Est-ce que c'est possible de se faire prescrire de la TRT en France ?

david_33

MEMBRE APPROUVÉ

cool.32

NEUROTYPE 1B
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Je croyais qu'en France, seuls les endocrinologues et urologues avaient le droit de prescrire de la testosterone.

Ils ont quoi comme spécialité médicale ?
En prescription initiale normalement c'est réservé aux spécialistes. Après les renouvellements pas de souci de passer par un généraliste.
 

cool.32

NEUROTYPE 1B
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Voici un lien qui donne des médecins en France
https://www.docteur-resimont.com/infos-pratiques

Le groupe s'appelle "médecine fonctionnelle et nutritionnelle"
J'ai les 2.(Et même 3)
Suivi par une endocrinologue et urologue en France. (Bon ok l uro je ne l'ai pas vu depuis longtemps ). Donc traitement de base testo 125 mg E7D par androtardyl.
Et en Belgique mais au départ c'était en raison de ma pathologie qui va plus loin qu'un hypogonadisme et là pour avoir d'autres avis.
 

david_33

MEMBRE APPROUVÉ
J'ai les 2.(Et même 3)
Suivi par une endocrinologue et urologue en France. (Bon ok l uro je ne l'ai pas vu depuis longtemps ). Donc traitement de base testo 125 mg E7D par androtardyl.
Et en Belgique mais au départ c'était en raison de ma pathologie qui va plus loin qu'un hypogonadisme et là pour avoir d'autres avis.
Je ne sais pas si ça se dit mais tu es suivi par qui en Belgique ?
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 51
Membre du Staff
SUPERMODO
En prescription initiale normalement c'est réservé aux spécialistes. Après les renouvellements pas de souci de passer par un généraliste.
Oui bien entendu mais les premières consultations doivent se faire par un endo ou un urologue obligatoirement.

Voilà trois ans que je suis chez mon endo, elle ne m'a jamais dit d'aller voir ma généraliste.

Peut-être une question de tune finalement. Ma généraliste 22€, mon endo 50€
Et 50€ pour ce qu'elle fait c'est cher payé
 

cool.32

NEUROTYPE 1B
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Normalement le généraliste peut renouveler le tout et prescrire les analyses également.
 

benouss

MEMBRE APPROUVÉ
Par un des médecins de la clinique du DR Hertoghe.
Pas de secret la dessus.
Ça s'est mon objectif pour plus tard, j'ai acheté son livre et regardé quelques conférences qu'il donne sur youtube, très intéressant, le fait de m’être inscris récemment et d'avoir lu beaucoup les sujets sur la TRT m'ont découragé de tenter de faire ça seul. Idem pour le fait de faire une cure ou pas, pour le moment mon taux est bon, je le contrôlerais tous les ans et on verra plus tard.
cool32, financièrement sans entrer dans les détails tu pourrais donner une idée du cout d'un suivi dans cette clinique?
Trés intructif et unique ce forum, merci à tous pour le partage....
Pour info quand j'ai demandé à mon généraliste de me prescrire la PDS il était trés étonné et m'a dit que si j'avais des soucis de libido je devrais pas hésiter à regarder du porno.....Le conseil de l'année
 

Jojo84

MEMBRE APPROUVÉ
Petit point pour dire que je ne suis toujours pas parvenu à trouver un docteur qui veuille me traiter malgré mes résultats un peu en deçà de cette fameuse norme.

Je laisse tomber l'idée d'obtenir un traitement avec suivi de médécin, cela fait 2 ans et des dizaines de test sanguin, 2 IRM hypohysaires et 1 échographie testiculaire qui ne m'ont mené nul part.

Je vais continuer à faire de l'automédication et à faire faire des prises de sang par mon médecin traitant et peut-être que quand j'aurais la quarantaine, les médecins seront plus enclins à revoir mon cas.

Une question : J'ai une légère gynécomastie et une endocrinologue m'a fait comprendre que c'était du à ma testo faible et que faire un traitement à base de testo était censé régler ça. On est d'accord que c'est n'importe quoi et que les causes sont dues soit à un excès d'oestrogènes ou de prolactine et que la testo ne peut pas régler ça ?
Sinon, elle aurait du partir il y a un moment déjà.
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 51
Membre du Staff
SUPERMODO
Tes taux sont faibles certes mais pas assez pour qu’un médecin se lance dans une TRT.

