Le fructose : ami ou ennemi ?

  • Initiateur de la discussion invité
  • Date de début
meditrope featured
I

invité

J'ouvre ce post sur le fructose, ce pauvre sucre sur lequel on tire à vue parfois un peu trop vite


*****************************
petit rappel :
le fructose un "sucre" à l'index glycémique très bas :

Le fructose est un sucre (dominant dans les fruits, le miel, le sirop de maïs) avec un index glycémique très bas .
Pour faire court cela veut dire dire que l'énergie contenue se diffuse plus régulièrement et plus longtemps dans l'organisme (contrairement au "pics" d'énergie suivi du coup de pompe du "sucre "normal" que vous utilisez dans votre café.

Autres effet positif : il ne provoque pas les effets associés aux hyperglycémies liées au stress , je pense notamment à l'hyper-excitation avant une compétition

**************************
Le fructose est pourtant loin de faire consensus :
Chacun de ses détracteurs y va de sa référence scientifique ou de son étude pour brandir le spectre de la dangerosité "in fine" du fructose avec son cortège de stress oxydant, état inflammatoire, et autre modification de la sensibilité à l'insuline


Alors vrai ou faux ces études sur la dangerosité du fructose ?


Un peu de recul est nécessaire :wink:

En effet si ces études montrent que le fructose est dangereux pour la santé, encore faut-il savoir à partir de quelle dose !!!

Eh oui en y regardant de près à ma connaissance toutes les études ont été bâties sur des consommations supérieures à 15% des apports énergétiques quotidien ....

Deux exemples ....

>>>>> Le premier concerne une des célèbres études conduite par le département de physiologie de l'Université de Melbourne
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19932004

Dans cette étude, les pauvres rats du labo ont reçu une alimentation composée à 60 % de fructose :mrgreen:
Pas mal non
A titre indicatif cela reviendrait à un adulte de corpulence moyenne de s'enfiler 300g de fructose en poudre par jour ....

Rapporté à la teneur en fructose d'une barre énergétique maison par exemple il faudrait consommer 2kg de barre pour arriver à 300 g de fructose ..... :roll:

soit 25 barres de 80g en une journée.....avis aux amateurs !!!!!!!!
:wink:


On est donc vraiment en plein délire en terme de subjectivité lorsque l'on fait une comparaison entre une surdose de 300 g de fructose en prise quotidienne avec 3 ou 4 barres énergétiques maison ... si bien sûr on n'attaque pas a longueur de journée les sodas .... car là on change la donne !!


>>>>> La seconde étude a été menée avec des sportifs sur home traineur en lien à la sécrétion d''insulinémie moyenne.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18533896
L'étude conclue qu'un apport de 15g de fructose en plus augmentait la sécrétion sans favoriser pour autant une plus grande diminution du sucre sanguin.
.... sauf que les boissons apportées dans le cadre de l'étude n'ont rien d'identique sur le plan calorique puisque pour une cohorte on propose 50 g de glucose et pour une autre 50 g de glucose plus 15 g de fructose !!!
soit un apport calorique supérieur de 30 % !!!!!!

Il faut donc savoir raison garder et prendre du recul avec le discours (et très tendance sur les forums) qui consiste à nous rabattre les oreilles sur la dangerosité du fructose !

Soyons sérieux un sportif à 4 ou 5 entrainements par semaine prenant 50 g au grand maxi de sirop d'agave par jour malaxé pour faire ses barres et autres crème sport déjeuner maison est fort loin des doses impressionnante imposés aux braves rats de laboratoire sur lesquelles s'appuient les conclusions des études affirmant la dangerosité du fructose


En dehors de la subjectivité des interprétations des études , un autre point fait débat sur le fructose :

fructose et stress oxydant .... à voir ....

La encore si cela ne semble pas contestable à forte dose , une étude américaine d'une université de l' Oregon apporte même l'inverse lorsque l'on évoque une dose modérée.
Cette étude montre qu'à dose modérée l'acide urique (associé au métabolisme du fructose) est un facteur anti-oxydant .
Cette étude montre également la différence entre du fructose à l'état "pur" (que l'on trouve en grand surface) qui souvent extrait chimiquement par raffinage de céréales (mais) ou betteraves et le fructose naturel comme le sirop d'agave ou celui 100% à base de fruits

En réalité pour conclure sur ces études je dirais que si sans aucun doute à forte dose le fructose est néfaste pour la santé sa dangerosité est dépendante de nombreux paramètres qui devraient conduite un peu de prudence à ceux et celles qui nous en font des interprétations non nuancées.

Parmi ces paramètres on peut citer pêle-mêle :
> nature même du fructose ( poudre ou origine "naturelle" type sirop d'agave )
> la nature des testeurs ( rat ou homo sapiens!)
> modélisation des dosages appliqués
> durée de l'expérimentation ,
> sujets bien portants ou malades
> études réalisés sous diète caloriques on non
etc ....
*******************************

L'utilisation du SIROP D'AGAVE

Le sirop d'agave est extrêmement riche naturellement en fructose .

Son avantage : ce n'est pas du 100% fructose , et la forme que prend une partie du fructose dans le sirop d’agave est de l’inuline (plusieurs molécules de fructose liées ensemble),
Hors cette insuline va agir un peu comme une « fibre » , elle va donc avoir un effet positif sur la flore intestinale favorable , elle sera également tout à fait bénéfique pour l’absorption du magnésium et du calcium... ce que ne fera pas le fructose pur !

En clair 100g de fructose pur en poudre n'est pas égal à 100g de sirop d'agave !!
Donc 100 g de fructose en poudre n'auront pas les mêmes effets sur l'organisme que 100g de sirop d'agave

Mais il faut savoir raison garder et garder le principe de précaution ; aussi je ne me bourre pas non plus de sirop d'agave car son pourcentage de fructose est très élevé (90% environ) .... sans compter son prix qui lui fait vraiment réfléchir !


