Entraînement complet à haute fréquence (Every day fullbody)

Cortisol

MEMBRE APPROUVÉ
Salut les mecs,

Ca fait un moment que je voulais faire ce post, mais comme à mon habitude j'aime les choses propres et précise alors j'ai préféré attendre d'avoir un créneau conséquent pour poster ce sujet.

Alors voilà, j'ai toujours été un gros partisan de la haute fréquence d'entraînement avec un minimum de deux séances pour un même groupe musculaire. Réparties généralement sur 5 séances. Je me rappel qu'a l'époque j'avais vu un post de @SWAT06 qui expliquait s'entraînait 6 ou 7 fois par semaine ca me parraissait ahurissant et pourtant l'année dernière je me suis décidé a passer à 6 séances par semaines (plutôt que 5).

En gardant voir augmentant (légèrement) le volume d'entraînement j'ai remarqué une meilleure récupération. En effet en s'entraînant plus souvent , on à plus de facilité à sentir la fatigue arriver et lever légèrement le pieds. D'ailleurs à l'époque ou j'ai testé le full body, je cramais complètement mon système nerveux puisque comme je n'avais "que 3 séances" dans la semaine je me donnais a 150% et je finissais ma journée sur les rotules à chaque fois.

J'ai donc petit à petit augmenté ma fréquence d'entraînement, et depuis quelques mois je me suis posé la question d'un full body 6x par semaine. Pour l'instant les résultats ne sont pas forcément très concluants en terme de progression mais comme vous le savez pour ceux qui me suivent, la période n'est pas forcement propice à la progression.

Cependant ce que j'ai très clairement remarqué une patate d'enfer!

En effet, même si je fais très attention à la récupération, c'est en passant sur ce protocol que je me suis rendu compte que je n'étais toujours pas au top au niveau récupération puisque les symptômes avec lesquels je m'étais habitué a vivre ont disparu d'une semaine à l'autre.
  • Je n'ai plus de coup de barre dans la journée
  • Je n'ai plus de faim insatiable à la limite de la crise de boulimie
  • Nervosité etc.
J'ai une mentalité un peu de "guerrier" à l'entraînement, même si je m'entraine toujours intelligement, j'ai donc remarqué qu'en s'entrainant chaque jour de la semaine (qui plus est en full body) on est obligé d'adapté l'intensité, on est donc légèrement moins intense mais plus fréquent, et en cas de début de surentrainement on a le temps de le voir venir beaucoup mieux que sur un split ou même un half (puisque les perfs descendent sur tous les muscles en même temps et pas un seul)

A mon sens ca tient debout puisque ca permet de travailler sur un muscle "frais" et de ne pas aller jusqu'a l'épuisement nerveux. Je vois ca un peu comme une stimulation musculaire sans la surstimulation nerveuse. *
Quand on fait un split ou un half au fil de la séance, le groupe musculaire fatigue et l'intensité nerveuse augmente, ce qui augmente les délais de récupération)
L'idée étant un peu la fameuse phrase de Lee Haney, " stimuler mais ne pas anhiler".

Plusieurs études ont été faites sur le sujet et ma façon de pensé s'en rapproche plutôt pas mal. Je vous ferai un retour d'ici quelques mois une fois que j'aurais récupéré une forme propice à la récupération et je vous ferai mon retour, mais je souhaiterai avoir vos avis en amont.
Je vous met un lien:

Dankel, S.J., Mattocks, K.T., Jessee, M.B. et al. Sports Med (2016). doi:10.1007/s40279-016-0640-8
 

Pièces jointes

  • image-asset.png
    image-asset.png
    51.3 KB · Affichages: 81

Tournesol

MEMBRE
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Comme toi j'ai suivi ce genre de programmation (best damn workout for natural lifters par C Thibaudeau) et j'avais une patate d'enfer, l'impression d'être congestionné toute la journée !
 
I

invité

Guest
Merci Danny pour ce bilan détaillé :thumbsup:
J'ai repris l'entraînement 7/7 , depuis un moment , parce que je me suis retrouvé avec klks bobos , et ma conclusion a été que moins je suis actif , moins je suis bon .
Je n'ai pas de jours que lourds , mais techniques, hypertrophie, conditionnement.
De plus a ne pas négliger, en multipliant les séances, ça offre plus de place pour caser des choses qu'on zappe par manque de temps, de fatigue...
Mais on ne peut pas tous le faire, suivant son neuro type.
 

