Les traitements

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Alain, parle t’on réellement de stéroïdes au sens où nous l’entendons ici, c’est à dire testo, deca ou autres....

Ou bien de corticostéroïdes, ce qui serait beaucoup adapté et courant dans le domaine médical.

Les médecins ou spécialistes ou souvent habitude d’appeler stéroïdes les corticostéroïdes
Olivier, certain vont mentionner les corticostéroïdes et d’autre emplois le terme stéroïde en général, les corticostéroïdes sont des molécules plus précises pour certaines actions mais fonctionnent par les mêmes mécanismes, les stéroïdes ont des spectres plus larges dans leurs actions et plus puissantes.
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Je te rejoins poto, car en France les stéroïdes anabolisants ne sont quasiment plus employés .
Par contre les anti inflammatoire steroidiens le sont beaucoup plus mais l'effet recherché n'est pas du tout le même.
La dépression du système immunitaire dû à un emploi à dose massive de corticoïdes est bien connu.
tout comme les stéroïdes.
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell ....
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
justement c’est pour ses raisons que je fais ce débat,

à la base les stéroïdes sont des anti-inflammatoires = particulièrement du système respiratoire ( oxandrolone ),.

augmentation des globules blancs = notre système de défense contre les virus.

accélération du métabolisme = processus qui peut avantager ou désavantager face à certain virus

plusieurs autres mécanismes que les stéroïdes accélèrent.
Alain sans vouloir te contredire, les stéroïdes vont plus augmenter les globules rouges que les blancs.

Au contraire les blancs sont plutôt en baisse avec de la testo.

Preuve en est les pds de personnes en trt qui doivent jouer avec l’hématocrite élevée quelques fois et les lymphocytes qui baissent.

C’est mon cas et je ne suis pas le seul
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Je n’ai pas trouvé de cas qui impliquerait un utilisateur de stéroïde UG face aux virus COVID 19, les mécanismes d,actions des corticostéroïdes sont similaires aux stéroïdes.

‘j’ai lue des études ou ils employaient des stéroïdes pour combattre le SRAS et le MERS mais les stéroïdes n’étaient pas identifiés.
 

Phoenix

Propriétaire/Fondateur
Membre du staff
ADMINISTRATEUR
Je n’ai pas trouvé de cas qui impliquerait un utilisateur de stéroïde UG face aux virus COVID 19, les mécanismes d,actions des corticostéroïdes sont similaires aux stéroïdes.
Il y en a sur meso anglo qui ont attrapé le virus, mais à moins d'une étude spécifique sur les utilisateurs de stéroïdes anabolisants qui ont le COVID-19 on apprendra pas grand chose. Et ce genre d'étude elle ne se fera jamais car pourquoi perdre son temps et faire une étude spécifique à une aussi petite communauté que la nôtre?

‘j’ai lue des études ou ils employaient des stéroïdes pour combattre le SRAS et le MERS mais les stéroïdes n’étaient pas identifiés.
Est-ce que ces études mentionnent spécifiquement stéroïdes "anabolisants"? Comme certains ont mentionné quand on lit le terme stéroïde il faut présumer qu'on parle de corticostéroïdes, pourquoi? Car les médecins prescrivent des corticostéroïdes tous les jours, mais des stéroïdes anabolisants? Pratiquement jamais.
 

Andrey

Vétéran
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN

Nouvelle étude, ça semble confirmé que le traitement du docteur raould aide.

( pas encore validé par la communauté scientifique apparemment)
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Alain sans vouloir te contredire, les stéroïdes vont plus augmenter les globules rouges que les blancs.

Au contraire les blancs sont plutôt en baisse avec de la testo.

Preuve en est les pds de personnes en trt qui doivent jouer avec l’hématocrite élevée quelques fois et les lymphocytes qui baissent.

C’est mon cas et je ne suis pas le seul
tu as effectivement raison.
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Il y en a sur meso anglo qui ont attrapé le virus, mais à moins d'une étude spécifique sur les utilisateurs de stéroïdes anabolisants qui ont le COVID-19 on apprendra pas grand chose. Et ce genre d'étude elle ne se fera jamais car pourquoi perdre son temps et faire une étude spécifique à une aussi petite communauté que la nôtre?



