mercure et poissons

roadrunner

FUTUR MISS "O"
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Le mercure se retrouve naturellement dans la nature. Les volcans en émettent, notamment. Mais s'il n'y avait que les volcans, on ne parlerait pas souvent de cas de contamination; la majorité des émissions de mercure proviennent de sources industrielles. Le mercure étant volatil, il peut voyager dans l'air sur de grandes distances avant de se déposer sur le sol. Ou dans l'océan. C'est ainsi qu'il se retrouve dans nos assiettes. Ce mercure marin est transformé en méthylmercure, la forme la plus dangereuse du mercure. Les petits poissons sont contaminés. Les plus grands,contaminés eux-mêmes, se nourissent des petits. Augmentant du coup leur propre concentration.Le pays de shushi a resserré ses normes; le poisson doit contenir un maximum de 0,4ppm (parties par million) de mercure. Au Canada, les autorités tolèrent PLUS DU DOUBLE!
Le Canada est plus permissif que les États-Unis dans ce domaine. À santé Canada on confirme que les normes ont été établies en se basant que les Canadiens consomment généralement peu de poisson, encore moins de poissons prédateurs. Il y a une tendance à revoir à la baisse les normes, explique le DR Amyot de l'université de Montréal. Les américains l'ont fait.
Santé Canada a justement revu ses normes l,année dernière. Mais plutôt que de baisser la limite de mercure acceptable dans le poisson, on a misé sur les exceptions. Trois espèces ont été ajouté à la liste des poissons prédateurs qui peuvent contenir plus de mercure, et que l'on doit consommer avec modération.Le thon frais ou congelé, le requin, l'espadon, l'escolier, le marlin et l'hoplostète orange peuvent contenir deux fois plus de mercure que les autres espèces,on doit donc en manger moins.:)
 

roadrunner

FUTUR MISS "O"
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
poisson et futures mamans

Le cerveau en développement est particulièrement vulnérable au méthylmercure, d'où l'importance pour les femmes enceintes de considérablement limiter leur consommation de poissons prédateurs. Au Japon, en 1950, Minamata, un village de pêcheurs, avait été lourdement contaminé au mercure. Il y avait eu des cas de paralysie cérébrale, des problêmes psychomoteurs et de nombreux décès.
Une étude d'un groupe de chercheurs du département de l'université Harvard offre une solution aux futures mamans qui ne savent plus ou donner de la tête. Le groupe a comparé le taux de contamination du mercure, la consommation de poisson et la mémoire visuelle de l,enfant à l'âge de 6 mois. Les enfants qui obtenaient les meilleurs résultats aux tests d'intelligence avaient des mères amateurs de poissons. Durant la grossesse elles avaient consommé*plus de deux portions de poissons par semaine. La consommation élevée de poisson durant la grossesse est associée èa de meilleures fonctions cognitives chez l'enfant, et de plus haut taux de mercure étaient associés a des fonctions cognitives plus faibles. :)
 

JAPFURY

en construction
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : poisson et futures mamans

voulant partager avec vous sur ce sujet préocupant pour ceux qui intègre beaucoup de produits de la mer a leur diète , j ai trouvé ce thread de road traitant déja du sujet auquel je me permet d apporter ma contribution
quelques précisions intérréssantes dans cet article très complet ou Comment manger du poisson sans s'intoxiquer au mercure
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3653_poisson_mercure_sante.php
 

dave31

MEMBRE APPROUVÉ
Re : mercure et poissons

Moi qui mange beaucoup de thon et de maquereaux en boite, il faudrait que je trouve une autre source de proteine pratique a manger sur mes chantiers.
 
deuspower
europharmma
from inside to you
Granabolic
ashop
pharmacommunity
Ultima pharma
muscleanabolics
buildblaster
Meditrope
roidsmania
coq musclé

Derniers messages

Top