Les traitements

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Bonjours, j’ai répertorié les différents traitements et molécules utilisé à ma connaissance pour traiter le coronavirus ( COVID 19 ), je ne suis pas un expert, c’est simplement par observation sur le net, je m’intéresse aux sujet.

présentement nos instances effectuent des traitements expérimentaux à partir de molécules déjà existantes, aucunes nouvelles molécules à été créé pour prévenir ou guérir cette infection.

Le coronavirus est un virus qui s’attaque aux poumons et voix respiratoire, dans les cas les plus graves il va laisser des lésions permanentes sur les poumons, d’où l’importance de le traiter le plus tôt possible, idéalement de ne pas y être exposé.

les différents traitements expérimentaux sont effectué avec des médicaments en cachets, soit avec une ou plusieurs molécules différentes à différents dosages, il y a plusieurs écoles de pensée, présentement différents pays utilisent différents protocoles, l’avantage est qu’il y a plusieurs traitements expérimentés en même temps mais cela peut porté à confusion pour la compréhension des traitements.

un nom se démarque aux niveaux mondial pour trouver un traitement adéquat pour ce virus, le Professeur Didier Raoult un virologue Français, il teste et expérimente un traitement basé sur la CHLOROQUINE et l’ AZITHROMYCINE, dont il a déjà observé des résultats positifs.

Jusqu’à présent il n’existe pas de traitement préventif qui soit approuvé par les instances, un chercheur Canadien veut tester la QUERCETINE sur des sujets chinois en prévention et comme traitement, il n’y a pas de résultats sortis pour cette essaie.

les différentes molécules expérimentales pour traiter le COVID 19 sont:

‘HYDROXYCHLOROQUINE
AZITHROMYOINE
REMDESIVIR
LOPINAVIR
RITONAVIR
INTERFÉRON BÊTA
FAVIPIRAVIR
QUERCETINE

mis à part la QUERCETINE, toutes les autres molécules sont devenues introuvable sur le net, rupture de stock, sur le marché Boursier les compagnies détentrices de ses molécules sont très à la hausse, il se fait un enjeux économique derrière tout cela, il y a plusieurs modification d’enregis

MISE EN GARDE, auto-médication est à proscrire avec ses molécules, beaucoup de faux sur le net, plusieurs cas de mortalité recensés avec auto-medication, les symptômes sont très sévères dans 15% des cas, allant jusqu’à une trachéotomie pour que le patient puisse respirer.

Prenez soins de vous, la quarantaine est le meilleur moyen préventif, si vous devez sortir, les protections et la distanciation seront vos meilleurs amis.
 

dvdpomier

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
le protocole de raoult c est 500mg de chloroquine sur 10 jours
couplé a l azitromycine 500mg le premier jour et 250 sur les 4 jours suivant
 

ANDROGENIX

SPONSOR
CHLOROQUINE, CHEZ DES PERSONNES AVEC HYPERCHOLESTEROLEMIE = DANGER ASSURÉ, PROBLÈMES CARDIOVASCULAIRES .

DANS LE CAS DE CE GENRE DE TRAITEMENT IL FAUT DES VASODILATATEURS DU GENRE ( SILDANEFIL... ET OUI C'EST PAS UNE BLAGUE ).
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
CHLOROQUINE, CHEZ DES PERSONNES AVEC HYPERCHOLESTEROLEMIE = DANGER ASSURÉ, PROBLÈMES CARDIOVASCULAIRES .

DANS LE CAS DE CE GENRE DE TRAITEMENT IL FAUT DES VASODILATATEURS DU GENRE ( SILDANEFIL... ET OUI C'EST PAS UNE BLAGUE ).
la CLOROQUINE et l’AZITHROMYCINE sont les bases du traitement, il tiennent en considération les pathologies propre à chacun pour effectuer le traitement, cela a été mentionné.

idem pour les cycles de stéros, il faut tenir en compte les sensibilités de chacun, ont ne peut pas établir un cycle universel qui s’adresse à toute la population.

ce qui serait intéressant vue ton domaine, qu’elle est l’impact des utilisateurs de stéros face aux Coronavirus, métabolisme accélérer, multiplication cellulaire accélérer, Coronavirus = couronne de protéines, réplication ARN, anti-inflammatoires stéroïdien, etc.
 

