Ma future diète

Julien59

NEUROTYPE 1A
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Hello les MeM's !

J'ai retravaillé un peu ma diète ces derniers temps histoire de repartir sur quelque chose de clean pour une, probable, future cure. Il faut donc imaginer que cette diète sera sous chimie, (si niveau rein tout est ok) avec GH (d'où le shake post-training car il y aura probablement une injection à ce moment).

En couchant sur papier les différentes diètes que j'ai pu avoir ces dernières années, je me suis rendu compte que j'étais vraiment haut en protéines (dernièrement quelque chose que 3,5g/kg de poids de corps... En parallèle, des prises de sang ont toujours montré un taux de créatinine un peu plus élevé que les normes du labo (entre 13 et 14 pour un max labo à 11, même si c'était sûrement un peu sur-évalué car je faisais souvent les analyses le lendemain ou sur-lendemain d'une séance de sport).

Par contre, dernièrement, j'ai le MDRD (indicateur de la fonction du débit de filtration rénale) qui était assez bas. J'avais un chiffre de 64, alors que les normes sont :



Je pense que je ne buvais pas assez, j'ai donc bien augmenté ma consommation d'eau et en 3 semaines je suis remonté à 77. J'espère que cela va continuer sur cette dynamique (j'ai rendez-vous demain avec le doc pour en discuter). Cela m'a fait prendre conscience que je ne suis pas infaillible, et que être aussi haut en protéines n'était sûrement pas la meilleur idée. Je ne pense pas que l'on ai besoin d'autant, même sous chimie, mais si vous avez un avis différent je suis là pour écouter et discuter !

J'ai mis un poids "visé" mais ça n'est pas vraiment l'objectif, je l'ai simplement mis pour pouvoir faire les différents calculs.

Concernant l'entrainement, pratiquant de musculation depuis une petite dizaine d'année maintenant, je vais m'orienter vers le Crossfit très prochainement, je ferai entre 5 et 6 entrainements par semaine. J'avoue que je ne sais pas si je dois changer mon péri-training, toutes les personnes à qui je demande à la box s'y connaissent moins que moi en nutrition, et ne prennent qu'un peu de BCAA pour certains.

Coté mensurations actuelles, je mesure 1,81 et je pèse environ 82kg. J'ai la trentaine. Je suis quelqu'un qui a un métabolisme assez rapide, je peux monter assez haut en kcal sans pour autant prendre de poids, et sécher en restant haut.

Niveau complément, vitamine C (probablement 1g en post-training) - vitamine D (6000UI ED) - oméga-3 - peptide de collagène. J'hésite à inclure de la créatine et de la carnitine (le matin à jeun)

J'aurais des horaires "classiques" de bureau, avec training vers 19h00 (parfois le midi peut-être, mais peu probable)

J'attends vos avis :)

 
Dernière édition:

Viper

MEMBRE
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Salut,

Je trouve que tu es trop haut en protéines et lipides: 2.2-2.5g éventuellement et 0.8-1.0g seraient plus adaptés selon moi.
Les repas ne sont pas super bien agencés niveau kcals/macros.
Le peri training n’est pas optimal, et si tu manges dans les 2h après je ne vois pas l’intérêt de l’isolat.
Il conviendrait de peser les aliments crus et non cuits pour plus de précision.

Bonne soirée.
 

SWAT06

NI DIEU NI MAITRE NEUROTYPE 2A
Membre du staff
SUPERMODO
vitamine C (probablement 1g en post-training) , c'est pas terrible

