i'll be back

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Bonjour à tous! Je vais encore avoir tendance à demander un avis plus qu'à en donner un, penserons certains. Pour le moment je pense avoir encore à apprendre de nombre d' entre vous, et ma question concerne ma relance.

Je rappelle ma cure : février 2009, 10 semaines de test enanthate 250mg.
J'ai malheureusement une réduction testiculaire, et sur avis des membres, pas besoin d'HCG au moment de commencer ma cure, je n'en avais donc pas sous la main.
Je relance au clomid, 50 mg / j sur 3 semaines.

J'ai attendu, tout le monde me disant que tout rentrera dans l'ordre et que cela peut prendre plusieurs mois. je ne vous cache pas que je n'ai pas passé la meilleure année de mon existence, mais c'est en partie ma faute.

Mars 2010 : les taux de LH, FSH et testo sont normaux.
Malheureusement je suis certain que mes testicules n'ont pas retrouvé leur taille initiale. Ils sont encore "serrés" et c'est très certainement dû au fait que je n'ai pas pris de HCG.

Ma question est donc la suivante : dans mon cas où les hormones semblent normales, où je me sens quand même pas super (libido moyenne, pêche moyenne quoi) faut il faire un protocole complet de relance, et si oui à quelles doses? Certainement pas aussi hautes qu'en fin de cycle?

J' 'ai rendez vous avec un médecin du sport mais à mon avis il v'a m'envoyer bouler, dire que tout est normal (ce dont je persiste à dire que c'est faux, mes testicules n'ont pas repris leur activité initiale) et dire que l'HCG est du suicide.

Qu'en pensez vous, vous les pros? :)

Merci d'avance.
 

s46

- OFF -
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Faire relance 1 an après si réduction testiculaire et valeurs hormonales normale

wow précisément le genre de situation que je préfère éviter :shithappen:
 

LORD

YOUR WORKOUT IS MY WARM UP
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Faire relance 1 an après si réduction testiculaire et valeurs hormonales normale

désolé de te dire ca, mais ta relance etait trop juste. Bref, aujourd'hui, si tes taux sanguins sont bons, c'est dans ta tete que ca coince.
 

porto78

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Faire relance 1 an après si réduction testiculaire et valeurs hormonales normale

je ne me rappel pas que tu es posté ta cure et ta relance mec, et j'aimerais savoir quel membre t'a dis de ne pas faire de relance, beaucoup ici utilise le hcg pendant la cure justement pour évité le rétrécisement
 

Danny

デスノート
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Faire relance 1 an après si réduction testiculaire et valeurs hormonales normale

Désolé de m'en mêler, mais ce n'est ni le médecin du sport, ni un endocrino qu'il faut aller voir, mais bien un UROLOGUE, avec lettre du médecin traitant expliquant la chose et tous tes bilans sous la main.
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Faire relance 1 an après si réduction testiculaire et valeurs hormonales normale

Merci pour vos réponses.

j'ai posté à l'époque ma cure sur un autre forum et n'ai connu celui ci que plus tard. En parlant de membres ne parlais donc pas de ceux de musclesenmétal.com.

J'ai déjà consulté un urologue, et il est de l'avis que "le temps rétablira les choses"...

Je ne pense pas que c'est dans la tête et y'a vraiment un truc qui cloche. De plus un volume réduit est très mauvais pour les testicules et j'envisage le pire.

Non, mes tests ne comportaient pas d'autres valeurs, si ce n'est la prolactine qui est normale.

La terrible question est donc de savoir, si me lancer dans une relance au HCG, disons à des dosages faibles suivi de 3 semaines de clomid ( c'est un exemple) est envisageable...
 

ludomax06

Bodybuilder
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Faire relance 1 an après si réduction testiculaire et valeurs hormonales normale

Kardio, t'as fait un spermogramme ?
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Faire relance 1 an après si réduction testiculaire et valeurs hormonales normale

Salut Ludomax, félicitations pour ton niveau!

