i'll be back

meditrope featured

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Bien sûr on est tous différents, et il me semble évident qu'une différence "modeste" sur une prise de sang (résultat divisé par 2, mais toujours dans les normes) peut entraîner de grands changements physiologiques, ce dont les médecins ne sont pas convaincus.

Un peu de nouveau, un docteur a accepté de me prescrire ovitrelle 3 clics 2 fois par semaine. 25 c font environ 6500ui, 8 c 2000ui, ici je suis donc approximativement sur du 750ui. Je sais que ça fait pas grand-chose à court terme sur moi mais là c'est pour 6 mois.
Je lui ai parlé de HMG et Nolvadex, ce dernier est d' utilisation plus simple et ayant l'avantage de prévenir une gynecomastie, mais pour l'instant il est parti là-dessus.

Je cherche un lien clair vers l' étude sur la power PCT du docteur Scally. Je ne l'ai pas vu dans l'article de Thor sur la relance ici ni sur Google, avez-vous quelque chose de sérieux que je puisse lui communiquer s'il vous plaît ?;) Je n'ai qu'une image du protocole.
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Salut, des news. J'ai attendu d'avoir nolvadex avant de commencer Ovitrelle.
J'ai commencé sur trois clics deux fois par semaine, j'ai augmenté d'un clic par semaine. Cette semaine j'en suis a 8 soit 2000 unités de Hcg avant de commencer à sentir quelque chose. Du coup je vais espacer de 5 jours, c'est ce qu'on fait sur des doses de 1500 ui ; que j'ai dû atteindre de telles doses m'embête un peu.
C'est un protocole de 6 mois

je prends 20 mg de Nolva les jours d'injection et 10 eod par prévention et pour ne pas trop cracher mes Fsh lh.
J'en profite pour mettre un peu de dht pour essayer de resorber un reste et un petit retour de gynecomastie.

Une prise de sang il y a un mois montrait une légère baisse de Fsh Lh ainsi que des taux hormonaux quand même satisfaisants. Je vous tiens au courant de la suite
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Salut à tous. Je sais que mon sujet est à la fois complexe et pas toujours marrant, mais j'avoue que si vous pouvez m'apporter des lumières je dis pas non car mon docteur est à peu près aussi largué que moi :).
Je peux vous les communiquer mais je fais environ une prise de sang par mois sous ovitrelle, qui montre bien sûr une diminution de mes Fsh lh à environ une ui chacune. Comme je vous le disais je prends 25 mg de tamoxifene par jour et 50 les jours d'injection pour éviter ce phénomène, ça ne semble pas suffisant. Je précise que je fais ma prise de sang en général trois ou quatre jours après une injection.

Voùs semble t-il que je doive augmenter les doses, je peux bien attendre cet effet stimulant sur l'hypophyse du tamoxifene ? Je compte faire d'une pierre deux coups car mes oestrogenes sont un peu au-dessus de la norme depuis que je suis en traitement mais je ne ressens pas de symptômes, et j'ai pris beaucoup de clomid par le passé.
Les taux de testostérone sont satisfaisants, ceux quand j'étais natty : près de 6 ng de testo Totale, et 2,50 de testo biodispo (bien que celle-ci je ne la connaissais pas etant Natty)
je vais demander au doc de compléter par DHT et SHBG, je ne sais pas si ça me semble utile.

au niveau forme c'est pas mal , même si toutes les sensations ne sont pas celles de quand j'étais Natty, notamment énergie et poids mais il y a du mieux et une diète solide avec des glucides complets, plus rassasiants.
Je fais des entraînements de type street workout car vous le savez, mon objectif est de maintenir la masse et surtout de développer une force en harmonisation avec mes capacités articulaires. Projet de reprise des arts martiaux à la rentrée je fais un peu de boxe ces dernières semaines.

À bientôt
 

Jolatomate

MEMBRE APPROUVÉ
Salut à tous. Je sais que mon sujet est à la fois complexe et pas toujours marrant, mais j'avoue que si vous pouvez m'apporter des lumières je dis pas non car mon docteur est à peu près aussi largué que moi :).
Je peux vous les communiquer mais je fais environ une prise de sang par mois sous ovitrelle, qui montre bien sûr une diminution de mes Fsh lh à environ une ui chacune. Comme je vous le disais je prends 25 mg de tamoxifene par jour et 50 les jours d'injection pour éviter ce phénomène, ça ne semble pas suffisant. Je précise que je fais ma prise de sang en général trois ou quatre jours après une injection.

