soi que la medication n'a que pour but de transformer le metabolisme basal de facon plus radical puisque c'est du forcing, y'a rien de naturel : d'ou le terme "chassez le naturel il revient au galop"............

C'est quand meme assez desolant de voir que des gens dits de haut niveau soient aussi aveugles et sots : et ce n'est pas mechants, ils sont forcements plus aveugles que sots, ils sont tout simplement aveuglés par la philosophie dominante, car ils sortent des memes ecoles que leurs peres, et nous de meme..........

Nous occidentaux, avons vraiment louper le coche, les philosophies egyptiennes et asiatiques sont bien plus evoluées, mais ca encore ce n'est pas enseigner dans nos livres miserables de fernand nathan, basé sur une philosophie Grec, contraire a celle egyptienne, qui est la base de la philosophie bouddhiste, mais la encore, c'est pas enseigner a l'ecole.

En gros la philosophie Grec est celle du transhumanisme, pour simplifier, les grecs veneraient le corps donc l'individu tout puissant et l'adoration de leurs dieux nous le prouve, mais ca encore c'est pas enseigné, parce que leurs dieux n'ont rien de divin, ils representent toujours une philosophie humaine.
A contrario, les Egyptiens sont a la base de la langue francaise, a la base des philosophies asiatiques et européennes, et leurs dieux avaient des dimensions de Dieux, pas a l'image humaine, donc avait une philosophie tout a fait contraire a celle grec, mais dans l'histoire ce sont les Grecs qui ont pris le dessus sur les Egyptiens, et au lieu, aujourd'hui, d'enseigner les deux philosophies, donc les deux sciences, donc les deux histoires, on en enseigne qu'une, celle qui est un dogme puisqu'elle ne laisse aucun choix, puisqu'on a obliter le principal, cad l'existence d'une autre science et d'une autre approche philosophique de l'homme, de l'histoire et de la science.

C'est pour ca qu'il est tres difficile d'en parler, car tout cela a été oblitérer depuis des siecles, et les habitudes sont prises, et c'est le dogme qui subsiste.

C'est dommage pour l'humanité.

Désolé pour cette approche philosophique, mais c'est pourtant la seule explication de fond possible.
et toujours pas envie de dormir, c'est enervant d'etre sensible a la pleine lune a ce point !!!!
 
Haut