Seb_58

VIP
ce qui serait intéressant vue ton domaine, qu’elle est l’impact des utilisateurs de stéros face aux Coronavirus, métabolisme accélérer, multiplication cellulaire accélérer, Coronavirus = couronne de protéines, réplication ARN, anti-inflammatoires stéroïdien, etc.

C'est justement une question que je me pose régulièrement ces derniers temps ...

Çà serait très intéressant d'avoir ton avis @ANDROGENIX. :)
 

dvdpomier

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
CHLOROQUINE, CHEZ DES PERSONNES AVEC HYPERCHOLESTEROLEMIE = DANGER ASSURÉ, PROBLÈMES CARDIOVASCULAIRES .

DANS LE CAS DE CE GENRE DE TRAITEMENT IL FAUT DES VASODILATATEURS DU GENRE ( SILDANEFIL... ET OUI C'EST PAS UNE BLAGUE ).
a savoir....la chloroquine existe depuis 1700 environ , ca vient des indiens du peru , utilisé depuis 1930 environ , 1 milliards de personne au moins en a mangé.........sans aucun probleme............

je pense que le moindre roid que vous prenez vaut 100000 fois 1mg de chloroquine... deplus les toubibs de marseille ne sont pas des fous , ils adaptent en fonction de chacun.................
 

dvdpomier

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
C'est justement une question que je me pose régulièrement ces derniers temps ...

Çà serait très intéressant d'avoir ton avis @ANDROGENIX. :)
c est tres simple...organisme au taquet ...avec produit exogene...donc risque MAXIMUM !!!!!!!!!!!!!!!!...............
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
c est tres simple...organisme au taquet ...avec produit exogene...donc risque MAXIMUM !!!!!!!!!!!!!!!!...............
merci pour ta réponse, j’aurais aimé voir un peut de développement du comment du pourquoi, un métabolisme accélérer peut jouer dans les deux sens aux niveaux cellulaires.
 

Seb_58

VIP
Pour avoir curé lourd, je n'ai jamais été plus malade en cure que natty du moins pour le moment. ;)

Mais après je conçois parfaitement qu'ont réagi tous différemment.
 

Andrey

Vétéran
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Pour ma part quand j'étais natty il y a fort longtemps quand j'avais

Je me souviens que la 1er cure je me suis tapé un petit rhume/grippe mais que c'est très vite passer et depuis je n'ai plus été malade, remarque avant je n'ai jamais été vraiment malade non plus :angel:
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
SCIENCE

Les stéroïdes doivent être évités dans le traitement du nouveau coronavirus actuel, ont conseillé des experts.

Un article de commentaire publié dans The Lancet conclut que, sur la base des preuves de précédentes éclosions de types d'infection similaires tels que le SRAS, les stéroïdes n'apportent que peu d'avantages aux patients et pourraient faire plus de mal que de bien.
Ils disent que les cliniciens devraient toujours administrer le traitement pour des conditions telles que l'asthme et d'autres maladies inflammatoires.
Les stéroïdes sont souvent utilisés par les médecins pour réduire l'inflammation, qui est présente dans les poumons des patients atteints d'un nouveau coronavirus. Une inflammation des poumons a été observée lors des éclosions de SRAS et de MERS, causées par des coronavirus.
Cependant, les stéroïdes altèrent également la capacité du système immunitaire à combattre les virus et autres infections qui se développent souvent chez les patients atteints d'une maladie potentiellement mortelle. Les experts disent que, dans l’ensemble, l’utilisation de ces drogues pourrait causer des dommages importants.
Une étude rétrospective de patients gravement malades atteints de MERS a révélé que près de la moitié des personnes qui ont reçu des stéroïdes avaient besoin de traitements supplémentaires tels qu'une assistance respiratoire, des médicaments pour augmenter la pression artérielle et une forme de dialyse. Il a été constaté que les stéroïdes donnés prenaient plus de temps pour éliminer le virus de leur corps.
D'autres études ont révélé que les stéroïdes ont causé des dommages lors de l'épidémie de SRAS, le virus étant toujours présent chez ceux qui ont pris les médicaments jusqu'à trois semaines après l'infection.
Le Dr J. Kenneth Baillie, auteur principal de l'article commenté et consultant universitaire en médecine des soins intensifs à l'Université d'Édimbourg, a déclaré: "Au cours de cette épidémie de coronavirus, les cliniciens sont confrontés à des décisions difficiles sur la façon de traiter les personnes infectées. Après En examinant attentivement les preuves disponibles, nous recommandons que les stéroïdes ne soient pas utilisés pour le traitement des lésions pulmonaires causées par ce nouveau virus. Si des stéroïdes sont utilisés, ils devraient faire partie d'un essai clinique afin que nous puissions savoir s'ils aident