Voùs semble t-il que je doive augmenter les doses, je peux bien attendre cet effet stimulant sur l'hypophyse du tamoxifene ? Je compte faire d'une pierre deux coups car mes oestrogenes sont un peu au-dessus de la norme depuis que je suis en traitement mais je ne ressens pas de symptômes, et j'ai pris beaucoup de clomid par le passé.
Les taux de testostérone sont satisfaisants, ceux quand j'étais natty : près de 6 ng de testo Totale, et 2,50 de testo biodispo (bien que celle-ci je ne la connaissais pas etant Natty)
je vais demander au doc de compléter par DHT et SHBG, je ne sais pas si ça me semble utile.

au niveau forme c'est pas mal , même si toutes les sensations ne sont pas celles de quand j'étais Natty, notamment énergie et poids mais il y a du mieux et une diète solide avec des glucides complets, plus rassasiants.
Je fais des entraînements de type street workout car vous le savez, mon objectif est de maintenir la masse et surtout de développer une force en harmonisation avec mes capacités articulaires. Projet de reprise des arts martiaux à la rentrée je fais un peu de boxe ces dernières semaines.

À bientôt
Peut-être arrêter tout le chimique ?
Pour laisser repartir naturellement ton corps..


Tout les conseilles ici sont pas les meilleurs j'en est fait l'expérience.

Es-tu hypocondriaque ?

On ressens un stress, qui peux jouer sur tes cortisol et dérégler tout le reste.
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Salut. L'avantage ici c'est que les membres ont l'expérience de ce genre de mesaventures et de produit, quand on parle même à des professeurs d' andrologie ils tombent des nues donc je ne vois que ça. Quand on dit qu'au bout du temps ça revient : pas en ce qui me concerne.
De plus j'ai l'impression ici que là communauté, moins nombreuse est plus sérieuse mais c'est aussi parce que je n'aime pas m'éparpiller quand je le peux. :)

Ton pseudo me dit quelque chose, tu as eu des soucis aussi à ce niveau ? Où en es-tu .

Pas de problème de cortisol pour moi à a-priori. La grosse période de stress ça a été l'année de la cure en 2009, depuis il y a eu de l'espoir quand les relances mêmes modestes marchaient à court terme, là je suis plus résigné mais je garde espoir de retrouver la santé, même si j'ai l'impression que plus le temps passe plus c'est dur.
Suite à ma cure je n'avais rien pris pendant un an, et j'ai fait plusieurs périodes de 3 mois sans rien prendre sur demande des docteurs, le dernier étant le confinement il y a 1 an. Il en ressort, je les avais mis ici, des taux considérés normaux, toujours plus bas qu'avant , mais hélas quand on est un mec on voit très bien là où ça se passe si ça fonctionne ou pas :)

En ce moment j'ai une assez belle qualité musculaire mais j'avoue que sans être le dernier de mon souci loin de là, ce n'est plus ma priorité !
Comme je l'ai dit j'ai l'impression d'avoir les effets anaboliques des stimulants sans les effets androgéniques.

Dernière solution si je n'arrive pas à mettre de la main sur du Gonal ou du HMG, dans l'hypothèse que ça puisse agir indirectement, je vois le doc dans deux semaines : il reste la testo transcutanée mais il n'y a pas de raison que ça m'aide plus que l'ovitrelle ; de plus je crois savoir que certaines testos exogènes aromatisent mal, et je confonds peut-être avec la DHT.
D'ailleurs vous semble-t-il contre-productif d'utiliser de l'andractim en local ?

Enfin sur des conseils glanés ici j'ai pas mal été sur du naturel comme arginine et zinc, ça fait un bon mois, je continue.
Bon we !
 

Jolatomate

MEMBRE APPROUVÉ
Salut. L'avantage ici c'est que les membres ont l'expérience de ce genre de mesaventures et de produit, quand on parle même à des professeurs d' andrologie ils tombent des nues donc je ne vois que ça. Quand on dit qu'au bout du temps ça revient : pas en ce qui me concerne.
De plus j'ai l'impression ici que là communauté, moins nombreuse est plus sérieuse mais c'est aussi parce que je n'aime pas m'éparpiller quand je le peux. :)

Ton pseudo me dit quelque chose, tu as eu des soucis aussi à ce niveau ? Où en es-tu .

