Devenu insomniaque depuis une cure de ostarine/MK677 en janvier 2021

meditrope featured

Tictoc38

MEMBRE APPROUVÉ
Libido remontée au top et fatigue stoppée
Oui j’ai carrément sentie après 2 semaines

Pour le fait de ne pas prendre sans testo je ne sais pas vu que je suis sous testo exogène tout le temps
Me suis jamais posé la question

Ça fait rêver sur le papier, j'espère que ce sera aussi miraculeux pour moi ! Pas de rechute après l'arrêt ?
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 53
Membre du Staff
SUPERMODO
Ah oui étonnant... Il faudrait peut-être que j'essaye de les reprendre mais alors ça me ferait chier ! Et comment dort-elle maintenant ?

Depuis la 3ème prise, nuit complète. Deux nuits de suite
Aucun doute sur l’effet de l’antidépresseur
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 53
Membre du Staff
SUPERMODO
Ça fait rêver sur le papier, j'espère que ce sera aussi miraculeux pour moi ! Pas de rechute après l'arrêt ?

Pour moi non mais l’envolée de la SHBG était due à une cypio que je n’ai pas supporté

Le proviron m’a aidé à réguler ma SHBG et pas de remontée car j’ai repris mon ancien lab pour la cypio
 

Tictoc38

MEMBRE APPROUVÉ
Pour moi non mais l’envolée de la SHBG était due à une cypio que je n’ai pas supporté

Le proviron m’a aidé à réguler ma SHBG et pas de remontée car j’ai repris mon ancien lab pour la cypio

Dingue ça, pourtant ton SHBG était dans la moyenne des valeurs références, tout comme moi (32.70) !

Je pense également vérifier mon taux d'albumine, j'ai une nouvelle PDS à faire lundi. Ensuite j'attaque le proviron à 25 mg pendant 2 semaines et nouvelle PDS. J'espère que j'aurais une amélioration quelconque et si c'est le cas, que ça durera après arrêt de la cure :emoji_pray:


Merci beaucoup à nouveau Oliver, sincèrement.
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 53
Membre du Staff
SUPERMODO
Dingue ça, pourtant ton SHBG était dans la moyenne des valeurs références, tout comme moi (32.70) !

Je pense également vérifier mon taux d'albumine, j'ai une nouvelle PDS à faire lundi. Ensuite j'attaque le proviron à 25 mg pendant 2 semaines et nouvelle PDS. J'espère que j'aurais une amélioration quelconque et si c'est le cas, que ça durera après arrêt de la cure :emoji_pray:


Merci beaucoup à nouveau Oliver, sincèrement.

Tiens nous au courant ! Bon courage
 

Altur

Spiruline addict
MEMBRE APPROUVÉ
ce que tu décris me fait penser à une Sympathicotonie .
Essaie de chercher ce mot et vois si ça te parle. Et si ça te parle tu peux me contacter
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 53
Membre du Staff
SUPERMODO
ce que tu décris me fait penser à une Sympathicotonie .
Essaie de chercher ce mot et vois si ça te parle. Et si ça te parle tu peux me contacter

Hélas, comme souvent, ces membres qui viennent taper à la porte du forum pour signaler un soucis de santé, disparaissent aussi vite qu’ils sont arrivés.

Dernière connexion de TicToc 02/2022 et 18 messages au compteur.

Croisons les doigts mais je n’y crois pas fort
 

Freezer

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Moi je ferais confiance à l'andocrinologue.
Une testo basse, peut provoquer des problèmes de sommeil même si ce n'est pas systématique par contre ça avec une thyroïde plutôt haute les 2 ensemble ça peut jouer.
Je ne prendrais pas de somnifères car cela ne va pas régler le problème du moins la cause.
 

Silver11

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Après y a des médocs pour mieux dormir , comme la melatonin je crois
Je ne connais pas son efficacité mais ça peut être une solution ?
 

Tictoc38

MEMBRE APPROUVÉ
Hello les mecs ! Non non je n’ai pas disparu, je prends le PC ce soir et vous répond de façon détaillé !

Très heureux d’avoir un retour/relance de votre part en tout cas, j’ai charbonné de mon côté pour résoudre ce souci malheureusement toujours d’actualité, je vous en dis plus ce soir

Dingue quand même, il y a 3-4 jours je pensais à vous écrire !

Excellente journée.
 

pzgren

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Après y a des médocs pour mieux dormir , comme la melatonin je crois
Je ne connais pas son efficacité mais ça peut être une solution ?
Je sais pas si on peut parler de médicament à proprement parler pour la melatonin. C’est un complément alimentaire qui aide en cas de “petites difficultés à dormir” mais si le mal est plus profond (stress intense; etc), il ne sera guère efficace.

J’avais testé à l’époque et depuis ma “cure de compléments spécifiquement adaptés à ma personne selon bilan sanguins préalable”, ça va beaucoup mieux et je ne prends plus de melatonin.
 

Silver11

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Je sais pas si on peut parler de médicament à proprement parler pour la melatonin. C’est un complément alimentaire qui aide en cas de “petites difficultés à dormir” mais si le mal est plus profond (stress intense; etc), il ne sera guère efficace.