Non je n'ai pas fait de spermogramme! Penses tu que le problème viendrait de là?
Je tiens à préciser que mon analyse hormonale était normale avant la cure, et aujourd"hui dans mes valeurs, si la LH est haute, la FSH est tout juste dans la fourchette basse. Or, comme cette hormone contrôle la spermatogénèse... :(
 

LORD

YOUR WORKOUT IS MY WARM UP
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Faire relance 1 an après si réduction testiculaire et valeurs hormonales normale

Salut Ludomax, félicitations pour ton niveau!

Non je n'ai pas fait de spermogramme! Penses tu que le problème viendrait de là?
Je tiens à préciser que mon analyse hormonale était normale avant la cure, et aujourd"hui dans mes valeurs, si la LH est haute, la FSH est tout juste dans la fourchette basse. Or, comme cette hormone contrôle la spermatogénèse... :(

le probleme viendra pas de la, mais cet examen te permettra peut etre d'en savoir plus.
 

ludomax06

Bodybuilder
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Faire relance 1 an après si réduction testiculaire et valeurs hormonales normale

le probleme viendra pas de la, mais cet examen te permettra peut etre d'en savoir plus.

Absolument, c'est pour ça que je posais la question.
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Faire relance 1 an après si réduction testiculaire et valeurs hormonales normale

Très bien. Merci pour cette nouvelle piste.
Je vous donne des nouvelles en cas de nouveauté. En attendant, la vie - et le training!- continue.
Salut!
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Hello ! Ca fait un moment que je dis que je dois remonter ce topic. C'est un sacré déterrage mais si je peux y aborder les questions qui concernent mon cas sans flooder les autres (ce que j'essaie bien sûr de ne pas faire en collant au sujet) et si ça peut servir à certains, c'est tout bon !
Je ne recréé pas de topic car j'en avais déjà consacré 2 à mons cas.

Donc déjà, ça va mieux qu'il y a 4 ans (heureusement). Dans un premier temps j'ai découvert que le Tribulus même à faible dose résolvait tout simplement mon problème, j'ai donc arrêté les explorations (c'était une vision à court terme mais ayant une mauvaise mutuelle et fait pas mal de pds, je ne pouvais passer mon temps chez le doc et au labo ^^). Je faisais 3 4 cures/an.
Je ne le recommande pas, car comme je l'ai dit j'ai eu un souci de grosse fatigue début 2012 (que je ne peux mettre de façon sûre sur le compte du Trib et des prods mais bon) qui m'a amené à consulter et à faire des bilans assez poussés, ce que je n'avais jamais fait, on n'a rien trouvé de spécial. Ca a duré une bonne année. J'ai bien sûr arrêté le Trib. Ca va mieux depuis mais je reste un peu fatigué (mais la fatigue, grand débat et symptôme difficile à toujours expliquer...).
A priori la fatigue ne venait pas de la testo car dosages normaux et bonne libido, c'était une fatigue différente de celle que j'avais pu ressentir après la relance ratée.

Niveau moral (car on le sait, le moral joue sur la fatigue) à part ça ça va : nouvel environnement, nouveaux projets, manque encore le grand amour et un peu les sous (mais bon je vais pas vous raconter ma vie ;), disons que le bon et moins bon ça joue sur la forme et le sport).
J'essayais et je le fais toujours, de déstresser, je continue le sport (course à pied prioritairement car j'ai du poids à perdre), etc. Je me rends compte en me relisant que j'étais très inquiet, ce qui se comprend mais il faut relativiser car ça n'aide pas. C'est facile à dire mais depuis je comprends la détresse des gens qui rencontrent un souci de santé, et surtout la vie continue.


