hier et aujourd'hui

holeshot

MEMBRE APPROUVÉ
En venant de regarder la video du sujet "History of bodybuilding", je voulais savoir qu'elles sont les évolutions en matière de nutrition entre les bodyB de l'époque Schwarzeneger, et ceux d'aujourd'hui ?
 

Gregorius

Apprenti chimiste Neuro 1A
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : hier et aujourd'hui

Tres bonne question. Personnelement je dirais que le ratio proteines/glucides changent depuis les annees 50. Apres; les avis des connaisseurs sont les bienvenues
 

kirill

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : hier et aujourd'hui

En venant de regarder la video du sujet "History of bodybuilding", je voulais savoir qu'elles sont les évolutions en matière de nutrition entre les bodyB de l'époque Schwarzeneger, et ceux d'aujourd'hui ?

Nutrition je ne sais pas, mais produits... :)
 

SHOGUN

SAMOURAI DE LA FONTE
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : hier et aujourd'hui

Je dirais pour résumer une meilleure connaissance sur la gestion des glucides pour des PDM et des sèches mais surtout l'apparition des peptides.
 

zaneboy

guerrier de la lumière
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : hier et aujourd'hui

l'évolution et les connaissances scientifiques en matières de nutrition et de chimie..
 

Leroy

BODY-B AMATEUR
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : hier et aujourd'hui

je suis d accord avec toi leb,meilleur gestion diet et apparition des peptides y sont pour beaucoup de plus pas mal de b-b pro on commence des 12 ,15ans la muscu comme au state par exemple ce qui font du foot americain commence la muscu tres tot.
 

Danny

デスノート
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : hier et aujourd'hui

Je crois pour ma part qu'il y a eu plusieurs phénomènes qui ont évolués indépendamment les uns des autres pour finalement se rejoindre dans les années 90. Sans faire trop d'histoire, les croisements qui ont menés au culturisme me semblent être: la génération des "hommes forts", qui restent des marqueurs hors-normes depuis l'aube de l'humanité, et justement parcequ'ils sont hors-normes, ont "marqués" les mouvements artistiques, littéraires, etc. Des pratiques hygiénistes (XVIII et XIX e) avec ou sans bases scientifiques s'opposant aux dogmes des religions. Et pour notre période contemporaine, la naissance du naturisme (fin du XIXe), les critères esthétiques dénominateurs des années 30, les errances du nazisme, pour mener à l'explosion des années 50. Les BB ont toujours cherché à maîtriser la nutrition, la diététique, et curieusement en privilégiant les sources naturelles pour optimiser la "fabrication du corps", alors que le milieu scientifique s'est très vite intéressé à l'amélioration des performances par l'usage des produits de synthèse. Il en ressort donc une constante et une exigence nutritionnelle qui perdure jusqu'à aujourd'hui, et qui est vraisemblablement à l'origine des prises de conscience alimentaires, et une montée croissante de l'usage chimique qui prend définitivement corps avec la nutrition dans les années 70-80.

Après tout est une question de culture et de société. Aux Etats-Unis, Leroy a absolument raison, le culte du corps et de la performance est quasiment une exigence. Et très jeunes les sportifs ont accès aux aides, quant bien même cela reste interdit, mais aux States, fais en silence ce que tu veux. L'Europe est en train de basculer dans un drôle de truc, une sorte de gag gigantesque de transparence à tout prix, où l'on voudrait que les sportifs ne s'entraînent qu'en prenant de l'eau, du sel et du sucre, alors que l'argent et l'exigence de l'argent dans le sport imposent les meilleures performances. Contradiction donc. Que va devenir le BB en France, c'est bien la question qu'il va falloir se poser.
 

