Valorisée Cure Testo P / turinabol

Discussion dans 'Forum Stéroïdes Anabolisants' créé par Irishin, 3 Janvier 2018.

musclesfax
  1. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Bonjour les MeMs,

    Déjà, bonne année à vous tous. Je sais que je n'ai pas été des plus actifs ces six derniers mois et je tiens à m'en excuser :/ Le rythme pour moi est très soutenu en ce moment, j'arrive à tout faire mais je n'ai vraiment de temps libre en dehors des cours et de la salle (avec un peu de place pour un peu de vie sociale de temps en temps ^^).

    Enfin bref, même si ça me dérange de revenir activement pour un projet de cure, le fait est que j'y pense de manière très sérieuse.

    Ce sera ma deuxième cure. La première ayant été faite avec du turinabol seul : quelques effets positifs mais pas vraiment satisfait. J'ai donc décidé de passer à l'injectable (je pense garder aussi du Tbol car je l'ai déjà testé et je le supporte bien).

    Objectif : prendre de la masse sèche, avec le moins de rétention d'eau possible. Le but est de prendre en masse sans perdre en définition, quitte à prendre un peu moins de masse. Le but : j'ai un très projet de moulage qui s'est concrétisé. De base, je pensais déjà à ma prochaine cure, mais disons que là, le cadre des charges est plus restrictif. Une sèche ne serait pas adapté car je considère mon poids actuel comme non satisfaisant par rapport au projet en route. Mais je ne peux pas non plus perdre trop de définitions (je tourne dans les 7.5% de MG en ce moment, 5.9% quand j'étais sous turi). D'où le choix de la testo P : moins de rétention d'eau que les autres formes de testostérone d'après ce que j'ai lu + turi (encore sans rétention d'eau) pour construire de la masse la plus maigre possible et ne pas avoir les muscles flotteux.

    Voilà mon projet (avec encore quelques interrogations sur le dosage et sur la place de certains produits) :


    Préparation pré cure :

    S-1 à S 0 :

    - desmodium EPS 10 mL / jour

    - chardon marie

    - N-Acétyl-L-Cystéine

    - Huile essentielle de Livèche

    Cure :

    S 1 à S 10 :

    - Testostérone proprionate 100 mg / EOD

    S 1 à S 8 ou S 3 à S 10 ? (8 semaines sur 10, en début ou en fin) :

    - Turinabol 60 mg / ED (je pensais le mettre au début pour bénéficier encore de deux semaines de testo P après l'arrêt du turi, ce qui selon certains, aiderait a priori à mieux fixer les gains)

    Protection pendant la cure : S 1 à S 10 :

    - HCG 250 ou 500 ui (???) / E3D (première injection dès le 3ème jour de la cure à cause de l'effet rapide de la testo P)

    - chardon marie

    - N-Acétyl-L-Cystéine

    - Huile essentielle de Livèche

    - Taurine 10 gr / jour

    - desmodium EPS 10 mL / jour : sous le coude mais utilisé seulement si les transas sont trop hautes ou à inclure directement dans la cure ?

    PCT : début de la PCT 24h ou 3 jours après la dernière injection ?

    - J-1 à J-11 : 100mg de Clomid + 40 mg de Nolvadex

    - J-12 à J-21 : 50 mg de Clomid + 20 mg de Nolvadex

    - J-1 à J-21 : desmodium EPS 10 mL / jour + chardon marie + N-Acétyl-L-Cystéine + Huile essentielle de Livèche


    => Aromasin : pendant la cure ou en PCT ?

    => Besoin d’autre AI ?

    => PCT prévues à S-2 + S 5 + J 10 (équivalent à la fin de la semaine 11 / début S 12 pendant la PCT) + une semaine en post PCT (J 28).

    => Je regarde de plus près les différents éléments des PDS : la première (avant la cure) et la dernière (4 jours après la fin de la PCT) seront complètes mais pour celles pendant, j’imagine que je peux cibler certains éléments pour que ça coûte moins cher, et quitte à en faire une supplémentaire pendant la cure pour avoir un meilleur suivi (comme une PDS toutes les 4 semaines : en S-2, en S2, en S6, en S8, en S12 (PCT) et en S16 (post PCT)).

    Ce qui est en rouge sont des liens vers les articles de @Thor49 . Normalement, c'est là dessus que je partirais étant donné que les articles sont extrêmement récents. Mais ayant lu d'autres retours en faisant des recherches, je préfère poser les questions, on ne sait jamais.
     