Niveau libido ça allait même après l'arrêt complet du Trib, je pensais avoir finalement relancé. Mais depuis un an (décembre 2014) je dois bien dire que n'est pas trop ça qui est ça et cette nouvelle baisse m'étonne. Le volume des testicules qui avait remonté reste à une taille un peu inférieure à celle initiale, et la libido est moyenne.
J'ai refait des analyses (janvier 2015) qui étaient dans la moyenne de la fourchette (sauf toujours testo libre dans la fourchette basse contrairement aux 2 autres). Je suis désolé mais je ne mets pas les valeurs pour le moment, je refais des analyses vendredi à l'hôpital (le service semble très bon) qui seront plus fiables et récentes.
Niveau spermogramme je l'ai finalement fait en mai 2015 (là aussi je vais vite mais je mettrai les détails pour ceux qui ça intéresse !) : résultat moyen avec formes atypiques à 96% (et résultat global dans la fourchette basse). j'en ai refait un aujourd'hui.

Devant le nouveau refus de mon doc et de l'andrologue de faire quelque chose au vu des résultats, j'ai essayé le Proviron en août et septembre 2015 car j'ai lu qu'il donnait de bons résultats sur ce souci. Rien à signaler sauf une prise de masse assez importante malgré le dosage faible (1/4 à 1/2 comprimé 25mg/jour sur 5 semaines), malgré que j'ai lu que le prod n'était pas anabolisant ! J'ai arrêté car je ne souhaite plus de prise de masse surtout médicamenteuse. Étonnamment je n'ai pas trop perdu de masse (je touche du bois mais je ne veux plus en prendre pour le moment) avec tout ça, même avant le Proviron.
4 mois après l'arrêt, le doc du service m'a dit que les analyses ne devraient pas être perturbées.


Je ne veux pas être désobligeant mais je me passerai des commentaires désagréables ou pas constructifs du genre "la loose" etc, j'y ai eu droit à l'époque et ça n'aide pas non plus. Je ne relevai pas mais c'est quand même chiant de (re)lire ça. (j'accepte bien sûr toutes les critiques sur ma façon de procéder). Je suis conscient de mes erreurs mais si quelqu'un intervient ici, c'est pour essayer d'aider ;) Merci par avance.


Pour finir au vu des soucis que j'ai rencontrés avec une petite cure, je ne recommanderai plus à quiconque de se lancer là-dedans (je ne l'ai pas fait mais j'ai parfois essayé de conseiller sur des questions de cures), même pour faire carrière. Cela peut bien se passer et d'autres fois non, mais je ne suis pas le mieux placé pour donner ce genre de conseils, d'autres le feront mieux que moi.

Pardon pour le pavé, j'ai essayé d'aller au plus rapide. Je rajouterai les choses qui me viennent.
Encore merci à ceux qui m'avaient aidé à l'époque. je serai plus assidu dans le compte-rendu cette fois, là je suis apparemment entre de bonnes mains et il est temps de régler le problème de façon définitive et pas avec du bricolage (même si on essaie tous de faire au mieux).
J'espère qu'avec les autres qui sont dans mon cas, on quittera bientôt cette section du forum pour s'intéresser exclusivement à la partie lumineuse du sport ;)
 
Dernière édition:

bodyspirit

Futur M Olympia-Neurotype 3 (2B en secondaire)
Membre du Staff
SUPERMODO
Merci pour ton témoignage.
Tout n'est pas toujours parfait comme tu le prouves malheureusement.

La fatigue, je la ressens plus qu'avant aussi, c'est peut-être l'âge tout simplement je me dis parfois.
À 20 ans ou à 35 ans ..., le corps commence à ressentir les années et on n'en peut rien.
Il peut y avoir tellement de raisons diverses comme le stress...
Il est vrai que tu peux en parler aux médecins qui n'y trouvent souvent rien d'anormal...
 

Castle

hipocampus.me rep'
Rep
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Merci à toi pour ce témoignage, j'espère vraiment qu'il pourra servir à quelques "apprentis sorciers" un peu trop attirés par le chant des sirènes.