Pas de problème de cortisol pour moi à a-priori. La grosse période de stress ça a été l'année de la cure en 2009, depuis il y a eu de l'espoir quand les relances mêmes modestes marchaient à court terme, là je suis plus résigné mais je garde espoir de retrouver la santé, même si j'ai l'impression que plus le temps passe plus c'est dur.
Suite à ma cure je n'avais rien pris pendant un an, et j'ai fait plusieurs périodes de 3 mois sans rien prendre sur demande des docteurs, le dernier étant le confinement il y a 1 an. Il en ressort, je les avais mis ici, des taux considérés normaux, toujours plus bas qu'avant , mais hélas quand on est un mec on voit très bien là où ça se passe si ça fonctionne ou pas :)

En ce moment j'ai une assez belle qualité musculaire mais j'avoue que sans être le dernier de mon souci loin de là, ce n'est plus ma priorité !
Comme je l'ai dit j'ai l'impression d'avoir les effets anaboliques des stimulants sans les effets androgéniques.

Dernière solution si je n'arrive pas à mettre de la main sur du Gonal ou du HMG, dans l'hypothèse que ça puisse agir indirectement, je vois le doc dans deux semaines : il reste la testo transcutanée mais il n'y a pas de raison que ça m'aide plus que l'ovitrelle ; de plus je crois savoir que certaines testos exogènes aromatisent mal, et je confonds peut-être avec la DHT.
D'ailleurs vous semble-t-il contre-productif d'utiliser de l'andractim en local ?

Enfin sur des conseils glanés ici j'ai pas mal été sur du naturel comme arginine et zinc, ça fait un bon mois, je continue.
Bon we !
Oui effectivement ! J'ai aussi beaucoup de mal à me relancer, et pourquoi?

Car nous avons passé du côté obscur et que notre structure biologique a été modifier et ça, c'est à vie qu'on le veuille ou non.

Nous modifions nos ADN et nos structures hormonal via ses produits et même des petites cures ont des impactés énormes sur nos émotions cérébrale.

Il suffis de voir nos états psychique sous cure , sous Trt ou lorsque nous passons en relance .

Notre taux de testo restera bas et nous chercherons toujours à l'augmenter " naturellement " cela reste impossible même avec des compléments hormonal ou du tribulus.

Pire le tribulus sur le long terme perturbe le système andoctrinien qui produits moins de testostérone sur le long terme.

Un endoctrinologue m'a expliquer que cette plante utilisé dans le milieu du steroide était vraiment néfaste car nos systèmes hormonal sont déjà très fragile et nous renvoyons une couche d'hormones.

Nous somme tous en étapes de sevrage hormonal, car oui qu'on le veuille ou non. C'est une dépendance chimique très difficile à se détacher, et quand je vois des gars de la 60 aine avec des problèmes de santé, des dialyse, des reins en moins à la salle c'est sur que sa donne moins envie.

Mais notre mal être est bien plus loins , et nous nous enfoncent dedans à coups de produits miracle , j'ai relancer également et à l'heure d'aujourd'hui je n'est plus jamais us une libido fiable à seulement 31 ans , ma copine ne m'attire absolument plus sexuellement et sa a perturbé tout mes relations même amicale car notre rapport physiologique changent avec le manque de confiance.


Tout ceux que je peux te conseiller, c'est d'essayer de relancer ceux qui te motive dans la vie et te donne de la joie! En évitant les relances à tout va , le corps peux prendre jusqu'à 24 mois pour repartir parfaitement et je vois que tu n'est jamais rester Naty plus que 3 mois !!

Ton expérience d'un an à également était rempli de stress si je comprend bien , donc transformation des cortisol sur la testo bien souvent. Et puis hause de la prolactine !