source: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4270502/

Points clés
  • Bien que l'on pense généralement que les suppléments antioxydants procurent des bienfaits pour la santé, des expériences récentes montrent qu'ils peuvent nuire aux adaptations à l'exercice d'endurance.
  • Cette étude est la première à étudier les effets de doses élevées de vitamines C et E sur les adaptations cellulaires et physiologiques à l'entraînement en force chez l'homme.
  • Nous rapportons ici que la supplémentation en vitamine C et E a interféré avec la signalisation induite par l'exercice dans les cellules musculaires après une séance d'entraînement en force, en réduisant la phosphorylation de la kinase p70S6 et des protéines kinases activées par les mitogènes p38 et ERK1 / 2.
  • Le supplément de vitamine C et E n'a pas atténué de manière significative l'hypertrophie musculaire pendant 10 semaines d'entraînement; cependant, certaines mesures de la force musculaire ont révélé des augmentations plus faibles dans le groupe supplémenté que dans le groupe placebo.
  • Même si les événements cellulaires ne sont pas clairement reflétés dans les mesures physiologiques et de performance, cette étude implique que la signalisation redox est importante pour induire des adaptations des muscles squelettiques à l'entraînement en force et que les suppléments de vitamine C et E à des doses élevées doivent être évités par de jeunes individus sains et engagés. dans la formation de force.
 

Julien59

NEUROTYPE 1A
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Salut,

Je trouve que tu es trop haut en protéines et lipides: 2.2-2.5g éventuellement et 0.8-1.0g seraient plus adaptés selon moi.
Les repas ne sont pas super bien agencés niveau kcals/macros.
Le peri training n’est pas optimal, et si tu manges dans les 2h après je ne vois pas l’intérêt de l’isolat.
Il conviendrait de peser les aliments crus et non cuits pour plus de précision.

Bonne soirée.
Merci pour ta réponse.

2,2g de protéine au total, soit uniquement 1,6 d’origine animale, ça ne fait pas trop peu ? Je n’ai pas l’impression d’avoir chargé énormément là.

Le shaker d’isolat en post-training c’est pour la GH et rien d’autre. Tu ne penses pas que c’est nécessaire ?

0,8/1g de lipide par kg de pdc ? Je pensais plutôt viser ça en sèche avancée. Ne ne pense pas qu’il faille aller déjà à 0,8.

Tu agencerais comment les repas ? Inverser les kcal du midi et du soir non ?

Et pour le péri-training je veux bien voir ce que tu ferais car il me semblait, justement, optimal.

Et pour la précision cuit/cru je prends les mêmes aliments cuits de la même façon, 100g crus me sonnent toujours le même poids cuit, alors je préfère faire comme ça ça me permet de préparer mes repas à l’avance.
 
Dernière édition:

Julien59

NEUROTYPE 1A
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
@SWAT06 : mince je n’avais pas vu ça. Jusqu’à présent je la prends au petit déjeuner mais j’ai lu pas mal de choses sue l’effet bénéfique sue le système immunitaire, en post-training, là où l’on est faible à ce moment là.
 

Viper

MEMBRE
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Merci pour ta réponse.

2,2g de protéine au total, soit uniquement 1,6 d’origine animale, ça ne fait pas trop peu ? Je n’ai pas l’impression d’avoir chargé énormément là.

Le shaker d’isolat en post-training c’est pour la GH et rien d’autre. Tu ne penses pas que c’est nécessaire ?

0,8/1g de lipide par kg de pdc ? Je pensais plutôt viser ça en sèche avancée. Ne ne pense pas qu’il faille aller déjà à 0,8.

Tu agencerais comment les repas ? Inverser les kcal du midi et du soir non ?

Et pour le péri-training je veux bien voir ce que tu ferais car il me semblait, justement, optimal.

Et pour la précision cuit/cru je prends les mêmes aliments cuits de la même façon, 100g crus me sonnent toujours le même poids cuit, alors je préfère faire comme ça ça me permet de préparer mes repas à l’avance.
Pourquoi « soit uniquement 1.6 d’origine animale »?
Tu peux très bien être plus haut, tout dépend des choix des aliments.
Mais de toute manière, même 1.6 d’origine animale c’est suffisant.
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell NEUROTYPE 2A
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Par expérience, une injection de GH post training (meilleur protocole pour moi pour la pdm) peut impliquer une hypo.

C’est mon cas après un training intensif et une injection de 3 à 6ui post training.

Si je ne mange pas dans les 45-60mn après le training, c’est hypo assurée. Et c’est assez fort et déplaisant.