On est toujours trop nombreux à ne rapporter que le "beau" et c'est trop rare à mon goût de parler avec autant de franchise quand ça foire.
 

corbillard

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Le problème avec les adaptogènes
quand ils sont efficaces chez un individu
( dans ton cas le tribulus auxquel tu réagit bien )
c'est qu'il y a suractivation du système hormonal
et le corps te le fait payer après malheureusement
et ce n'est pas parce que c'est une plante que c'est naturel et anodin
il faut quand même respecter certains protocoles et minimiser le(s) risque(s)
car malheureusement il(s) existe(nt)
merçi pour ta franchise
 

maxence47

COMPTE INACTIF
Le genre de témoignage qui démontre bien qu'il ne faut pas faire n'importe quoi, car les effets secondaires sont toujours un risque. :(

Je crois comprendre que tes valeurs LH, FSH, et testo sont dans les normes, aujourd'hui, c'est bien ça?

Je lis également que tu repasses un spermogramme aujourd'hui, (en 2015, on peut considérer, selon toi, que les résultats n'étaient pas "optimaux") je suis curieux de connaitre le résultat, (volume d'éjaculat, nombre de spermatozoïdes, viabilité, etc), car d'après ce que je comprend, tu as l'impression que tes testicules n'ont pas retrouvé leur taille initiale?
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Merci les gars pour vos commentaires ;)

Oui Corbillard il est clair qu'une plante n'est pas forcément anodine, j'en avais conscience pendant la prise. Je prenais parfois 1/4 ou 1/3 capsule 600mg et je sentais l'effet sur mes testicules et la libido plusieurs jours !
A un moment j'ai dû abuser. Je me suis pas mal renseigné et on m'a rien signalé d'inquiétant sur le Trib, il faut faire comme avec toute supplémentation, modération.

Maxence, voici le résultat de mes analyses, j'ai quand même fait des analyses après le Proviron (mais pas fiables quant à mon taux de testo naturel bien sûr) que voici suite aux premières :
- décembre 2014 (et non janvier 2015 pardon) :
Testo totale 5,59 [1,42-9,23]
Testo biodispo 2,22 [1-3,70]
Testo libre 11,1 [8,9-42,5]

- 21 septembre 2015 (quelques petites semaines après l'arrêt du Proviron)
Testo totale 3,45 [1,42-9,23]
Testo biodispo 1,02 [1-3,70]
Testo libre 7,1 [8,9-42,5]
Crash logique à l'arrêt du prod.

- 28 octobre 2015 (plus d'un bon mois après l'arrêt afin d'avoir une idée de la tendance lors de ma rencontre de l'endo)
Totale 4,08 [2,40-8,71, les normes changent en fonction de l'âge)
Biodispo 1,89 [1-3,70]
Libre 9,3 [8-42,5]

Donc une tendance à la hausse ce qui est plutôt rassurant.
Je n'ai eu de dosages récents de FSH et LH mais il étaient souvent autour des 3 à 5 unités, ce qui n'est pas trop mal je crois.

-SHBG 22 décembre 2015, 14,91 [14,5-48,4]
C'est la première fois que je passais cette analyse.

Donc au vu des résultats de SHBG (valeurs que n'a pas vu l'endo) et testo libre aussi, j'ai l'impression qu'il y a assez peu de testo circulante (mais elle m'expliquera ça dans son compte-rendu je l'espère).
Lors de mon crash en 2009, je n'ai pas fait tout de suite la testo libre car les docs le refusaient (j'aurais dû me la payer direct) et il me semble qu'elle a toujours été faiblarde. je ne l'ai pas faite étant naturel, mais je pense qu'elle a toujours été comme ça après ma cure. Il est possible que la SHBG aussi.