  2. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Petit up juste pour mettre à jour les dosages sur les protections hépatiques :
    Desmodium : toujours à 10 mL
    Chardon marie : 3 gr
    N-Acétyl-L-Cystéine : 3 gr
    Huile essentielle de Livèche : 2 gouttes

    Je rajoute aussi du tribulus en PCT, et 3 tab de Liv 52 DS par jour pendant toute la prise du Tbol.

    Sinon, des avis sur les doses ? Surtout en ce qui concerne les protections (HCG, aromasin, autre AI ?).
     
  3. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Pour les prises de sang, voilà ce que j'ai prévu :

    Avant le début de la cure + après la cure (post PCT) :

    Transaminases:
    - TGO - ASAT
    - TGP - ALAT
    - GAMMA GT

    Bilan lipidique:
    - Cholesterol total
    - Cholestérol HDL
    - Cholestérol LDL
    - Rapport total/HDL
    - Triglycérides
    -Glycemie à jeun

    Fonction rénale:
    - Créatinine
    - Acide urique

    Bilan endocrinologique:
    - Testostérone totale
    - Testostérone libre
    - Testostérone biodisponible
    - SHBG (TeBG)
    - Œstradiol
    - LH
    - FSH
    - Prolactine

    Pendant la cure (ou la PCT) :

    Bilan endocrinologique: (pour la testo P)
    - Testostérone totale
    - Testostérone libre
    - Testostérone biodisponible
    - Œstradiol

    Transaminases: (pour le Tbol)
    - TGO - ASAT
    - TGP - ALAT
    - GAMMA GT

    J'ai oublié des choses ou c'est suffisant ?
     
    hardcorejo apprécie ceci.
  4. soléaire

    soléaire MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    8
    Messages:
    737
    J'aime reçus:
    598
    Inscrit:
    25 Avril 2016
    J'aurais juste ajouté la bilirubine pour le foie.
    Bien à toi poto
     
    SwitzerRenato et Irishin aiment ça.
  5. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Ok, je rajoute ça dans toutes les PDS (avant, pendant, après). Merci pour l'info :)

    Maintenant, plus qu'à consolider les AI (déterminer ce dont j'aurai besoin dès le début, et ce qu'il faudra avoir sous le coude au cas où) et la HCG (déterminer le dosage), et ça devrait être pas mal. J'essaye de faire ça aujourd'hui.
     
    SwitzerRenato apprécie ceci.
  6. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Retour sur l'HCG et les AI après pas mal de recherches et de relecture des articles de Thor (certaines réponses y étaient et je ne les avais pas vu la première fois).

    Alors voilà la conclusion à laquelle je suis arrivé :

    HCG : pendant la cure (pas pendant la PCT) donc semaines 1 à 10.
    Dose : 500 iu tous les 3.5 jours (1000 iu par semaine)
    Première injection : le troisième jour de la cure (en semaine 1)
    Certains disent qu'il vaut mieux y aller avec 250 iu deux fois par semaine car l'HCG provoque certains ES liés aux œstrogènes mais le deux fois 500 iu par semaine est considéré comme un dosage gérable. De plus, j'aurai des AI en parallèle (cf ci-dessous) donc ça devrait être sous contrôle.

    Aromasin : pendant la cure (pas pendant la PCT) donc semaine 1 à 10
    Dose : 12.5 mg EOD
    Première dose : le deuxième jour de la cure (en semaine 1) pour alterner un jour injection de testo P, et l'aromasin le lendemain.
    Vu mes recherches, je préfère rester sur cet AI plutôt que de l'arimidex qui semble être plus compliqué à gérer niveau ES. De plus, l'aromasin a pas mal d'effets bénéfiques qui seront plus que bienvenus (cf article de Thor : l'aromasin ne prend que très peu de place sur les récepteurs d'anabolisants pour laisser la place à ces derniers + agit comme un contrôleur du SHBG ce qui permet aux AAS d'être plus efficaces + possible augmentation de FSH).

    Proviron : je décide d'en rajouter à mon projet de cure.
    Timing : pendant la cure (pas pendant la PCT) donc semaine 1 à 10
    Dose : 50 mg ED
    Première dose : dès le premier jour de la cure (en semaine 1)
    Pourquoi en rajouter : permet de limiter la rétention d'eau + aspect plus dur des muscles (exactement ce que je cherche pour mon projet de posing) + pas d'effet de rebond côté œstrogènes. De plus, j'ai pu lire qu'il n'était que très très peu toxique pour le foie donc visiblement pas de souci pour le prendre en même temps d'un oral. Et pas de souci non plus à le prendre en même temps qu'un autre AI car il est considéré comme renforçant l'action d'un autre AI, plutôt que comme un AI à part entière (cf article de Thor).