Si ton vrai repas est plus loin que la fenêtre de une heure (qui est sûrement dépendante de chacun, à vérifier), je serais favorable à l’isolat post training.
 

Julien59

NEUROTYPE 1A
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
@olivierf57 : c’est ça, j’aurais du détailler un peu plus, mais je ne pourrais souvent manger dans l’heure qui suit l’entrainement, d’où le shake d’isolat.

D’ailleurs, dans ton protocole, c’est uniquement une injection post-training ? Rien le matin à jeun ?

@Viper : si je doit être à 2,2g de protéine / kg de pdc avec la quantité d’origine anomale à 1,8/2 (voir plus) ça veut dire que je ne mange rien d’autre à coté sinon j’ai loupé un truc niveau maths.

À nouveau, peux-tu m’expliquer ce qui ne va pas dans mon peri-training, et dans l’agencement des repas ?

Merci :)
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell NEUROTYPE 2A
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
@olivierf57 : c’est ça, j’aurais du détailler un peu plus, mais je ne pourrais souvent manger dans l’heure qui suit l’entrainement, d’où le shake d’isolat.

D’ailleurs, dans ton protocole, c’est uniquement une injection post-training ? Rien le matin à jeun ?

@Viper : si je doit être à 2,2g de protéine / kg de pdc avec la quantité d’origine anomale à 1,8/2 (voir plus) ça veut dire que je ne mange rien d’autre à coté sinon j’ai loupé un truc niveau maths.

À nouveau, peux-tu m’expliquer ce qui ne va pas dans mon peri-training, et dans l’agencement des repas ?

Merci :)
Sans parler pour Viper je pense que si tu lis les derniers échanges sur les diètes, tu trouveras que le peptopro et la malto ne sont plus utilisés aujourd’hui .

Ceci dit, dans une optique financière, vu le prix du peptopro, ce serait mieux de le finir puis après, passer simplement sur des EAA.

Pour la malto, privilégie la dextrine cyclique, encore plus rapide que la malto. Et de bien meilleure qualité.

Mais là encore, si t’as deux kilos de malto, ce serait con de jeter. Enfin c’est mon avis
 

SWAT06

NI DIEU NI MAITRE NEUROTYPE 2A
Membre du staff
SUPERMODO
La malto , c'est sûr .

- l'hydrolysat de caséine di et tri peptide pour la définition, reste le meilleur choix
-Le peptopro (hydrolisat de caséine) en second
-
-
-
-Les EAA's sont en bas de la liste juste devant les bcaa's.

Il faut le spectre complet des proteines pour une meilleure synthèse , les autres sont bons mais moins optimal.
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell NEUROTYPE 2A
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
La malto , c'est sûr .

- l'hydrolysat de caséine di et tri peptide pour la définition, reste le meilleur choix
-Le peptopro (hydrolisat de caséine) en second
-
-
-
-Les EAA's sont en bas de la liste juste devant les bcaa's.

Il faut le spectre complet des proteines pour une meilleure synthèse , les autres sont bons mais moins optimal.
Tu privilégies hydrolisat de caséine à des EAA en intra training alors ? C'est bien ça que tu dis ?
 

SWAT06

NI DIEU NI MAITRE NEUROTYPE 2A
Membre du staff
SUPERMODO
oui.
 

Julien59

NEUROTYPE 1A
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
J'ai revu un peu la diète ! Mine de rien, juste le fait d'en discuter ça fait prendre conscience de certaines choses, car je n'aurais jamais fait ça comme ça pour une autre personne. Comme quoi, échanger ça a du bon.

Concernant les changements :

- baisse des protéines
- baisse des lipides (notamment le dernier repas avant entrainement, où j'en avais beaucoup trop)
- suppression de l'isolat post-training. Je m'arrangerai pour manger rapidement après l'entrainement si GH en post-training, mais je pense plutôt la prendre en début d'aprem ou avant l'entrainement.
- j'ai ajouté des glucides, évidemment, pour arriver au total calorique.