Est-ce que ces études mentionnent spécifiquement stéroïdes "anabolisants"? Comme certains ont mentionné quand on lit le terme stéroïde il faut présumer qu'on parle de corticostéroïdes, pourquoi? Car les médecins prescrivent des corticostéroïdes tous les jours, mais des stéroïdes anabolisants? Pratiquement jamais.
le but de mon intervention était de sensibiliser les utilisateurs sur l’utilisation des AAS pendant une pandémie, que d’après mes lectures les produits stéroidient et ses dérivés pouvaient aggraver les symptômes de certains virus.

voir avec la communauté a mon humble niveaux si l’observation que j’en avais fait reflétait la réalité, faire prendre conscience aux utilisateurs qu’il pouvait y avoir certains risques, que de fonctionner avec un métabolisme accélérer pendant cette période n’est peut être pas là meilleurs des solutions.

à défaut de savoir comment notre système de défense naturel influencer par la prise de stéroïdes peut réagir face à cette infection.

je sais très bien qu’il n’y auras pas d’étude sur le sujet, la communauté apporte l’avantage de partager les expériences de chacun, pendant les pandémies du SRAS en 2003 et du MERS en 2012, comment les utilisateurs de stéroïde ont réagi symptômatiquement face à ses virus ?
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN

Nouvelle étude, ça semble confirmé que le traitement du docteur raould aide.

( pas encore validé par la communauté scientifique apparemment)
plus les jours avances et plus le traitement du Professeur Raoult à base HYDROXYCHLOROQUINE et d’AZITHROMYOINE est testé dans plusieurs pays, ce n’est pas un traitement miracle mais il aide à diminuer les symptômes si pris en début d’infection sous la supervision de médecins spécialistes.
 

Andrey

Vétéran
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Oui comme l'avais dis le docteur Raould c'est uniquement pour faire baisser la charge virale et éviter les réanimation quoi...

C'est massivement utilisé au Us on va voir le résultat d'ici quelques semaines
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Oui comme l'avais dis le docteur Raould c'est uniquement pour faire baisser la charge virale et éviter les réanimation quoi...

C'est massivement utilisé au Us on va voir le résultat d'ici quelques semaines
les US ont adopté les mesures de sécurité tardivement, certains spécialistes pensent que se seras un énorme fléaux, l’état de New York étant la plus touchée et sa localisation est à côté du Québec, bonne chance pour nous.
 

Andrey

Vétéran
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
C'est le problème d'un état fédéral, mais au moins ils ont mis la blinde de production sur les masques et les respirateur, j'espère que ça ira pour vous
 

cool.32

VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
que le mécanisme d’action des corticostéroïdes est similaire mais plus ciblé que les stéroides
Je ne suis pas trop d'accord avec toi Alain les corticosteroides ont une action bien plus large et bien plus importante que les AAS. La carence totale en cortisone est létale en quelques jours(inférieure à une semaine ). avec que la carence totale en hormones sexuelles est de plusieurs mois avant d'être létale.
 

Sharcot

MEMBRE APPROUVÉ
plus les jours avances et plus le traitement du Professeur Raoult à base HYDROXYCHLOROQUINE et d’AZITHROMYOINE est testé dans plusieurs pays, ce n’est pas un traitement miracle mais il aide à diminuer les symptômes si pris en début d’infection sous la supervision de médecins spécialistes.
Faux la charge virale n’a pas démontré qu’elle est en rapport direct avec la gravité clinique, la charge virale baisse avec l’évolution de l’état du patient, comme on peut voir des patients avec des charges vitales faibles mais avec des ARDS en réanimation.

Je pourrais développer mais attendez juste discovery.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell ....
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Faux la charge virale n’a pas démontré qu’elle est en rapport direct avec la gravité clinique, la charge virale baisse avec l’évolution de l’état du patient, comme on peut voir des patients avec des charges vitales faibles mais avec des ARDS en réanimation.

Je pourrais développer mais attendez juste discovery.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Ce qui se passe c'est que la plupart des gens en détresse respiratioire n'ont plus les symptomes, ni le virus en eux.
C'est simplement que l'état des poumons s'est tellement aggravé que même si le virus n'est plus la, ou la charge virale très faible, ils restent très instables et ne s'en sortent généralement pas.