Source de l'histoire:
Matériel fourni par l' Université d'Édimbourg . Remarque: le contenu peut être modifié pour le style et la longueur.
Référence du journal :
  1. Clark D Russell, Jonathan E Millar, J Kenneth Baillie. Les preuves cliniques ne soutiennent pas le traitement aux corticostéroïdes pour les lésions pulmonaires au nCoV 2019 . The Lancet , 2020 DOI: 10.1016 / S0140-6736 (20) 30317-2
 

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
TECHNOLOGY

COVID-19, mieux connu sous le nom de Coronavirus, continue de répandre la peur à travers le monde. Près de 2 000 personnes sont mortes et des dizaines de milliers d'autres ont été infectées. Il n'y a pas de vaccins et il n'y a pas de remède, même si de plus en plus de personnes se rétablissent complètement. Il existe cependant un traitement qui devrait probablement être évité: les stéroïdes.


Nous avons entendu parler du COVID-19 pour la première fois en décembre 2019. Il y avait des signes qu'il pourrait se propager et devenir une énorme épidémie, mais il n'était pas contenu correctement au début et des centaines et des centaines de personnes sont mortes. Maintenant, des cas ont été confirmés dans plus de 20 pays et il est probable qu'il continuera de se propager et de tuer des gens au cours des prochains mois.

Les scientifiques se précipitent pour trouver le traitement le plus efficace, mais pour l'instant les médecins doivent utiliser ce dont ils disposent. Et ce qu'ils ont, ce sont des stéroïdes, qui sont couramment utilisés pour réduire l'inflammation dans les poumons. COVID-19, comme un autre membre de la famille des coronavirus MERS et SRAS, provoque une inflammation pulmonaire, ce qui incite les médecins à utiliser des stéroïdes. Cependant, maintenant des scientifiques de l'Université d'Edimbourg disent que l'utilisation de stéroïdes contre les coronavirus pourrait être une mauvaise idée.

Les scientifiques ont mené une étude rétrospective des patients gravement malades atteints de MERS. Ils ont constaté que ces patients, qui ont reçu des stéroïdes, avaient besoin de traitements supplémentaires et ont mis plus de temps à éliminer le virus de leur corps. Des résultats similaires ont été marqués dans les études sur le SRAS - ceux qui ont pris des stéroïdes avaient besoin de plus de temps de récupération. Comment est-ce possible?

Eh bien, bien que les stéroïdes aident à réduire l'inflammation, ils ont également un impact négatif sur la capacité du système immunitaire à combattre les virus et autres infections. En d'autres termes, ces médicaments peuvent aider à combattre les symptômes, mais aggravent un peu la maladie. Le Dr J. Kenneth Baillie, auteur principal de l'étude, a déclaré: «Après avoir examiné attentivement les preuves disponibles, nous recommandons que les stéroïdes ne soient pas utilisés pour le traitement des lésions pulmonaires causées par ce nouveau virus. Si des stéroïdes sont utilisés, cela devrait faire partie d'un essai clinique afin que nous puissions savoir s'ils aident ou nuisent aux patients ».

Pour clarifier, les scientifiques n'écartent pas complètement les stéroïdes. Ils doivent toujours être administrés pour traiter des conditions telles que l'asthme et d'autres maladies inflammatoires. Cependant, en cas d'infections par des coronavirus, les stéroïdes ne doivent pas être utilisés, à moins que d'autres recherches ne prouvent le contraire.
 

Andrey

Vétéran
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Cependant, les stéroïdes altèrent également la capacité du système immunitaire à combattre les virus et autres infections qui se développent souvent chez les patients atteints d'une maladie potentiellement mortelle. Les exp
Il me semble que dans les études du docteur Raould ses patient meurt justement à cause d'une réaction trop forte du système immunitaire qui entraîne la dégradation des poumons

Donc la question se pose non ?
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell ....
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
TECHNOLOGY

COVID-19, mieux connu sous le nom de Coronavirus, continue de répandre la peur à travers le monde. Près de 2 000 personnes sont mortes et des dizaines de milliers d'autres ont été infectées. Il n'y a pas de vaccins et il n'y a pas de remède, même si de plus en plus de personnes se rétablissent complètement. Il existe cependant un traitement qui devrait probablement être évité: les stéroïdes.