    Pour la PCT : je reste sur clomid et nolva "uniquement" (+ les protections hépatiques)
    Début de la PCT : 3 jours après la dernière injection

    Desmodium : pré cure + post cure (PCT). Il sera pris pendant la cure si les transas sont trop hautes. Sinon, il reste de côté.

    Voilà qui règle les dernières questions que je me posais dans mon premier post.


    J'ai juste deux nouvelles questions :


    1/ Est-il conseillé d'avoir du Letrozole sous le coude en cas de gynecomastie ou le proviron + l'aromasin seront largement suffisants pour gérer la testo P + l'HCG ?

    2/ Pour l'aromasin en EOD : utile de le prendre en alternance avec la testo ou alors vaut-il mieux le prendre le même jour que l'injection ? Ou alors est-ce que ça ne change rien ? J'avais juste vu ce protocole sur un seul post donc je ne sais pas trop ce que ça vaut.
     
  7. feuerman

    feuerman Vétéran VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ VIP

    Reputations:
    28
    Messages:
    1 394
    J'aime reçus:
    928
    Inscrit:
    4 Avril 2013
    Perso j'avais pris proviron et arimidex en plus au cas ou. Sauf qu'entre temps j'ai déménagé. Et ma boite d'adex a disparu. MDR. Je me demande si ma femme ne l'a pas jeté sans faire exprès en triant les médocs périmé et autres .
    J'ai donc fait sans l'arimidex. Le proviron fait le taff pour l'instant. Quelques poussées de tétons qui grattent par moment mais sinon tout va bien.
     
  8. soléaire

    soléaire MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    8
    Messages:
    737
    J'aime reçus:
    598
    Inscrit:
    25 Avril 2016
    Salut poto,

    Pour tout ce qui est dosage d'AI, je te recommanderai d'écouter avant tout tes PDS, ne part pas sur des dosages pré-établi, sans pds avant, module ta pris d'Ai en fonction de tes PDS...Moins on prends de medoc mieux c'est....Pour proviron, je peux pas trop te dire, e n'en ai jamais pris.
     
    Raphael apprécie ceci.
  9. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    @feuerman à ça c'est vraiment trop con. Mon frère a failli faire pareil, mais avec mes 3 sachets de tbol l'été dernier ^^ Je m'étais absenté la mauvaise demie journée et c'est lui qui du coup avait reçu le colis. Après, pour l'arimidex, comme dit avant, je préfère l'éviter et passer sur l'aromasin, vu les ES assez gênants que l'ari peut avoir.

    @soléaire oui, c'est une vision des choses qui revenait très souvent dans mes recherches (par exemple : 500 iu d'HCG par semaine au lieu de 1000, pas d'AI sauf en cas de problème avéré). Pour mon choix du proviron dès le début, c'est qu'il n'est pas utilisé en AI "solitaire" donc il ne vaut mieux pas attendre d'avoir un problème pour le prendre. D'autant que ses effets sur l'aspect dur et la réduction de la rétention d'eau sont des effets que je chercherai dès le début. En tout cas pour ce produit, je n'ai jamais lu quelqu'un le conseillé en cas de mauvaise prise de sang, c'était toujours dès le début.

    Pour l'aromasin, c'est pour cette raison que je suis parti sur le bas du spectre des doses (12.5 mg à 25 mg EOD, je choisi les 12.5 EOD). Là, la raison pour laquelle je pense le prendre dès le début, c'est parce que c'était conseillé par Thor dans son article sur les AI (il dit que c'est le seul AI dont on commencera l'utilisation le jour même où on commence le cycle). Ce que je pensais faire, c'était "simplement" augmenter les doses en cas de mauvais résultats dans mes prises de sang, mais commencer avec une certaine base pour contrer les effets de la testo P (qui agit rapidement) et de l'HCG (qui a des répercussions sur le niveau des oestrogènes). En plus, il a des effets bénéfiques sur l'action des stéro pris en parallèle sans avoir de trop gros ES (contrairement à l'arimidex par exemple). Mais je vais quand même continuer à faire des recherches là dessus, pour voir si c'est vraiment nécessaire ou pas.