En 3 mois le corps n'a meme pas le temps de régler une thyroïde, laisse au moins 18 mois
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Chaud, merci pour ton témoignage.

je précise à nouveau que j'avais 21 ans c'est-à-dire un avis d'un système hormonal encore fragile, et que j'avais fait une dose vraiment forte, 6 sem 500 mg enanth plus un Quick Start 2sem cypio qui à mon avis s'est cumulé. Et relance sans HCG avec mauvais timing, précipité sur toute la Cure.

Un doc humain et dispo M'a dit qu'il voulait qu'on repasse 3 mois sans rien suivi de bilan, mais seule solution envisagée si besoin : texto exogène. J'attends septembre pour me décider.

Si, mi 2012 j'ai refait une année sans rien prendre, c'est de cette époque que date mon second gros crash : en gros 1er semestre 2012 j'avais du Tribulus quotidien à petite dose ça marchait bien, les 6 mois suivants je ne prenais plus rien et ça se maintenait, et tout d'un coup ça a craché.

en attendant, vous en sortez vous avec cialis viagra ? Le Cialis me donne bien chaud, je pense que le Viagra a moins d'effets secondaires
 

Jolatomate

MEMBRE APPROUVÉ
Chaud, merci pour ton témoignage.

je précise à nouveau que j'avais 21 ans c'est-à-dire un avis d'un système hormonal encore fragile, et que j'avais fait une dose vraiment forte, 6 sem 500 mg enanth plus un Quick Start 2sem cypio qui à mon avis s'est cumulé. Et relance sans HCG avec mauvais timing, précipité sur toute la Cure.

Un doc humain et dispo M'a dit qu'il voulait qu'on repasse 3 mois sans rien suivi de bilan, mais seule solution envisagée si besoin : texto exogène. J'attends septembre pour me décider.

Si, mi 2012 j'ai refait une année sans rien prendre, c'est de cette époque que date mon second gros crash : en gros 1er semestre 2012 j'avais du Tribulus quotidien à petite dose ça marchait bien, les 6 mois suivants je ne prenais plus rien et ça se maintenait, et tout d'un coup ça a craché.

en attendant, vous en sortez vous avec cialis viagra ? Le Cialis me donne bien chaud, je pense que le Viagra a moins d'effets secondaires
Comme je t'avais expliquer, le tribulus est dangereux malheureusement et déjà interdit de vente dans certains pays car il dérégle sur le long terme tout notre système hormonale et c'est sans retour en arrière tu en a fait la preuve en 2012 avec le crash de ton axe.

6 semaine à 500mg ou 6 semaine à 125 mg peuvent au temps te faire de mal qu'un autre, tout depend déjà de ta structure biologique de naissance.

Je connais des gars qui s'envoie 1 g sans aucune relance et leurs testo naturelle meme naty ne baise pas ils bande comme des taureaux.

A tu déjà essayer d'envoyer de l hcg pendant 3 mois quotidiennement pour obliger tes testicule à travailler ?
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Je suis à 8 clics d'ovitrelle e5d soit 2000 unités ce qui me semble pas mal. J'ai un effet au niveau des érections notamment après sport ou matinales et parfois légère démangeaison du téton, confirme par la PDS.
Niveau libido hélas et sensation de volume ejaculatoire et testiculaire c'est pas du tout aussi ouf qu'avant, avec toujours une sensation parfois contre-productive, de serrement et vraiment de libido coupée.
Je ne sais pas si le nolvadex me rend service.

Ne penses-tu pas que du hcg quotidien pourrait empirer le problème ? Ajouter du HMG afin de ne pas trop élever le taux de testostérone mais stimuler quand même te semble une bonne idée ? J'en parle au doc.

Sur le test au hcg 5.000 pour vérifier la réponse testiculaire, je pense qu'il est inutile vu qu avec 2000 ui j'ai constaté des taux de testo supra physiologiques donc ça répond.

Comme tu dis il faut en attendant s'investir dans autre chose, il y a pas que le sexe dans la vie mais comme ça touche l'énergie en général Ça me fatigue c'est le cas de le dire.

Merci pour ton intérêt !
 

Jolatomate

MEMBRE APPROUVÉ
Je suis à 8 clics d'ovitrelle e5d soit 2000 unités ce qui me semble pas mal. J'ai un effet au niveau des érections notamment après sport ou matinales et parfois légère démangeaison du téton, confirme par la PDS.
Niveau libido hélas et sensation de volume ejaculatoire et testiculaire c'est pas du tout aussi ouf qu'avant, avec toujours une sensation parfois contre-productive, de serrement et vraiment de libido coupée.
Je ne sais pas si le nolvadex me rend service.