Voici ce que ça donne :



Par contre, concernant l'intra-training :

- on est bien d'accord, il faut une source de glucides rapides durant le training, même pour la pratique du Crossfit ?
- concernant cette source : j'ai commencé, comme beaucoup, avec la malto, puis j'ai essayé la dextrine, puis le vitargo, et je n'ai pas noté de différence. Je suis prêt à payer le prix si on complément est réellement efficace, mais pour le coup, je ne trouvais pas justifié l'écart de prix pour l'écart de performances. Qu'en pensez-vous ?
- concernant le peptopro : pour moi ça contenait déjà des niveaux élevés d'acides aminés di-peptidiques et tri-peptidiques. Ducoup @SWAT06 tu conseillerais quoi, plutôt que le peptopro ?

Merci encore; )
 

bodyspirit

Futur M Olympia-Neurotype 3 (2B en secondaire)
Membre du staff
SUPERMODO
VÉTÉRAN
@Julien59 perso pour les glucides , je préfère dextrine ou palatinose mais pas énormément de différences "visible" et quantifiables.

Ça a probablement ses avantages et inconvénients.

Pour les prot, j'ai testé peptopro, les EAA, les peptides de bcaa et leucine.

Pas évident non plus de voir les réelles différences non plus.
 

SWAT06

NI DIEU NI MAITRE NEUROTYPE 2A
Membre du staff
SUPERMODO
@bodyspirit, en fait c'est normal.

L'important c'est la quantité protéines et d'acides aminés qui circulent dans le sang et disponibles pour contrer le catabolisme et fournir de quoi provoquer la synthèse des protéines.

Donc, si les repas ont été consommer normalement, ça ne devrait pas poser de problème de disponibilité.

Les boissons intra, c'est beaucoup de marketing, mais aussi utiles pour les juicers avancés, qui peuvent synthétiser beaucoup plus de protéines.
Faire de plus gros volumes d'entraînement.
Alors en intra, pour fournir l'énergie sans en manquer, c'est nécessaire, surtout pour les bodybuilders.
 

Louzanisca

Neurotype 3
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
@Julien59
Quelle appli as tu utilisé pour la mise en page plus haut ?

Ça fait pas mal, je trouve que c'est très propre, plus propre que mes tableaux excels

C'est pas un truc qui calcul automatiquement ?
Sur portable ou pc ?
 

Julien59

NEUROTYPE 1A
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
@Julien59 perso pour les glucides , je préfère dextrine ou palatinose mais pas énormément de différences "visible" et quantifiables.

Ça a probablement ses avantages et inconvénients.

Pour les prot, j'ai testé peptopro, les EAA, les peptides de bcaa et leucine.

Pas évident non plus de voir les réelles différences non plus.
C'est ça, très difficile de s'y retrouver, de faire de réelle différence. Comme je n'ai rien vu de notable je suis resté sur le moins cher. Ce sont des glucides rapides, je ne demande pas plus.

@SWAT06 : donc selon toi, les boissons intra-training ne sont pas très utiles ?

@Louzanisca : c'est mon fichier excel :) assez basique. J'ai juste mis les valeurs nutritionnelles de quelques aliments, j'ai des menus déroulants pour choisir l'aliment et je renseigne la quantité.
 

Seb_58

Neurotype 1B
VIP
Je me permet tout de même de remonter ce topic car j'ai vu des choses intéressantes.

En intra training j'avais pour habitude d'utiliser peptopro + eaa, hors çà ne serait donc pas utile d'après ce que j'ai pu lire ici.

L'idéal serait donc de l'hydrolisat de caseine di et tri peptide.

Autrement, si je conssomme de l'hydrolisat de caseine pendant mon entraînement avec de la dextrine cyclique et que mon repas se situe 1h après ma séance, est-ce que le shaker post entraînement d'isolat est préférable ?

Dans l'exemple de diète pour neurotype 1b, ils mentionnent un peu d'isolat après l'entraînement, sans aucune explication.
 
Top