J’avais testé à l’époque et depuis ma “cure de compléments spécifiquement adaptés à ma personne selon bilan sanguins préalable”, ça va beaucoup mieux et je ne prends plus de melatonin.
Je m'étais dis que ça pourrait être une solution si j'aurai des insomnies le jour où je vais utiliser la tren
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 53
Membre du Staff
SUPERMODO
Lorsque je suis sous Tren j’ai peu de soucis d’insomnies. Je prends de la GH ED et je rejoins Freezer sur ce point.

Cela dit, si j’ai un gros soucis perso ou pro en cette période, c’est clair que je ne dors pas de la nuit. Même avec la GH, impossible. Cest nuit blanche. Je peux être complètement HS mais mes yeux refusent de se fermer. Costaud la Tren à certains moments

Alors qu’en temps normal (pas de Tren), je m’endors comme une souche et je dors comme un bébé
(Merci aussi la GH )
 

Tictoc38

MEMBRE APPROUVÉ
ce que tu décris me fait penser à une Sympathicotonie .
Essaie de chercher ce mot et vois si ça te parle. Et si ça te parle tu peux me contacter

Salut Altur et merci pour ton retour, cela est très intéressant et j'aimerais en discuter avec toi si tu as des solutions par rapport à ça, alors je t'ai envoyé un MP !
 
Dernière édition:

Tictoc38

MEMBRE APPROUVÉ
Hello hello à tous, j'ai pris le PC, ça y est !

Bon tout d'abord, très content que le topic s'anime et j'espère que vous allez tous bien ?!

Je n'ai donc pas disparu et si j'avais pu trouver une solution à mon problème, je me serai empressé de venir en parler ici, vraiment.

Je vais vous faire un résumé assez bref de ce que j'ai vécu ces derniers mois ;

- Les insomnies sont toujours présentes, elles se sont atténuées il y a quelques mois puis sont redevenues sévères après avoir essayé une cure d'épitalon, peptide qui est pourtant réputé pour aider l'endormissement et le maintien du sommeil, la cata pour moi

- J'ai passé une polysomnographie qui a diagnostiqué de très légères hypo-apnées non responsables des insomnies ainsi que 25-30 éveils/micro-éveils par heure, ce qui est énorme ! Suite à cet examen, je me suis vu prescrire de la quétiapine (Seroquel) à raison de 50mg avant le coucher, ça a été merveilleux pendant 3-4 jours puis ça a commencé à ne plus faire effet (j'essaye 100mg ce soir), ou bien trop peu, ça me sauve tout de même quelques nuits, surtout si je le prends assez tôt (19h00) mais ne me permet pas de retrouver une vie saine

- Concernant la testo, je n'y crois pas trop et je pense que si ma testo est basse, c'est parce que les PDS sont souvent faites 2 à 3 jours après un entrainement, par contre la libre et la bio-disponible sont vraiment basses

- J'ai vu un grand professeur d'académie sur Lyon, Pr. HOT, qui pense que ce micro-adénome de 3mm doit être analysé en profondeur, j'ai donc été orienté vers un des plus grands spécialistes de l'hypophyse de France, le 17 août

- Un phénomène assez étrange se produit depuis environ 2 mois et j'aimerais votre avis là-dessus, c'est uniquement la nuit ou le matin, lorsque je somnole, commence à être fatigué, épuisé, j'ai de très fortes sensations d'engourdissements dans les membres, principalement les bras, comme si j'avais dormi sur ces derniers mais ce n'est pas le cas. Ca peut également se produire sur une sieste, c'est vraiment très désagréable et surtout, je me demande d'où ça peut venir, je pensais à la créatine, j'en prends en poudre depuis peu et j'ai du mal à doser, peut-être un ES d'une surdose ? J'y crois moyen...


Voilà où j'en suis les gars, c'est toujours dur à vivre et mes projets, pour la plupart, sont toujours en pause. Cette histoire du système nerveux j'y crois fortement, j'ai énormément de mal à me concentrer sur quelque chose, je suis toujours à écouter la musique à fond à rêver ma vie, je suis énormément dans l'émotionnel, pourtant je vis ma meilleure vie d'un point de vue moral, moi qui par le passé était sous AD (Paroxetine).

Je vous vois parler de GH, pourrait-ce être une solution ? Je me demande bien ce qui merde, ce qui est dingue, c'est que même en étant crevé, passé 22h00, c'est comme si je me réveillais, dingue...

J'attends donc mon RDV du 17 août, je sais que je vais passer des tests dynamiques toutes les 4h00 pendant 24h00 ainsi que des PDS, je suis curieux de connaître mon cortisol et ma prolactine, le soir !

J'attends vos retours, merci par avance et force à vous la team;



Amicalement,
Anthony.
 

pzgren

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Bon rétablissement et bon courage à toi.

Tiens nous au courant.

C’est quand même fou de se dire que, bien que les peptides soient présentés comme « inoffensifs », ton Témoignage laisse présager de sérieux ES.

Je pense plutôt que l’absence d’ES connu est due a la relative nouveauté des peptides. Surtout quand on croit savoir qu’au début des AAS, les BB prenait du diana comme on prend des bonbons :D
 
Haut