Ne penses-tu pas que du hcg quotidien pourrait empirer le problème ? Ajouter du HMG afin de ne pas trop élever le taux de testostérone mais stimuler quand même te semble une bonne idée ? J'en parle au doc.

Sur le test au hcg 5.000 pour vérifier la réponse testiculaire, je pense qu'il est inutile vu qu avec 2000 ui j'ai constaté des taux de testo supra physiologiques donc ça répond.

Comme tu dis il faut en attendant s'investir dans autre chose, il y a pas que le sexe dans la vie mais comme ça touche l'énergie en général Ça me fatigue c'est le cas de le dire.

Merci pour ton intérêt !
Danns ton cas, le mieux ne serai til pas d'être en trt ?

Non au contraire le hcg va t'aider ! Moi ça m'a aider la taille de mes testicule à doubler
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Ok, est-ce que toi aussi tu étais moins réceptif au bout d'un moment ? Quel dosage as-tu fait quotidiennement s'il te plaît ?
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Ok donc ce n'est pas quotidiennement et des doses modestes. Moi l'ovitrelle ne me fait pas grand effet a des dosages bien plus élevé
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
33 ans. Oui sans traitement il y a des problèmes d endormissement, sous traitement le seul signe qui reste est le manque de désir et la baisse du volume testiculaire, désolé encore une fois pour les détails, et ejaculatoire.
J'observe également une tendance à prendre plus facilement du poids mais c'est aussi lié a l'âge
 

Jolatomate

MEMBRE APPROUVÉ
33 ans. Oui sans traitement il y a des problèmes d endormissement, sous traitement le seul signe qui reste est le manque de désir et la baisse du volume testiculaire, désolé encore une fois pour les détails, et ejaculatoire.
J'observe également une tendance à prendre plus facilement du poids mais c'est aussi lié a l'âge
Qu'elle sont tes taux de progesterone et de cortisol ? Ta prolactine ? Ta dht ?
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Pour résumer je suis au milieu de la fourchette de toutes ces analyses. La progestérone je ne crois pas l'avoir fait depuis 2015 mais j'avais déjà ces symptômes.
La DHT je l'ai refait y a pas longtemps, Je vais la refaire car entre-temps j'ai eu un peu d'antractim.
 

Jolatomate

MEMBRE APPROUVÉ
Pour résumer je suis au milieu de la fourchette de toutes ces analyses. La progestérone je ne crois pas l'avoir fait depuis 2015 mais j'avais déjà ces symptômes.
La DHT je l'ai refait y a pas longtemps, Je vais la refaire car entre-temps j'ai eu un peu d'antractim.
Fait nous une pds complète
Cortisol avec test salivaire prélevé sur 4 temps en une journée
Test urinaire pour les hormones

Et viens nous montrer tout ça
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Je vais en parler au doc ok. Il y a 5 ans j'avais eu un taux de cortisol en bas de la fourchette, un test au synacthène avait confirmé une bonne réaction. Tu penses que ça peut jouer sur la libido ?
J'ai vu un interniste et pas mal d'endos donc je pense que s'il y avait un souci ça se verrait , le problème c'est plus au niveau des coucouilles j'en suis certain à 100 %, après il est possible qu'il y ait quelque chose en plus
 

Jolatomate

MEMBRE APPROUVÉ
Je vais en parler au doc ok. Il y a 5 ans j'avais eu un taux de cortisol en bas de la fourchette, un test au synacthène avait confirmé une bonne réaction. Tu penses que ça peut jouer sur la libido ?
J'ai vu un interniste et pas mal d'endos donc je pense que s'il y avait un souci ça se verrait , le problème c'est plus au niveau des coucouilles j'en suis certain à 100 %, après il est possible qu'il y ait quelque chose en plus
Pleins de facteurs peuvent jouer
Adénome de l'hypophyse également, vérifie par irm
Faire également une de tes testicules pour éviter tout cancers,

Car lorsqu'on à aucun problèmes physiologique au niveaux de sa prises de sang, le mal viens souvent de plus loin

Reviens vers nous avec toute tes analyses
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Merci, ces des examens ont écarté une anomalie.
L'anomalie que je vois moi aux prises de sang c'est la baisse de testo par rapport à avant. C'est pas pour rien que j'avais pris le soin d'en faire une avant mais pour les docs tant que ça reste dans la fourchette même très basse c'est ok, c'est vous dire jusqu'à quand on peut être baladé, je pense que je n'apprends ça à personne.