Aux US, ce serait différent (mais il faut payer)

J’étais proche du zéro quand on m’a prescrit la TRT.

Ta gynécomastie peut venir d’antécédents. Nous ne sommes pas médecins ici. On ne pourra pas t’aiguiller, surtout que tu n’es pas en cure de testo.

Le manque de testo n’est pas en lien direct avec la gynécomastie. Comme tu le dis E2 ou prolactine sont souvent les coupables.

Que disent tes prises de sang à ce sujet ?

Obtenir une TRT tu peux l’oublier. Faire une auto médication, ça a aussi beaucoup de risques.

Vois un médecin pour au moins ton problème NT de gyno
 

Jojo84

MEMBRE APPROUVÉ
Mes PDS disent que ma prolactine est élévée, on a fait 2 IRM hypohysaires qui n'ont rien relevé.
On a essayé un traitement au Cabergoline qui a fonctionné mais quelques mois après l'arrêt du traitement, c'était reparti comme en 14. Un traitement qui me provoquait de grosses migraines d'ailleurs.

J'ai bien compris qu'obtenir un traitement était impossible en France même avec des valeurs en dessous de la norme et tous les symptômes associées. Ce qu'on m'a souvent prétexté, c'était mon jeune âge (30 ans) et le fait que ça pourrait redémarrer à n'importe quel moment (ça j'y crois pas par contre).

Sinon en ce qui concerne l'automédication, j'ai clairement revu à la baisse les doses que j'utilisais au début. Avec le recul, je me dis que j'étais un peu inconscient de faire 125mg 2x par semaine, c'est une sorte de petite cure. Je fais maintenant du 40mg 2x par semaine et je me porte très bien, les résultats sanguins affichés sont bons. Je me suis rendu compte que les chiffres, ça n'était pas le plus important mais comment on se sentait.
J'oscille entre 18 et 20 nmol/L et ça me convient, nul besoin de viser de gros chiffres.

Et puis hormis le fait de me sentir bien au quotidien, ça me permet de conserver mon couple, pas envie de perdre ma moitié pour des histoires d'impuissance et me retrouver seul et frustré.

Je ne suis pas certain que les risques dépassent les bénéfices mais après je ne suis pas médecin.
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 51
Membre du Staff
SUPERMODO
Mes PDS disent que ma prolactine est élévée, on a fait 2 IRM hypohysaires qui n'ont rien relevé.
On a essayé un traitement au Cabergoline qui a fonctionné mais quelques mois après l'arrêt du traitement, c'était reparti comme en 14. Un traitement qui me provoquait de grosses migraines d'ailleurs.

J'ai bien compris qu'obtenir un traitement était impossible en France même avec des valeurs en dessous de la norme et tous les symptômes associées. Ce qu'on m'a souvent prétexté, c'était mon jeune âge (30 ans) et le fait que ça pourrait redémarrer à n'importe quel moment (ça j'y crois pas par contre).

Sinon en ce qui concerne l'automédication, j'ai clairement revu à la baisse les doses que j'utilisais au début. Avec le recul, je me dis que j'étais un peu inconscient de faire 125mg 2x par semaine, c'est une sorte de petite cure. Je fais maintenant du 40mg 2x par semaine et je me porte très bien, les résultats sanguins affichés sont bons. Je me suis rendu compte que les chiffres, ça n'était pas le plus important mais comment on se sentait.
J'oscille entre 18 et 20 nmol/L et ça me convient, nul besoin de viser de gros chiffres.

Et puis hormis le fait de me sentir bien au quotidien, ça me permet de conserver mon couple, pas envie de perdre ma moitié pour des histoires d'impuissance et me retrouver seul et frustré.

Je ne suis pas certain que les risques dépassent les bénéfices mais après je ne suis pas médecin.

Après tout, si tu te sens mieux c’est effectivement le principal.

Pense à faire des prises de sang quand même assez régulièrement.

