le muscle; transformateur d'énergie

roadrunner

FUTUR MISS "O"
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
les fibres musculaires reçoivent un influx nerveux d'origine volontaire ( cerveau ) ou involontaire ( acte réflexe ). Cet influx nerveux sert d'étincelle et va provoquer la dégradation d'une matière organique, L'ADÉNOSINE TRI- PHOSPHATE ( ATP ). L'ATP permet LA CONTRACTION MUSCULAIRE donc tous les mouvements.

L'énergie mécanique (+ou- 25% ) va servir principalement au travail musculaire ou à la réalisation des mouvements. La majorité de l'énergie restante, l' énergie thermique ( chaleur = +ou_75% ) va être utilisée pour maintenir constante la température du corps à 37*C. Le plus d'énergie sera éliminé par l'expiration, le contact du corps humain avec l'air environnant et la sueur.

LA NOURRITURE
= nutriments provenant de l'alimentation=
= glucides+lipides+protéines+sels minéraux+vitamines+eau=
= énergie chimique qui se transforme lors d'activités physiques en=
= énergie mécanique ( ATP& contraction musculaire ) + énergie thermique ( 37*C )

LÉGENDE; ATP = ADÉNOSINE TRI PHOSPHATE
ÉNERGIE BIO-MÉCANIQUE; ENGENDRANT DES MOUVEMENTS
ÉNERGIE THERMIQUE; SERVANT À MAINTENIR LA T* DU CORPS

L'ÉNERGIE MUSCULAIRE provient dons de l'ATP uniquement. La concentration musculaire en ATP est très faible. Sans ATP, une cellule meurt. Les réserves seraient immédiatement épuisées au moindre effort en quelques secondes s'il n'existait pas des systèmes de recharge énergétique qui rendent capables le corps humain d'engendrer des mouvements très intenses, pendant quelques secondes, ou moins intenses , pendant des heures.
 

roadrunner

FUTUR MISS "O"
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : le muscle; transformateur d'énergie

TOUTES LES FILIÈRES ÉNERGÉTIQUES DÉMARRENT EN MÊME TEMPS

TROIS SYSTÈMES contribuent ainsi SIMULTANÉMENT au renouvellement de l'ATP. La puissance et la capacité des 3 systèmes énergétiques offrent six possibilités d'exercice musculaire à chacun desquelles correspond un facteur physiologique limité dans le temps.

3 systèmes énergétiques contribuent au renouvellement de l'ATP
1) système anaérobie alactique SAA
puissance ou intensité maximale 7 à 10 secondes
capacité ou endurance maximale 10 à 20 secondes

2) système anaérobie lactique SAL
puissance ou intensité maximale 20 à 45 secondes
capacité ou endurance maximale 1 à 2 minutes

3) système aérobie SA
puissance ou intensité maximale 2-3 minutes
capacité ou endurance maximale au-delà de 10 minutes
 

roadrunner

FUTUR MISS "O"
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : le muscle; transformateur d'énergie

1) LE SYSTÈME ANAÉROBIE ALACTIQUE OU SAA
ANAÉROBIE; processus se réalisant sans l'aide d'oxygène dans le cytoplasme des cellules
ALACTIQUE; durée trop brève de l'effort pour qu'il y ait production d'acide lactique.
Sans l'aide d'oxygène, le SAA appelé aussi , ATP-CP ( créatine-phosphate ), consiste en la dégradation de la créatine phosphate pour renouveller rapidement l'ATP. C'EST LE 911 DES MUSCLE!
 
Dernière édition par un modérateur:

kalimero

KALIKENOBI Neurotyping 2A secondaire fort 2B
Membre du staff
SUPERMODO
Re : le muscle; transformateur d'énergie

LE SYSTÈME ANAÉROBIE ALACTIQUE OU SAA
ANAÉROBIE; processus se réalisant sans l'aide d'oxygène dans le cytoplasme des cellules
ALACTIQUE; durée trop brève de l'effort pour qu'il y ait production d'acide lactique.
Sans l'aide d'oxygène, le SAA appelé aussi , ATP-CP ( créatine-phosphate ), consiste en la dégradation de la créatine phosphate pour renouveller rapidement l'ATP. C'EST LE 911 DES MUSCLE!
tout d'abord merci pour ce bel article, franchement cool.

par contre peux tu m'eclairer plus sur les 3 systemes cités.
alactique est ce que nous devons nous privilégier.

merci beaucoup:goodone:
 

roadrunner

FUTUR MISS "O"
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : le muscle; transformateur d'énergie

