glucosamine,chondroitine ...pour et contre !

kurt

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
une etude contre ...

Selon une étude canadienne, la glucosamine ne serait d’aucune utilité contre l’arthrite
Selon des chercheurs canadiens, la glucosamine, un supplément alimentaire populaire utilisé par les arthritiques pour prévenir les poussées douloureuses de cette affection, ne présente aucun bienfait à long terme. Des chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique ont découvert que pendant une période de six mois, 45 pour cent des utilisateurs de glucosamine souffraient toujours d’attaques arthritiques par rapport à seulement 42 pour cent chez les sujets ayant reçu un placebo. "Notre étude démontre que même si les participants percevaient au départ le supplément comme étant utile, ce dernier n’offre aucun bienfait comme traitement d’entretien, et qu’un usage continu est inefficace pour prévenir les poussées d’arthrite," a déclaré la chercheuse principale, Jolanda Cibere. Les chercheurs ont étudié 137 patients dans quatre villes canadiennes, qui avaient utilisé la glucosamine pendant deux ans en moyenne et qui avaient déclaré avoir observé au moins une amélioration modérée de leur état. La glucosamine, un produit dérivé des mollusques, est vendue sous plusieurs marques comme supplément alimentaire. L’étude s’est penchée sur la glucosamine, et non sur une association de glucosamine et de chondroitine, un autre supplément populaire.


et une autre pour ...:balance1:


Une étude a examiné l’utilisation intermittente de chondroïtine sulfate dans le traitement de l’arthrite du genou. Quatre-vingt-quatre personnes âgées de plus de 40 ans, souffrant d’arthrite de l’un ou des deux genoux, ont terminé cette étude qui a duré un an.
Les participants ont reçu quotidiennement de façon aléatoire 800 mg de sulfate de chondroïtine pendant les trois premiers mois ainsi que pendant les 7e, 8e et 9e mois ou un placebo. Ils n’ont reçu aucun traitement entre les 4e et 6e mois ni entre les 10e et 12e mois de l’étude. Contre la douleur, les sujets étaient autorisés à prendre de l’acétaminophène (jusqu’à 4 g par jour). Pour évaluer la réponse au traitement, différents paramètres ont été mesurés et, notamment, le niveau de douleur, la mobilité de l’articulation, la durée de marche (le temps nécessaire pour que les participants parcourent 20 m à pied), l’évaluation de l’efficacité par les patients et par les médecins, la consommation d’analgésiques et les modifications de l’espace dans l’articulation.

La douleur dans le genou et sa mobilité se sont significativement améliorées dans le groupe prenant du sulfate de chondroïtine par rapport aux sujets sous placebo. À la fin de l’étude, dans le groupe traité, les symptômes avaient diminué de 36 % contre une baisse de 23 % dans le groupe témoin. La durée de marche était également améliorée de façon significative. 89 % des patients et des médecins ont évalué l’efficacité du traitement comme « bonne » ou « très bonne » contre 49 % dans le groupe sous placebo. La prise moyenne d’analgésiques était significativement moins importante dans le groupe traité que dans celui sous placebo.

De précédentes études avaient montré les effets bénéfiques du sulfate de chondroïtine, mais c’est la première fois que l’on démontre qu’il ne doit pas nécessairement être pris de façon continue pour être efficace

:smil3e557e75e1fab:
 
buildblaster
pharmacommunity
deuspower
roidsmania
Ultima pharma
coq musclé
from inside to you
ashop
muscleanabolics
Meditrope
Granabolic
europharmma
bodytech
Top