Et checker E2, hématocrite et PSA.

Attention si tu veux aussi avoir des enfants, ça risque de compliquer car d’ici quelques temps, et c’est même déjà le cas, la production de LH et FSH sera à zéro
 

Jojo84

MEMBRE APPROUVÉ
Je réalise déjà ces tests et pour l'instant, je touche du bois, c'est dans les normes.

Sinon en ce qui concerne la procréation, avant même d'entamer mon automédication, j'avais réalisé un spermogramme qui a révélé une azoospermie. C'est l'un des premiers symptômes qui m'avait fait tilter que quelque chose n'allait pas et m'avait poussé à consulter.

Ça n'a pas réellement inquiété les médecins qui m'ont dit, on s'occupera de ça quand vous voudrez faire des enfants.

J'ai de mon côté essayé comme je l'indique dans mon premier post le HCG qui a effectivement relancé la production de sperme par mes testicules et qui a accru leur taille.

Elles étaient ridiculeusement petites avant que j'en utilise, au point où je pensais qu'elles allaient disparaître (déclin progressif au cours des années).

En revanche, j'ai décidé d'arrêter le HCG car mon E2 a tendance à être incontrôlable quand je l'utilise même à très faible dose.
 

Jojo84

MEMBRE APPROUVÉ
Bon, j'ai trouvé la solution pour me faire prescrire de la TRT en faisant totalement crash ma testo qui était déjà bien faible de base (5/6 nmol vs 2/3 maintenant) mais je sais pas si je peux en parler librement ici.

En tout cas, mes dm sont ouverts si quelqu'un se retrouve avec le même problème de testo légèrement en dessous de la moyenne mais pas suffisament pour qu'un docteur considère que ça vaille la peine d'être traité.
 

Nass31

Vétéran
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Bon, j'ai trouvé la solution pour me faire prescrire de la TRT en faisant totalement crash ma testo qui était déjà bien faible de base (5/6 nmol vs 2/3 maintenant) mais je sais pas si je peux en parler librement ici.

En tout cas, mes dm sont ouverts si quelqu'un se retrouve avec le même problème de testo légèrement en dessous de la moyenne mais pas suffisament pour qu'un docteur considère que ça vaille la peine d'être traité.


Bonsoir ,

Tant mieux que tu ai trouvé une solution :)

C'est dommage quand même comment les docteurs n'écoutent que rarement leur patients ....

Enfin .

Tu te sens comment depuis le commencement de ta trt ?

Tu tournes à cb en mg ?
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 51
Membre du Staff
SUPERMODO
Il n’y a rien de spectaculaire à ton idée.

Il suffit juste de s’injecter de la testo ou de prendre un oral pendant un certain temps pour que la production naturelle ne diminue.

Le problème est de savoir pourquoi ta testo est si basse naturellement?

Ton endo t’a t’il fait faire les tests et analyses différents ? Radio, écho des testicules, analyse dynamique de l’hypophyse....??

Ton « idée » est risquée car si tu arrives au crash total, il va falloir rester dans cet état pendant un bon moment avant de te faire prescrire une TRT.

Perso, j’ai attendu 1 an avec 0.6mg/ml de testo totale avant de commencer ma TRT
 
Dernière édition:

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 51
Membre du Staff
SUPERMODO
Enfin si tu te sens mieux ainsi, je dirais tant mieux.

Ton taux de testo est bas mais pas si bas que moi. En moyenne, tu tournes natty a 2ng/ml

Mais bon, les chiffres c’est une chose, le ressenti en est une autre
 

Jojo84

MEMBRE APPROUVÉ
Bonsoir ,

Tant mieux que tu ai trouvé une solution :)

C'est dommage quand même comment les docteurs n'écoutent que rarement leur patients ....

Enfin .

Tu te sens comment depuis le commencement de ta trt ?

Tu tournes à cb en mg ?

Je me sens très bien, j'ai déjà pu expérimenté la TRT en automédication pendant un peu plus d'un an donc je connais la dose qui me correspond.
80mg par semaine divisés en 2 doses (dimanche soir et jeudi matin).
 
Haut