    Et si je prend du Letrozole, là ce sera uniquement en cas de gynéco avérée. Mais j'hésite encore à le prendre dans ma commande ou pas.
     
  10. feuerman

    feuerman Vétéran VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ VIP

    Reputations:
    28
    Messages:
    1 394
    J'aime reçus:
    928
    Inscrit:
    4 Avril 2013
    @Irishin ouais c'est vraiment balo MDR.
    Pour l'arimidex je te donnais ma situation a titre d'exemple. Pour dire que je pense que proviron et aromazin seront suffisant.
     
  11. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    ok, j'avais pas compris. Mais oui, aromazin en AI principal et proviron en support, je pense aussi que ça sera suffisant sans être trop lourd pour autant.

    Du coup, je vais continuer les recherches aujourd'hui, notamment pour voir si c'est vraiment utile de séparer le jour de l'injection et le jour de prise de l'aromazin, mais sinon, ça me parait bon. J'ai oublié des éléments ? Des objections ?
     
  12. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Pour l'aromasin : au final, je le prendrais dès le premier jour donc les prises seront le même jour que les injections : étant donné leur durée de vie assez courte, je pense qu'il faut mieux les prendre ensemble, pour que la demie vie de l'aromasin soit à peu près en même temps que celle de la testo P. Alors que si la prise est décalée, les hormones risquent de faire des variations trop importantes.

    Niveau PCT : je rajoute quelques compléments suite à mes recherches d'aujourd'hui :
    - bicarbonate de potassium (permettrait en post cure de garder plus d'acquis car la cure acidifie le corps)
    - magnésium (effet amplifié par le bicarbonate de potassium donc autant en profiter)
    - complexe de vitamines B (conseillé lors d'une supplémentation en bicarbonate de potassium)

    Des objections jusqu'à maintenant ou ça vous parait équilibré ?
     
    Dernière édition: 14 Janvier 2018
  13. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Si personne ne s'y oppose, j'en conclu que ce que j'ai prévu tiens la route. Je suis un peu étonné d'avoir bon dès le premier jet mais bon, ça veut peut être dire que j'ai bien fait mes devoirs.

    Si je pouvais juste avoir un retour sur l'HCG en revanche, ça m'arrangerait : je ne sais pas si je dois rester à 500 iu x2 par semaine ou si 250 iu x2 serait suffisant. Je dis cela car je le commencerai dès la première semaine, que le cycle dure moins de 12 semaines, avec peu de produits. Dans cette optique, j'avais pu lire des gens privilégiant le 250 iu x2 pour minimiser les ES de l'HCG, et d'autres restant sur le 2x 500 iu, mais jamais de retours post cure.
     
  14. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    En l'absence de retours, je reste sur les 2x 500 iu par semaine d'HCG en sous-cutané.

    Je pense passer commande de tout le nécessaire demain. Je mettrais les photos, ferais les retours sur les commandes (je vais devoir passer par plusieurs sources) et je posterais mes résultats de PDS au fur et à mesure.
     
    bulbotaure apprécie ceci.
  15. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Produits commandés (il me reste à acheter le matériel pour les injections et les protections hépatiques).

    Je ne sais pas si j'ai le droit de mettre les noms des sources et marques utilisées ? (deux sources sont des sponsors, la troisième non mais il n'y a qu'elle qui vend la marque voulue).
     
    hardcorejo apprécie ceci.
  16. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Tous le nécessaire a été commandé (produits, protections hépatiques, AI, PCT, matériel d'injection, et suppléments annexes types bicarbonate de potassium ou tribulus).

    Il ne me reste plus qu'à obtenir la validation du paiement pour la commande d'eau bactériostatique + vials stériles chez l'un des sponsors du forum (encore un bug via BTC, décidément je n'aime pas ce moyen de paiement) et j'aurai l'esprit tranquille.

    Niveau matériel d'injection, je n'ai pas trouvé d'anesthésiant local, tant pis on fera sans, à la dure. Sinon, je me suis pris un collecteur d'aiguilles usagées. Je fais ce que je veux avec ma santé, mais les autres n'ont rien demandé donc autant les protéger quand je jetterai tout ça. Niveau type d'aiguilles, j'ai pris :
    - pour les fessiers : 22G 40 mm (noir)
    - pour les quads : 23 G 25 mm (bleu)
    - pour les delt : 25 G 25 mm (orange)
    Sachant que j'en aurai 100 de chaque, je pourrais intervertir parmi ces 3 options au pire.
    Et pour l'HCG en sous-cutané : 27 G 12 mm (avec seringue spéciale insuline)

    Deux petites questions :

    Vous mettez un pansement une fois l'injection faite ou vous laissez ça respirer ?