J'ai tellement entendu la thèse psychologique que je n'ai plus grande confiance en la médecine si ce n'est de trouver un andrologue assez compétent pour savoir quel bordel on a pu mettre. Je vais creuser en plus le cortisol car c'est vrai que je ressens une fatigue probablement plus importante que quand j'étais juste en crash en 2009 . Après j'évite les stress au maximum et pense avoir pris du recul même si je reste emmerde. Après vous savez ce que je pense de la cause initiale malgré les conneries je peux entendre au cabinet.

Tu penses quoi de mon hypothèse que je reste réceptif sur le plan anabolique mais pas androgénique, ici la libido ?

Je pense retenter quelque chose cet été et faire une pause au dernier trimestre.
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Tant que j'y pense, le clomid semble augmenter ma testo biodisponible , l'ovitrelle ma totale. Je vous en dit plus vendredi
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Salut, un professeur d'andrologie m'a dit que je délirais et que je culpabilisais. C'est parti en live. Ça vaut plus le coup d'attendre 6 mois pour entendre ça.
Plus sérieusement il ignore que l HCG redonne du volume aux testicules et cetera, il y a un gouffre entre les connaissances théoriques et la pratique.

Je suis en contact avec un dernier andrologue plus simple qui m'a aussi m'a dit de ne rien faire pendant 3 mois, mais sa seule solution est de la testo transcutanée en cas de besoin , que je ne souhaite pas.
Mais mes dernières stimulations n'ont pas trop fonctionné sur les symptômes et je pense qu'il n'y a rien d'autre à faire pour récupérer le confort testiculaire.

Bizarrement depuis que j'ai arrêté ovitrelle sans trop prévoir une simulation de l'hypophyse par la suite ça ne va pas trop mal. Je pense ne toucher à rien et vous tiens au courant
 

Jolatomate

MEMBRE APPROUVÉ
Salut, un professeur d'andrologie m'a dit que je délirais et que je culpabilisais. C'est parti en live. Ça vaut plus le coup d'attendre 6 mois pour entendre ça.
Plus sérieusement il ignore que l HCG redonne du volume aux testicules et cetera, il y a un gouffre entre les connaissances théoriques et la pratique.

Je suis en contact avec un dernier andrologue plus simple qui m'a aussi m'a dit de ne rien faire pendant 3 mois, mais sa seule solution est de la testo transcutanée en cas de besoin , que je ne souhaite pas.
Mais mes dernières stimulations n'ont pas trop fonctionné sur les symptômes et je pense qu'il n'y a rien d'autre à faire pour récupérer le confort testiculaire.

Bizarrement depuis que j'ai arrêté ovitrelle sans trop prévoir une simulation de l'hypophyse par la suite ça ne va pas trop mal. Je pense ne toucher à rien et vous tiens au courant
Pourquoi ne veux tu pas faire une trt? Qu'elle était la raison?
Car si tu a déjà tout essayer malheureusement je vois pas d'autres issues.

Moi j'ai repris ma trt jetait en dépression en arrêtant !et ma biodisponible était celle d'un homme de 90 ans
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Jolatomate :
Tu m'as proposé de ne rien prendre pendant 3 mois et là tu me parles de trt ;) je comprends mais je ne veux pas me substituer à 33 ans ce qui serait je pense définitif. Je préfère continuer d'essayer de stimuler , ce que j'ai certes beaucoup fait, peut-être plus en douceur.
Désolé je sais que je sollicite des conseils et je pèse chaque proposition sois-en sûr.


J'ai pris un peu de DHT pour la gynecomastie mais je sens tout de suite un contrecoup sur la libido : un docteur digne de ce nom dirait que c'est un effet placebo ^^
Plus sérieusement avez-vous utilisé de l'andractim et vous avez déjà vu cet effet ? Je vais de toute façon arrêter puisque c'est sans effet sur ma légère gynécomastie, (tétons qui pointent un peu et sensibles), qui a plus d'un an, théoriquement plus rien à faire.
On m'a dit que l'andractim ne passait pas dans le sang mais d'après de courtes recherches la DhT est bien suppressive.
 