silver

MEMBRE APPROUVÉ
Re : hier et aujourd'hui

Je crois pour ma part qu'il y a eu plusieurs phénomènes qui ont évolués indépendamment les uns des autres pour finalement se rejoindre dans les années 90. Sans faire trop d'histoire, les croisements qui ont menés au culturisme me semblent être: la génération des "hommes forts", qui restent des marqueurs hors-normes depuis l'aube de l'humanité, et justement parcequ'ils sont hors-normes, ont "marqués" les mouvements artistiques, littéraires, etc. Des pratiques hygiénistes (XVIII et XIX e) avec ou sans bases scientifiques s'opposant aux dogmes des religions. Et pour notre période contemporaine, la naissance du naturisme (fin du XIXe), les critères esthétiques dénominateurs des années 30, les errances du nazisme, pour mener à l'explosion des années 50. Les BB ont toujours cherché à maîtriser la nutrition, la diététique, et curieusement en privilégiant les sources naturelles pour optimiser la "fabrication du corps", alors que le milieu scientifique s'est très vite intéressé à l'amélioration des performances par l'usage des produits de synthèse. Il en ressort donc une constante et une exigence nutritionnelle qui perdure jusqu'à aujourd'hui, et qui est vraisemblablement à l'origine des prises de conscience alimentaires, et une montée croissante de l'usage chimique qui prend définitivement corps avec la nutrition dans les années 70-80.

Après tout est une question de culture et de société. Aux Etats-Unis, Leroy a absolument raison, le culte du corps et de la performance est quasiment une exigence. Et très jeunes les sportifs ont accès aux aides, quant bien même cela reste interdit, mais aux States, fais en silence ce que tu veux. L'Europe est en train de basculer dans un drôle de truc, une sorte de gag gigantesque de transparence à tout prix, où l'on voudrait que les sportifs ne s'entraînent qu'en prenant de l'eau, du sel et du sucre, alors que l'argent et l'exigence de l'argent dans le sport imposent les meilleures performances. Contradiction donc. Que va devenir le BB en France, c'est bien la question qu'il va falloir se poser.


+1000000
superbe analyse, et exactement collée à la réalité..il est clair que depuis 25 ans, les jeunes qui débutent aux states, peuvenet le faire sans avoir à se justifier sans arrêt sur leurs "aides", quelques soient..en France, on veut commencer les "aides" avant de commencer le training, et comme on vit dans une société pleine de curiosité malsaine, on préfère s'occuper de savoir ce que peux prendre le voisin plutôt que de remettre en cause tout son plan d'entrainement..bref, on a l'esprit dénigreur, e tje pense que ça nous perdra..
 

bodysteel

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : hier et aujourd'hui

aux states , il faut savoir tout de meme , que le public s enflamme pour ces heros du sport , les mettent sur un pied d estale et des qu un scandale eclate , melant ces memes icones sportives a des pratiques dites dopantes , ce meme public , les montres du doigt et les denigres !( mc guire , cansecco , grands joueurs de base ball avec de multiples records dans leurs discipilnes en sont le meilleur exemple !)
 

batman

MEMBRE APPROUVÉ
Re : hier et aujourd'hui

il y as quand eut une sacrèe evolution niveau diet , les gas de l'epoque disaient boir bcp de lait et pas du light , manger bcp de viande etc ils mangeaint autant qu'ils pouvaient , maintenant ns avons quand meme appris a fonctionner suivant notre physique , nos predisposition physique aussi , en gerent mieux les apports de glucides , de prots de lipides en adaptant a chacun ce qu'il lui convient suivant son morphotype de base et les supplement sont quand meme bien meilleur en qualitè qu'il y as quelques annèes ca joue un peu aussi .

pour moi la diet entre autre a une grosse place dans la progression ou non d'un ou d'une athletes et ce dans tts les sport apres suis pas nè de la derneire pluie et c'est sur que la chimie a fait bcp dans cette evolution

mais je pense aussi que la france , l'europe et meme les states jouent la carte de l hypocrisie en ce qui concerne le dopage je dirais juste que pour vivre heureux il faud vivre cacher

c'est bien de d'enscencer des gens mais faud aussi les respecter quand ils tombent et ca c'est bcp moins aisè !!!!
 
Haut