    Et toujours au sujet de l'HCG, j'ai continué les recherches, et je trouve de plus en plus de personnes privilégiant le 250 iu deux fois par semaine au lieu du deux fois 500 iu car ils disent que ça permet de minimiser les ES, et que ça permet aussi de ne pas surstimuler les testicules ce qui peut, selon eux, les désensibiliser à terme. Du coup, j'aimerais avoir votre avis : pour une cure de 10 semaines de testo P (100 mg EOD) : je pars sur 2x 250 iu OU 2x 500 iu / semaine ?
     
  17. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
  18. feuerman

    feuerman Vétéran VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ VIP

    Reputations:
    28
    Messages:
    1 394
    J'aime reçus:
    928
    Inscrit:
    4 Avril 2013
    Je peux pas t'aider pour l'hcg désolé gros.
     
  19. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Bon, le premier labo que j'ai vu pour une PDS a refusé de la faire. "Ils nous faut une ordonnance monsieur. Et puis, pourquoi vous demander un bilan complet ? Vous avez l'air en bonne santé ! Prenez des vitamines et ne vous faites pas de soucis pour votre bilan !"...

    Non mais tu arrives, ils ont juste à prendre l'argent pour faire leur travail... J'aurai dû imprimer cet article de loi

    Je ne sais pas si c'est autorisé sur le forum : on peut demander d'être contacté par MP pour avoir des adresses de médecins ou de labo qui sont compréhensifs sur les prises de sang, histoire de ne pas perdre mon temps ?
     
  20. Irishin

    Irishin MEMBRE VÉTÉRAN MEMBRE APPROUVÉ

    Reputations:
    21
    Messages:
    498
    J'aime reçus:
    308
    Inscrit:
    22 Octobre 2015
    Analyses faites (tout ce que j'avais listé plus haut + tout ce qui concerne la thyroïde, que j'avais oublié dans ma liste). Ça a été compliqué, mais j'ai réussi à avoir une ordonnance en passant par les urgences. Bon, j'ai dû mentir (j'en suis vraiment pas fier), et du coup, ça m'a valu un test de dépistage du VIH + hépatite B et C + vaccin contre l'hépatite B + prises de sang régulières pour les transa (c'est toujours ça de pris).

    Les résultats ont eu du retard, je ne les aurais que lundi. Idem pour le Tbol : la source a du retard. Sur le tracking, ça me dit depuis 2 jours que le colis a été délivré au service de transport local français donc ça ne devrait plus prendre beaucoup de temps, c'est une question de jours j'espère.

    Je vais "devoir" commencer sans. Pour la PDS, il n'y a pas de raisons qu'il y ait un résultat mauvais qui serait contre indiqué avec le départ d'une cure, et s'il y en a un, je n'aurai que 3 jours de cures dans les pattes donc encore le temps de tout stoppé. Et pour le Tbol, j'en prend moins longtemps que la testo P donc ce n'est vraiment pas grave si je le commence un peu en retard.

    Je dis que je "dois" car si je recule d'avantage le départ, j'aurai la fin de la PCT qui tombera dans une période un peu speed pour moi, et je préfère la faire au calme pour être sûr de garder le maximum de gains. Et puis, pour la date de départ, c'était ce que j'avais prévu à la base.

    Pour l'HCG (que je commencerai lundi prochain), je pense partir sur du 2 fois 250 iu et augmenter à 2 fois 500 iu s'il y a un problème. Ça vous parait logique ?

    Sinon, niveau psychologique, un peu stressé par ma première injection. Même si le produit est complètement fake (hypothèse absolue), le geste reste quand même fort, c'est pas juste un cachet. Là, je sais que je vais franchir un seuil et qu'il n'y aura pas de retour en arrière possible. Il va falloir assumer jusqu'au bout.

    PS : dès que j'aurai la PDS, je la posterai ici. Et pour les photos avant / après, je vais m'en occuper. Pour le moment, je me suis pesé sur une balance spéciale ce matin : 1m68 / 69.2 kg / 7.1 % de BF (pour vous donner une idée de la condition de départ).
     
    hardcorejo apprécie ceci.