Freezer

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
J'ai un peu survolé la conversation, je n'ai pas tout lu par manque de temps, mais si je résume depuis 2009 tu as fais une cure sans HCG mal conseillée et tu as eu une diminution de la taille des testicules.
Ce que tu aurais du faire à l'époque c'est directement prendre du HCG/HMG pour essayer de corriger le tir au plus vite, je pense que depuis 2009 la perte des cellules de Leydig et Sertoli est définitive et peu importe ce que tu fera c'est irréversible.
As-tu fais une échographie testiculaire avec mesurage, si tu as vu un urologue il aurait du t'en faire une.
J'ai lu aussi que tu avais une ordonnance périmée pour du pregnyl et tu demandais si une pharmacie Belge pouvait envoyer le médicament, hélas non, car la loi Belge interdit l’envoie de médicament par la poste, de plus si l’ordonnance est périmée, tu devras de toute façon en demander une à jour de moins de 3 mois.
Je pense que depuis 12 ans que tu as le souci, le mieux est de passer en trt testo C + HCG et si tu es riche HMG pour préserver ce qui reste des cellules testiculaires en passant par un vrais spécialiste (Résimon/Hertogue) en Belgique, les ando de France sont juste des charlatans.
 

Jolatomate

MEMBRE APPROUVÉ
J'ai un peu survolé la conversation, je n'ai pas tout lu par manque de temps, mais si je résume depuis 2009 tu as fais une cure sans HCG mal conseillée et tu as eu une diminution de la taille des testicules.
Ce que tu aurais du faire à l'époque c'est directement prendre du HCG/HMG pour essayer de corriger le tir au plus vite, je pense que depuis 2009 la perte des cellules de Leydig et Sertoli est définitive et peu importe ce que tu fera c'est irréversible.
As-tu fais une échographie testiculaire avec mesurage, si tu as vu un urologue il aurait du t'en faire une.
J'ai lu aussi que tu avais une ordonnance périmée pour du pregnyl et tu demandais si une pharmacie Belge pouvait envoyer le médicament, hélas non, car la loi Belge interdit l’envoie de médicament par la poste, de plus si l’ordonnance est périmée, tu devras de toute façon en demander une à jour de moins de 3 mois.
Je pense que depuis 12 ans que tu as le souci, le mieux est de passer en trt testo C + HCG et si tu es riche HMG pour préserver ce qui reste des cellules testiculaires en passant par un vrais spécialiste (Résimon/Hertogue) en Belgique, les ando de France sont juste des charlatans.
Bonjour Freezer,

Dans le cadre d'une TRT , tu prend le pregnyl à quel dose ? Et à quel moment ?
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Merci Freezer et tous pour votre intérêt. J'ai refait une prise de sang il y a 15 jours donc à bonne distance de l HCG et mes testos restent élevées.
J'ai fait la bêtise de prendre un tiers de gélules de tribulus encore la veille, bizarrement je ressens encore son action parfois, même à dose modeste alors qu'avec l'ovitrelle je ne sens rien.
La LH est à nouveau à 6 unités, relance naturelle ou tribulus je ne sais pas.

je continue comme l'a dit Nass sur arginine et zinc bien que je ne vois pas grand effet.

Je reste peu motivé pour reprendre de l Hcg et encore moins testo exogène, quand je vois mes taux déjà avec des suppléments. Par ailleurs j'ai peur que pour le confort testiculaire même les plus gros stimulants de testo n'aient plus d'effet systématique.
Je continue à être sensible a l'alcool (apéro très occasionnels) sur la libido, c'est bien qu'il y a une fragilité hormonale.

Niveau training je suis beaucoup du négatif et de l'excentrique, etant satisfait de la masse j'essaie de travailler ma force différemment, et mon équilibre musculaire pour guérir différentes douleurs et être plus endurant :)
 
DMX
Titans
mysteroids
ashop
pharmacommunity
Granabolic
deuspower
europharmma
roidsmania
from inside to you
roidbuddy
Haut