Je donnerai les résultats du spermo dès que les aurai !
En effet après avoir été rétabli par le Trib et bien après, mon volume testiculaire a à nouveau diminué, moins que lors de mon crash initial quand même, la libido avec. C'est assez incompréhensible et j'ai déjà vu des témoignages de crahs tardifs (je ne veux faire flipper personne, c'était je crois toujours suite à une relance limite). Je me questionne quant à la capacité de mon corps à réapprendre le cycle de production de testo et l'activité testiculaire en général car il ne semble plus y arriver seul (même si le problème semble quand même bien testiculaire). Mais je sais que ma testo n'est pas exceptionnellement basse, c'est ce qui fait que le problème traîne.

L'idée d'une trt (avec HCG ou assimilé sinon rien ^^) se fait doucement dans ma tête ; je développerai plus tard mais j'abandonne tout doucement l'idée d'une relance prescrite en France (je suis toujours à la recherche d'un doc spécialisé dans les prods à ce propos, si possible en IDF, si quelqu'un a une adresse ;) Je remercie d'ailleurs les membres qui ont eu la gentillesse de me proposer des adresses en mp, malheureusement à l'étranger ou très loin de chez moi mais ce sont des pistes.)
J'ai aussi vu le médecin de l'Antenne Dopage d'IDF, très sympa et compétent mais pur médecin du sport et pas endo.
Les raisons qui m'y poussent sont :
- la fatigue (mais j'ai compris que la testo n'explique pas tout)
- la prise de poids (prise de gras depuis ma cure, corrigée par les traitements ; je suis à 86kg 1m80 avec une diète sérieuse mais toujours perfectible. Ca commence à me poser des problèmes au genou et avant je virai le gras plus facilement)
- qualité de vie sexuelle (là je doute que la testo seule aide mais je ne veux pas être obsédé par le HCG)
Et l'impact de ces facteurs sur ma vie perso et professionnelle.


Je précise aussi car je vois que je n'en ai pas parlé après, j'avais essayé avant de trouver le Trib une relance avec le HCG puisque je ne l'avais pas fait avant (là réside ma principale erreur) : j'avais bien réagi (comme le Trib en plus fort), je sais donc qu'il pourrait m'aider si mes testicules sont toujours réactifs à ce prod. J'avais fait en septembre 2010 HCG 1500X3, suivi de Clomid 50mg/2s + Nolva 25mg/4s si mes souvenirs sont bons. Après arrêt malheureusement, tout était revenu comme avant.
Je pense que le HCG était bien léger ; 50euros pour la fiole avec les frais de port, je ne pouvais pas en prendre davantage. C'est là que j'ai vu le prix des frais de santé (les consultations passant quand même avant, et c'est pas faute d'avoir demandé le HCG). Tout cela renforce l'idée de bricolage mais en l'absence de proposition des docs, fallait bien tenter quelque chose.

Pardon encore pour le pavé, j'essaie d'être complet ;)
 

maxence47

COMPTE INACTIF
@kardio75 merci pour ce compte rendu!

Wow, l'impact de Proviron sur les taux est juste surprenant! (Bon, ok, c'est son rôle, mais c'est la première fois que j'ai l'occasion de voir des analyses avec ce produit en périphérie, et c'est vraiment très intéressant et un gros pas en avant pour obtenir certaines "clés" dans le domaine qui nous intéresse.) Donc, un grand merci ;)

Honnêtement, avec des valeurs comme les tiennes, je serais très satisfait, mais j'avoue que je choisirais de continuer l'option "dopage". (Attention, je ne le recommande pas du tout, c'est juste qu'étant utilisateur depuis des années, et ayant encore certaines ambitions, je n'arriverais pas, psychologiquement parlant, à me passer de cette aide.)

Pour résumer, ton inquiétude vient du fait que tu es fatigué, et que tu n'as pas des "boules de taureau", c'est ça?

Alors pour les "boules de taureau", attendons de voir le résultat du spermogramme; S'il est naze, et que le souci est uniquement d'ordre psychologique, certaines pistes seront envisageables.

