hormonologie: les thyroidiennes

LORD

YOUR WORKOUT IS MY WARM UP
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
T3, T4, FT4


Interêt du dosage
Les hormones thyroïdiennes sont essentielles au bon fonctionnement du corps humain.

Ce sont elles qui régulent le métabolisme de l'iode.

Chez l'enfant elles participent à la maturation du fœtus et à la croissance de l'enfant.

Chez l'adulte, elles interfèrent avec la plupart des grands métabolismes.

Parmi les maladies des glandes endocrines, les maladies de la thyroïde sont les plus fréquentes.

Conditions de prélèvement
Le prélèvement sanguin s'effectue par une ponction veineuse en général au pli du coude.

Il est préférable d'être à jeun pour ce prélèvement.

Pour être interprétés correctement les différents traitements doivent être précisés (y compris les traitements non endocriniens pouvant contenir de l'iode).

Résultats normaux
Chez l'adulte :

Thyroxine totale 40 à 110 mg/l soit 51 à 142 nmol/l
Thyroxine libre (FT4) 8 à 28 ng/l soit 10 à 36 pmol/l
Tri-iodo thyronine 0. 5 à 2 mg/l soit 0,75 à 3 nmol/l
Tri-iodo thyronine libre 2-6 ng/l soit 3-9 pmol/l

Résultats anormaux
Les hormones thyroïdiennes sont augmentées :

Dans les hyperthyroïdies périphériques (maladie de Basedow, adénomes toxiques)
Dans les thyroïdites aiguës à la phase initiale (inflammation de la glande)
Dans certains types de surcharge en iode
Dans les adénomes hypophysaires thyréotropes (tumeur de la glande hypophyse)
Une élévation dissociée de la T3 et de la T4 peut se rencontrer dans certains adénomes toxiques

Les hormones thyroïdiennes sont abaissées :

Dans les hypothyroïdies périphériques
Dans les thyroïdites aiguës à la phase tardive
Dans certains types de surcharge en iode
Après thyroïdectomie (après chirurgie, ablation de la thyroïde)
Dans certains types de goitres
Dans les insuffisances hypophysaires
Dans certains types de surcharge en iode
Dans les anomalies du métabolisme des hormones de l'iode
Un abaissement isolé de la T3 (syndrome de basse T3) peut se rencontrer de façon transitoire dans tous les états aigus.

medisite.fr
 
Top