Mulk

VIP
VÉTÉRAN
C'est tout de meme surprenant ce que vous décrivez !
Mais bon si vous sentez bien ainsi, alors tant mieux
 

Cortisol

MEMBRE APPROUVÉ
Merci Danny pour ce bilan détaillé :thumbsup:
J'ai repris l'entraînement 7/7 , depuis un moment , parce que je me suis retrouvé avec klks bobos , et ma conclusion a été que moins je suis actif , moins je suis bon .
Je n'ai pas de jours que lourds , mais techniques, hypertrophie, conditionnement.
De plus a ne pas négliger, en multipliant les séances, ça offre plus de place pour caser des choses qu'on zappe par manque de temps, de fatigue...
Mais on ne peut pas tous le faire, suivant son neuro type.


Oui voilà, et aussi inversement en cas de manque de temps, tu peux retirer un peu de travail accessoire ou inversement rajouté quand tu as un peu de rab niveau temps.

Concernant le neurotype, et bien justement c'est là que j'ai eu un désaccord avec thibaudeau.
Etant un type 3, il m'orienté plus vers un programme type full body 3x/S.
Mais pour ma part, je me sens rendu compte que les type 3 "body" ont tendance à vouloir faire les choses à fond et bien, et du coup sur un full body 3x, ont tendance à se démolir la tronche étant donné qu'il n'y a QUE 3 séances. (avéré sur moi et des clients).


Je trouve pour ma part la récupération (nerveuse en tout cas) maximiser en splittant un max le volume.


Mais du coup, le fait de travailler chaque muscle 6 fois par semaine, ca te parait correct au niveau progression toi?
Parceque certains sont partisan de taper dans un muscle et le laisser reposer 3-4 jours voir une semaine pour les HIT à la Dorian Yates.
 
I

invité

Guest
je me suis entraîné comme çà , d'ailleur dans le vip doit y avoir 2 ou 3 exemple de fb,j'en ai retrouvé 1 ,


mais j'avais fais un autre format qui permettais une récup' sur 5 jours , basé sur un modèle comme çà , en exemple bien sûr , 2 exos de bases et de l'isolation (3 exercices) par séances , faudrait que je retrouve le plan , y avait des jours légers/lourds, facile,modéré,emom ...

Jour 1 - BTN / Squat

Jour 2 - Chin-up ou rowing /sghp

Jour 3 - Bench press / frontsquat

Jour 4 - Soulevé / push press

Jour 5 - Pull-ups / prowler (jour moins neurologiquement exigeant)


Mais 6 ou 7 jours par semaine un full body , çà laisse pas tellement la place a la récup' , c'est pour çà que 5j c'est préférable (même les haltérophiles ne sont pas sur 6 ou 7j)
 

Cortisol

MEMBRE APPROUVÉ
Salut les gars!
Retour presque un an après!

J'ai stoppé ce protocole au bout de 3 mois, non seulement parce que je ne faisais pas de gain mais surtout parce-que ca m'a rapidement gonflé lol .

Depuis fin d'année, je suis passé sur du haute fréquence (en terme de training et également de travail par muscle) ca marche super bien pour moi et chose que je ne faisais pas avant en laquelle je crois profondément maintenant : la spécification!

Avant j'entrainais tout de la même manière par soucis d'équilibre, mais du coup je ne progressais pas des masses.Cette "année" je me suis concentré sur mes points faibles et j'ai relâché un peu la pression sur mes points fort, et j'ai vraiment connu une super évolution.

Je suis très satisfait de mon évolution, j'apprend à m’entraîner en fonction de mon propre besoin, j'apprend également à relâcher un peu la pression niveau training et diet. (Je suis toujours très rigoureux et régulier, mais j'essaye d'aborder les choses comme un challenge et un plaisir plutot qu'une contrainte).

Avec tous mes soucis j'avais un peu (beaucoup) mis de coté la notion de "plaisir" dans tout ca, et je pense que ca a fortement contribué a mon mal être également.

Niveau chimie j'en suis toujours à TRT, avec un blast nandrolone 600mg de 12 semaines par an grosso modo.

Voilà voilà :)
 
Haut