Quand à la fatigue générale, il pourrait être très bon de faire une analyse TSH - T3 - T4 et cortisol. Ce sont des facteurs en relation directe avec ce type d'état. (Pour info, j'ai reçu des analyses il y a trois jours d'une môme de 15 ans dont la TSH crève le plafond et ses anticorps relatifs sont de 1084 au lieu d'une norme inférieure à 34... Je te raconte pas l'état de fatigue, pâleur et tout ce qui s'ensuit. Je pense que ceci a été déclenché par la pilule contraceptive. Nous attendons d'autres analyses.)

Bref, je cite ce cas juste pour démontrer que certaines choses arrivent et qu'il y a un élément déclencheur à trouver. TSH - T3 - T4 - Cortisol apporteront, ou élimineront des pistes. (Allez, je prend le risque d'un avis personnel: je pense que ces taux ne sont pas au top, à cause de la course à pied et de la nutrition peut être pas en rapport avec ce type d'effort, en plus d'un contexte social/amoureux/financier pas en adéquations avec tes envies/désirs.)
 

kardio75

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Maxence, j'étais sûr que ça te plairait ce petit compte-rendu ;) On voit bien le comportement des différentes testos à distance ou pas du prod.
Moi clairement j'y retoucherai pas, ça m'a fait "gonfler" (mais muscle dur comme je l'avais lu dans les topics concernés). Je vais essayer de travailler ma qualité musculaire, et perdre du gras et un peu de muscle ; je me doute que ça en choquera plus d'un mais avec Proviron, avant que j'ai en le temps de m'en rendre compte j'ai atteint la limite de ce que je pense être une musculature acceptable pour moi ! Mais bon c'est sûrement pas une idée extravagante, Schwarzy parle bien de réduire un muscle dans Pumping Iron, reste à savoir comment faire (les bras surtout biceps en l'occurrence).
Donc du cardio le plus possible et je vais essayer de baisser les prots, pas facile après des années à ne penser qu'à ça (et une bonne dent pour la viande).

Merci du conseil, j'ai fait ma thyroïde et cortisol et rien à signaler ! Avec mon doc je pense qu'on a fait le tour. Au bout de 6 mois, (fin 2012) le doc trouvant rien j'ai vu un interniste, il a encore un peu creusé (maladies auto-immunes notamment). J'étais tellement fatigué que je tombais facilement malade et sommeil non récupérateur.
Je vous rassure je vous raconte pas tout ça pour faire anxiogène, juste pour pas que certains se prennent la tête à savoir quelle analyse aurait été oubliée, des gens qui font que ça se sont penchés dessus ;) Mais je suis bien sûr preneur de tout avis ou recette de grand-mère qui pourraient aider (je prends quelques compléments je vous dirai quoi, rien de bien méchant), surtout qu'encore une fois tous ces docs aussi compétents soient-ils connaissent très peu les prods qu'on prend.

Merci Rico, oestros et prolactine faits aussi, tout bon !
Prolactine 5,9 [3,5-19,1] février 2015


En ce qui concerne la réduction du volume, on m'a confirmé cet aprem que j'étais entre 12 et 15 ml selon le testicule (y'a toujours une différence) donc rien de grave selon la doc et plutôt dans la normale ; je pense que l'expression "testicules remontés" serait l'autre façon de désigner mon problème (les deux seraient justes, bien qu'ils ne soient pas toujours remontés, mais plus qu'avant).
Bref pas très marrant mais ça pourrait être bien pire selon la doc. Elle me confirme aussi que chez les gens traités par Androtardyl il y a souvent des testicules remontés, ce n'est donc pas une impression psychologique (reste à savoir s'ils reviennent toujours à la normale à l'arrêt et en en combien de temps, là elle n'avait pas la réponse).

Elle m'a dit que chez eux ils ne faisaient pas de trt avec HCG. J'avais lu ça sur un fofo mais je demande si c'était en France.
Pour le spermo et les analyses, résultat dans environ une semaine !
 
Dernière édition:
Haut