2) LE SYSTÈME ANAÉROBIE LACTIQUE OU SAL
ANAÉROBIE; processus se réalisant sans l'aide d'oxygène dans le cytoplasme des cellules.
LACTIQUE;Sans l'aide d'oxygène, le SAL régénère l'ATP à partir de la dégradation du glycogène musculaire, sanguin, hépathique ( foie ) lors dl'efforts très intenses, processus appelé glycolise anaérobie. Il y a production d'acide lactique et de lactates ( sels ) à travers une mobilisation maximale des capacités d'une personne. Ainsi, dans les efforts courts ( de 10s à une dizaine de minutes ) , '' l'athlète'' qui réussit est celui qui, entres autres déterminants de la ''performance'', produit beaucoup de lactates et donc qui fournit à ses muscles beaucoup d'énergie anaérobie, ce qui mène à une meilleure performance. L'acide lactique n'a pas grand chose à voir avec la fatigue musculaire. Il n'existe pas une fatigue musculaire, mais des fatigues musculaires. En effet, bien que la manifestation objective de ces fatigues soit la même, c'est-à-dire l'impossibilité de poursuivre l'effort, la fatigue diffère selon les exigences en durée et en intensité d'une activité par rapport à une autre. L'entrainement hautement spécifique permet de devenir plus résistant à supporter ce genre d'effort rencontré dans différentes épreuves. Prendre note que suite à une séance d'entrainement, les douleurs musculaires ou courbatures du lendemain ou du sur-lendemain sont reliées à des micro déchirures ou traumatismes et non à la présence intra-musculaire d'acide lactique qui revient à une valeur normale de repos ( + ou - 1 millimole par litre de sang ) dans les 30 à 120 minutes suivant l'arrêt de l'entrainement. LE SYSTÈME À GLYCOGÈNE EST PERFORMANT MAIS PUISSANT!
 
Dernière édition par un modérateur:

roadrunner

FUTUR MISS "O"
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : le muscle; transformateur d'énergie

3) LE SYSTÈME AÉROBIE OU SA
AÉROBIE; avec l'aide d'oxygène, le SA se traduit par l'oxydation dans les mitochondries des cellules, du glycogène et, surtout, des acides gras ( lypolyse ) dont la réserve disponible est considérable. À cause du délai d'intervention pour apprivisionner, via le sang, les mitochondries cellulaires ( lieu de fabrication de l'ATP ) en oxygène ( via le globule rouge et ses 4 atomes de fer ) et en acide gras ( via l'albumine ), ce système est moins puissant que les 2 autres mais beaucoup plus endurant. Évidemment, plus la consommation maximale d'oxygène ( VO2MAX ) ou la puissance aérobie maximale ( PAM ) d'une personne est élevée, plusune personne peut fabriquer de l'ATP. Ainsi, nous pourrions courir sans arrêt pendant plus de 7 jours mais le système nerveux, entre autres systèmes, a besoin de ''sommeil''! L'oxydation réalisée ne produit aucun déchet hormis l'eau et le gaz carbonique évacués en terme de chaleur. LE SYSTÈME À OXYGÈNE DISPOSE D'UNE ÉNERGIE PRATIQUEMENT ILLIMITÉÉ!
 

roadrunner

FUTUR MISS "O"
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : le muscle; transformateur d'énergie

tout d'abord merci pour ce bel article, franchement cool.

par contre peux tu m'eclairer plus sur les 3 systemes cités.
alactique est ce que nous devons nous privilégier.

merci beaucoup:goodone:
:ban:tu est intervenu avant que je finisse mon article,,,alors voilà,,,
 

roadrunner

FUTUR MISS "O"
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : le muscle; transformateur d'énergie

je fouille dans mes vieux livres de cours et je re-découvre beaucoup de bon sujet! alors je vais mettre ses sujets à votre disposition et je les écrirai de façon à être compris de tout le monde!:fête
 

kalimero

KALIKENOBI Neurotyping 2A secondaire fort 2B
Membre du staff
SUPERMODO
Re : le muscle; transformateur d'énergie

:ban:tu est intervenu avant que je finisse mon article,,,alors voilà,,,
:oops:, Effectivement en ayant attendu que tu finisse de poster c'est plus clair.

Desolé:merci:

Vraiment c'est intéressant.
 
europharmma
deuspower
roidsmania
Granabolic
ashop
Ultima pharma
Meditrope
pharmacommunity
from inside to you
buildblaster
coq musclé
muscleanabolics
Top