*********************************
Voilà une source extrêmement riches d’informations sur le sujet :

C. Demigné, Y. Rayssiguier, C. Rémésy, A. Mazur :
"Fructose intrinsèque (fruits, miel) et fructose rajouté, des effets différents ? "
édition Médecine et Nutrition, 2006



>> un lien vers une étude de la clinique de l’Endocrinologie et Diabétologie de l' Hôpital Universitaire de Zurich ( on aborde le lien fructose /triglycérides)

http://www.medicalforum.ch/pdf/pdf_f/2006/2006-08/2006-08-197.PDF

Milka
 

SHOGUN

SAMOURAI DE LA FONTE
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

Tu m'as appris des choses sur le fructose.

Merci Milka et réput
 

barbarrian

bodybuilder
Membre du Staff
SUPERMODO
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

merci pour le partage comme shogun j'ai appris des choses + réput
 

millesabort

réussir ou périr
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

merçi mika pour cette étude,

pas de réput possible, alors je te fait la biz poto:smartass:

un pote m'avait parlé il y a déjà quelques temps que le fructose en poudre était " mauvais voir cancérogène " études à l'appui
je pense qu'il fesait référence à ce genre d'études

mais tu rappeles très justement que comme beaucoup d'autres, celles-ci montrent quelques failles et sont discutables dans leurs conclusions

en matière de nutrition je crois que l'on a un nombre incalculable d'études qui nous vantent les bienfaits de tels ou tels aliments et le même nombre d'études qui nous prouvent de façon toute aussi scientifique que ces mêmes aliments sont mauvais pour la santé

je ne citérai que quelques exemple: - le lait
- les oeufs et le cholesterol
- la viande rouge et les cancers des voies digestives


pour ma part j'applique le plus possible un principe assez simple

tout ce qui découle d'une transformation industrielle n'entre pas ( ou presque ) dans ma cuisine, le fructose en premier ordre

pour le fructose je prends du miel, ou je mange ds fruits, c'est pleins de vitamines et de fibres

et puis ce qui rend ces études ubuesques ce sont les quantités avec lesquelles sont réalisés les essais, à cent lieues d'une consommation réelle !!
 

sinok

MEMBRE APPROUVÉ
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

Merci l'ami,

J'étais justement en trian de faire de recherches sur le fructose depuis quelques temps et ton post m'aura apris certaines choses ;)
 

manu25th

VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

je pense que c'est comme pour tout : c'est la dose qui fait le poison.
Je trouve ca abusif par exemple de couper les fruits pendant tout le régime. Un ou deux fruits, pour le plaisir, ca n'est pas ca qui va ruiner un physique.
 

iko

MEMBRE APPROUVÉ
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

merci pour le partage mais une question me taquine toujours le fructose fait il grossir ou non ?
 

JMC

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

Cela fait des années que je prends du fructose en poudre en remplacement du sucre en morceaux (saccharose) et effectivement ce qui fait la nocivité d'un aliment c'est l' excès et je pense que c'est une règle universelle.
iko le fructose est un sucre donc si tu en absorbes plus que tu en brules , ton organisme va devoir le transformer en acide gras .
 

martino

MEMBRE APPROUVÉ
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

attention cependant de ne pas confondre le fructose, et le sirop de glucose-fructose, ce dernier étant particulièrement mauvais
 

Jim57

Banni
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

Beaucoup utilisent la compote de pomme comme glucide tout de suite après l'entrainement, judicieux ou pas?
 

atom

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

Je ne sais pas si c'est judicieux mais il semble qu'il n'y a pas besoin de glucide post training pour maximiser la synthèse protéique à conditions que le statut en leucine et en protéines soit correct.
 

Jim57

Banni
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

Oui mais quand t'es en sèche comme moi, à 50g glucides par jour et que tu manges 10g au petit déjeuner, 10g avant l'entrainement pour avoir de l'énergie pour pousser, les 30g restant sont pour après l'entrainement pour conserver le muscle, à mon sens.
 

atom

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Le fructose : ami ou ennemi ?

vu comme ça les glucides en post training prennent tout leur sens, maintenant reste à savoir quel est le plus judicieux, compote de pomme ou autre ?
 

Orivera

VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Pour ceux qui est des sucres,

Dextrose en intra et abricots secs en post quand je suis en sèche.
Sinon, Dextrose en intra et en post, abricots sec + 2 galettes de riz + une compote de pomme sans sucres ajoutées quand je suis en masse.

Merci pour cette article :).
Désolé pour le up, je regarde les articles en ce moment :)
 

Karma57

MEMBRE APPROUVÉ
Désolé pour le up également ^^ J'entends parfois que certains font une "detox" après de longues ou grosses cures et ce qu'ils font c'est uniquement manger des fruits et des légumes sur une courte période, j'ai lu les résumés de l'article sans lire les sources à l'appuie mais est ce que cela peut être néfaste ?? De manger uniquement ça ?
 

Mulk

VIP
VÉTÉRAN
Intéressant en effet,
Je modulerais un peu l'IG des fruits qui sont en effet bas pour certains (pommes, pamplemousse, ...) mais modérés pour d'autre (ananas, cerise, ...)
Mais ils sont loin du glucose (IG 100) :D
 

Pitty

MEMBRE APPROUVÉ
Merci Milka, article très intéressant.
On oublie souvent le sucre de fleur de coco qui a un IG plus bas que le sirop d'agave et qui fait du bien au moral aussi, avec modération, on s'entend...
 
Haut