Hgh ????

MOONSON

I train like Superman!
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Salut je connais bien les stero mais pour ce qui est du HGH c’est 0 . Je voulais savoir quelle forme et la meilleur et si pris sans insuline ca vaut la peine quand même? Y a-t-il une marque en particulier?? Merci pour votre aide.

:th_thinking:
 

MuscleMachine

a.k.a. MM
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Ta question est assez vague, pour le choix de GH, tu prends de la 191 AA (acides aminées) et non de la 192. Pour la marque, tu as de la jintropin, norditropin, hygetropin, ... enfin, tu peux aller voir sur ce site : http://www.humangrowthhormone.me.uk/
Bien entendu, la GH combinée avec linsuline cest assez anabolique comme mélange mais sans linsuline, tu peux le faire aussi et ca vaut la peine de le faire à mon avis.
 

MOONSON

I train like Superman!
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Quel sont les gains sans insuline comparativement au anabolisants?
 

MuscleMachine

a.k.a. MM
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Ce sont des gains durables car la GH cause lhyperplasie qui est laugmentation du nombre de cellule musculaire et non seulement lhypertrophie.
 

MOONSON

I train like Superman!
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Un cycle de GH tu fais ca sur combiens de temps?? Par jour la posologie quoi? Je pèse présentement 225 lbs chez pas si ca change qq chose mais bon ci tu pourrais me donner les quantité que j'aurais besoin ca serais apprécier Merci!!:smil3e557e75e6dd4:
 

MuscleMachine

a.k.a. MM
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Est ce que l'hyperplasie est vrai parce que ça n'a jamais été prouvé ?
À toi den juger ;)

Dramatic pituitary hyperplasia in transgenic mice expressing a human growth hormone-releasing factor gene
KE Mayo, RE Hammer, LW Swanson, RL Brinster, MG Rosenfeld and RM Evans
Department of Biochemistry, Molecular Biology and Cell Biology, Northwestern University, Evanston, Illinois 60208.

A transgenic animal model system was used to analyze the mitogenic effects of GRF on its target cell, the pituitary somatotroph. We have previously established a strain of mice that express a mouse metallothionein-I/human GRF (hGRF) fusion gene, and that grow to be abnormally large due to GH hypersecretion. We show here that chronic GRF production in these mice leads to the development of enormous pituitary glands. The increase in pituitary size appears to be largely the result of a selective proliferation (hyperplasia) of somatotrophs, the GH-producing cells. This observation provides direct evidence that a neuropeptide may act as a specific trophic factor for its target cell. In addition to this effect on pituitary development, we find that the pituitary is a major site of expression of mouse metallothionein- I/hGRF mRNA, and of hGRF peptide. This tissue specificity was unexpected in that neither component of the fusion gene is highly expressed in the normal pituitary. It suggests that pituitary somatotrophs might produce and respond to GRF in an essentially autocrine fashion in these transgenic animals.
Coho salmon (Oncorhynchus kisutch) transgenic for a growth hormone gene construct exhibit increased rates of muscle hyperplasia and detectable levels of differential gene expression

James A. Hill, Anders Kiessling, and Robert H. Devlin
Can. J. Fish. Aquat. Sci./J. can. sci. halieut. aquat. 57(5): 939-950 (2000)
Résumé : On a comparé des saumons cohos (Oncorhynchus kisutch) transgéniques contenant un gène chimère d'hormone de croissance à des saumons cohos non transgéniques aux chapitres de l'anatomie générale, de la cellularité musculaire, de l'activité d'enzymes des muscles et de l'expression génique différentielle. On a observé que les poissons transgéniques renfermaient des quantités significativement supérieures de fibres musculaires de faible diamètre dans les régions dorsale et latérales du muscle somitique, ce qui indique que leur croissance est tributaire de taux d'hyperplasie plus élevés que chez les poissons non transgéniques à croissance plus lente. Les activités de la phosphofructokinase et de la cytochrome oxydase étaient plus élevées dans le muscle blanc des poissons transgéniques. Cette différence indique que le muscle des poissons transgéniques exige une glycolyse et une consommation d'oxygène plus intenses. Grâce à l'hybridation soustractive d'ARN musculaire des poissons transgéniques à partir du matériel de poissons témoins, on a obtenu une banque d'ADNc dont l'expression est régulée en amont chez les poissons transgéniques. Cette banque contient des gènes déterminant directement ou indirectement les taux de croissance élevés et l'hyperplasie musculaire. Nous avons séquencé certains fragments et observé une prépondérance d'ARNm de chaînes légères de myosine de type 2, ce qui va dans le sens de notre supposition selon laquelle il y aurait une forte expression dans les premiers stades de la construction des fibres musculaires.

Traduction du Conseil national de recherches Canada

La phrase en gras est la traduction de : This library contains genes that may be involved in, or related to, both high growth rates and muscle hyperplasia.
 

BodyChris

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
De toute façon a voir la musculature des plus gros bodybuilder on voit bien qu'il n'y a pas seulement hypertrophie des cellules musculaires on sent "que le muscle a une autre dimension"
Ce qui est impressionnant c'est la densité musculaire en fait surement du à l'hyperplasie ...
 
Dernière édition par un modérateur:
coq musclé
from inside to you
pharmacommunity
muscleanabolics
buildblaster
ashop
deuspower
Granabolic
Meditrope
Ultima pharma
europharmma
roidsmania
bodytech
Top