Nous avons entendu parler du COVID-19 pour la première fois en décembre 2019. Il y avait des signes qu'il pourrait se propager et devenir une énorme épidémie, mais il n'était pas contenu correctement au début et des centaines et des centaines de personnes sont mortes. Maintenant, des cas ont été confirmés dans plus de 20 pays et il est probable qu'il continuera de se propager et de tuer des gens au cours des prochains mois.

Les scientifiques se précipitent pour trouver le traitement le plus efficace, mais pour l'instant les médecins doivent utiliser ce dont ils disposent. Et ce qu'ils ont, ce sont des stéroïdes, qui sont couramment utilisés pour réduire l'inflammation dans les poumons. COVID-19, comme un autre membre de la famille des coronavirus MERS et SRAS, provoque une inflammation pulmonaire, ce qui incite les médecins à utiliser des stéroïdes. Cependant, maintenant des scientifiques de l'Université d'Edimbourg disent que l'utilisation de stéroïdes contre les coronavirus pourrait être une mauvaise idée.

Les scientifiques ont mené une étude rétrospective des patients gravement malades atteints de MERS. Ils ont constaté que ces patients, qui ont reçu des stéroïdes, avaient besoin de traitements supplémentaires et ont mis plus de temps à éliminer le virus de leur corps. Des résultats similaires ont été marqués dans les études sur le SRAS - ceux qui ont pris des stéroïdes avaient besoin de plus de temps de récupération. Comment est-ce possible?

Eh bien, bien que les stéroïdes aident à réduire l'inflammation, ils ont également un impact négatif sur la capacité du système immunitaire à combattre les virus et autres infections. En d'autres termes, ces médicaments peuvent aider à combattre les symptômes, mais aggravent un peu la maladie. Le Dr J. Kenneth Baillie, auteur principal de l'étude, a déclaré: «Après avoir examiné attentivement les preuves disponibles, nous recommandons que les stéroïdes ne soient pas utilisés pour le traitement des lésions pulmonaires causées par ce nouveau virus. Si des stéroïdes sont utilisés, cela devrait faire partie d'un essai clinique afin que nous puissions savoir s'ils aident ou nuisent aux patients ».

Pour clarifier, les scientifiques n'écartent pas complètement les stéroïdes. Ils doivent toujours être administrés pour traiter des conditions telles que l'asthme et d'autres maladies inflammatoires. Cependant, en cas d'infections par des coronavirus, les stéroïdes ne doivent pas être utilisés, à moins que d'autres recherches ne prouvent le contraire.
Alain, parle t’on réellement de stéroïdes au sens où nous l’entendons ici, c’est à dire testo, deca ou autres....

Ou bien de corticostéroïdes, ce qui serait beaucoup plus adapté et courant dans le domaine médical.

Les médecins ou spécialistes ou souvent habitude d’appeler stéroïdes les corticostéroïdes
 
Dernière édition:

alain gym

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Il me semble que dans les études du docteur Raould ses patient meurt justement à cause d'une réaction trop forte du système immunitaire qui entraîne la dégradation des poumons

Donc la question se pose non ?
justement c’est pour ses raisons que je fais ce débat,

à la base les stéroïdes sont des anti-inflammatoires = particulièrement du système respiratoire ( oxandrolone ),.

augmentation des globules blancs = notre système de défense contre les virus.

accélération du métabolisme = processus qui peut avantager ou désavantager face à certain virus

plusieurs autres mécanismes que les stéroïdes accélèrent.
 

cool.32

VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Alain, parle t’on réellement de stéroïdes au sens où nous l’entendons ici, c’est à dire testo, deca ou autres....

Ou bien de corticostéroïdes, ce qui serait beaucoup adapté et courant dans le domaine médical.

Les médecins ou spécialistes ou souvent habitude d’appeler stéroïdes les corticostéroïdes
Je te rejoins poto, car en France les stéroïdes anabolisants ne sont quasiment plus employés .
Par contre les anti inflammatoire steroidiens le sont beaucoup plus mais l'effet recherché n'est pas du tout le même.
La dépression du système immunitaire dû à un emploi à dose massive de corticoïdes est bien connu.
 
Meditrope
androgenix
europharmma
ARL
roidsmania
musclesfax
ashop
pharmacommunity
roids france
Ultima pharma
muscleanabolics
brutalgorilla
bodytech
Top