Par contre la chloroquine baisse considérablement la charge virale, ça, c'est une certitude. D'où, selon Raoult, l'inutilité de traiter les malades très gravement atteint, et en SDRA
 

Sharcot

MEMBRE APPROUVÉ
Ce qui se passe c'est que la plupart des gens en détresse respiratioire n'ont plus les symptomes, ni le virus en eux.
C'est simplement que l'état des poumons s'est tellement aggravé que même si le virus n'est plus la, ou la charge virale très faible, ils restent très instables et ne s'en sortent généralement pas.

Par contre la chloroquine baisse considérablement la charge virale, ça, c'est une certitude. D'où, selon Raoult, l'inutilité de traiter les malades très gravement atteint, et en SDRA
Non c’est pas aussi simple que ca, le covid attaque le pneumocyte de type 2 qui fait le surfactant, on a des SDRA a compliance normal que l’on ne connaît pas avec une fuite capillaire importante, le virus est toujours présent, juste la charge viral n’a pas une relation linéaire avec la sévérité, 5000 cas italiens même charge viral entre asymptomatique et patient réanimatoire.

Raoult cherche le prix Nobel son étude est nul et non avenue, il a choisit ses patients, et exclu les cas graves, d’où son RETEOPEDELAGE, le covid 19, 85 % guérissent seules, or les deux médicament allongent le QT 3 morts à ce jours avec l’association, je ne dis pas qu’ils ne faut rien faire mais rester extrêmement prudent aucun médicament et magique, celui qui marcherait serait le remdemsivir.

Le contexte d’urgence ne justifie pas des comportants imprudents même pendant la guerre la pénicilline et venu après des tests, la dernière fois que l’hydroxychloroquine est venu en traitement magique c’était pendant la découverte du VIH.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell ....
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Non c’est pas aussi simple que ca, le covid attaque le pneumocyte de type 2 qui fait le surfactant, on a des SDRA a compliance normal que l’on ne connaît pas avec une fuite capillaire importante, le virus est toujours présent, juste la charge viral n’a pas une relation linéaire avec la sévérité, 5000 cas italiens même charge viral entre asymptomatique et patient réanimatoire.

Raoult cherche le prix Nobel son étude est nul et non avenue, il a choisit ses patients, et exclu les cas graves, d’où son RETEOPEDELAGE, le covid 19, 85 % guérissent seules, or les deux médicament allongent le QT 3 morts à ce jours avec l’association, je ne dis pas qu’ils ne faut rien faire mais rester extrêmement prudent aucun médicament et magique, celui qui marcherait serait le remdemsivir.

Le contexte d’urgence ne justifie pas des comportants imprudents même pendant la guerre la pénicilline et venu après des tests, la dernière fois que l’hydroxychloroquine est venu en traitement magique c’était pendant la découverte du VIH.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Merci pour ton intervention plus technique !

C'est le problème quand on n'est pas du milieu, on suit "aveuglement" ce que l'on peut lire partout ou entendre dans les médias.

Et il est difficile de faire un choix entre les pro-Raoult et les personnels du corps médical, prudents, qui ont le même discours que toi.

Les medias nous font comprendre ce qu'ils veulent.

Merci
 

Sharcot

MEMBRE APPROUVÉ
L’espoir fait vivre mais sachez bien que celui qui trouve le traitement est Nobel.

Je ne dis pas que ça marche pas, mais sincèrement que l’on ne sait pas son étude est une étude observationnelle, même pas vu qu’il n’a pas de bras contrôle, en fait c’est juste un test, son taux de létalité et en dessous de la moyenne mondial, c’est à dire 10 ou 100 fois en dessous je ne me rappelle pas des chiffres, donc soit c’est dieu soit il a y a de tels billets de confusion que l’on ne peut pas faire le tri entre le faux et le vrai, sachez qu’en temps normal on l’aurait brûlé vif pour ça, avant même raoult on l’utilise en réanimation, mais on ne voit pas d’effets significatifs pour l’instant.

Le sujet est tellement long sincèrement, mais soyez prudent, actuellement le meilleur traitement c’est le confinement.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
 
androgenix
musclesfax
pharmacommunity
Granabolic
ashop
brutalgorilla
muscleanabolics
europharmma
Ultima pharma
roidsmania
Meditrope
bodytech
Top