Cardio à jeun ? Débat....

anselmo25

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Tout est dans le titre ....

Les lecteurs de revues traitant de l'entraînement (quelle que soit la discipline) auront sans doute déjà entendu parler des prétendus bienfaits d'une activité physique à dominante cardio (généralement la course à pied) pratiquée le matin à jeûn en vue de sécher, et surtout de sécher plus vite.

L'idée de départ est la suivante : cette activité survient après une longue période de jeûne (la nuit), elle est donc réalisée alors que les reserves énergétiques musculaires et hépatiques (glycogène) sont sensées être au plus bas, le corps n'ayant d'autre source énergétique que les graisses de reserve, il va les utiliser en grande quantité.

Méfiance ! Cette pratique est non seulement inefficace mais peut même s'avérer dangereuse sur le plan de la santé :

Elle est en effet inefficace pour le sportif accompli dont la période de jeûne (mais également d'inactivité !) nocturne n'a engendré qu'une infime dégradation de ses importants stocks glycogéniques. L'essentiel de l'energie consommée par l'organisme pendant la nuit (75% environ) provenant en fait de la lipolise (dégradation des acides gras par l'intermédiaire du cycle de Krebs) du fait de l'activité réduite au stricte minimum (fonctions de base uniquement).

Elle est dangereuse pour le non-sportif qui a toutes les chances de se trouver en hypoglycémie (baisse du taux de sucre sanguin pour arriver à un niveau inférieur 0.7 grammes par litres de sang et provoquant malaises et/ou syncope) après quelques minutes d'effort et dramatique pour le diabétique qui s'ignore.

Il est important de rappeler que l'essence même de cette méthode est sans fondement puisque l'utilisation des graisses de reserve par l'organiqme (lipolise aérobie) requiert la pésence d'acide pyruvique, lui même issu de la dégradation du glucose. En clair, pas assez de glucose sanguin freine la dégradation des lipides à l'effort.

De la dégradation de quel substrat provient alors l'energie dont le corps va se servir dans ces conditions ? La néoglucogénèse permet la fabrication de glucose à partir des acides aminés musculaires (c'est le cycle alanine-glucose). Clairement, ce sont donc vos muscles que vous allez perdre (catabolisme) ...

Enfin, il est toujours préférable afin de se préserver d'éventuelles blessures et également de retrouver une réelle efficacité à l'effort (coordination, geste technique, efficacité des filiéres énergétiques, proprioception, ...) de laisser à l'organisme le temps d'effectuer son réveil musculaire (environ 3 heures après le lever).

Source : Temple de la forme (2003)
 

Raptor

---POULET AUX HORMONES---
Re : Cardio à jeun ? Débat....

Les informations que tu apportent sont intéressantes.

Personnellement, je n'ai jamais fait de cardio ajeun dans le but d'une sêche. Tous mes entrainements cardio sont effectués dans le but de performances cardio donc en ayant un apport de sucres.


Je vais quand même tenter de faire avancer le débat avec le peu de connaissances que j'ai.

En phase de sêche, on essaie de diminuer la masse grasse en préservant au maximum la masse musculaire. Pour cela, en apparence, c'est simple, on diminue l'apport calorique général de la journée et on augmente celui en protéine avec de contrer le processus catabolique (destruction des tissus musculaires).

Régime hypocalorique mais hyper protéiné donc. Après, pour moi, courrir ajeun peut accélérer la perte de masse grasse, mais à quel prix ? Je pense que pour la santé, ça doit pas être ce qu'il y a de mieux déjà, froler l'hypoglycémie pendant un effort tenu au moins 45 minutes..

De plus, l'organisme va taper dans les réserves de glycogène qu'il a à sa porter, le plus simple étant de taper dans les muscles. C'est un processus canibal, détruire pour nourrir.
Même si à coté, on donne un flot de protéines pour reconstruire, à mon avis, la balance penchera en faveur de la destruction.
Et puis la reconstruction ne demande pas qu'un apport de protéine mais aussi du repos, c'est plus compliqué qu'il n'y parait.

Enfin, je pense que ces techniques sont assez propres aux différentes morphologies. Personne ne réagit pareil à un entrainement comme à une sêche (je pense notamment à l'effet yoyo que certains vont avoir et pas d'autres etc).

Après, je ne suis pas médecin mais j'espère avoir apporté matière à faire débat : )
 

kalimero

KALIKENOBI Neurotyping 2A secondaire fort 2B
Membre du staff
SUPERMODO
Re : Cardio à jeun ? Débat....

je crois que si cardio a jeun il était recommandé de se suppélmenter BCaA, plus leucine, voir vitamines minéraux (il y a des posts traitant de cela).

Perso, j'ai pratiqué , le souci c'est qu'apres le cardio j'avais du mal a mangé , état noséeux.
 

kiki

MEMBRE APPROUVÉ
Re : Cardio à jeun ? Débat....

J'ai déjà pratiqué le cardio à jeun, mais en suivant les conseils de THOR49 à savoir un mélange d'acides aminés ou de la prot isolat juste avant la séane; justement pour contrer la néoglucogenèse, et de la whey tout de suite après. J'ai eu de très bon résultats et pourtant j'ai tendance à faire du gras, comme quoi !
 

kalimero

KALIKENOBI Neurotyping 2A secondaire fort 2B
Membre du staff
SUPERMODO
Re : Cardio à jeun ? Débat....

J'ai déjà pratiqué le cardio à jeun, mais en suivant les conseils de THOR49 à savoir un mélange d'acides aminés ou de la prot isolat juste avant la séane; justement pour contrer la néoglucogenèse, et de la whey tout de suite après. J'ai eu de très bon résultats et pourtant j'ai tendance à faire du gras, comme quoi !
C'est une bonne chose , content pour toi.

Je savais bien que l'on avait deja parlé.

cela reste a jeun puisquepas de gros repas , mais onprend quand m^^eme quelque chose dans le ventre (prot ou supplément).
 

Micka

EN MODE DEGRAISSAGE
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Cardio à jeun ? Débat....

Débat ou pas...La théorie reste la théorie.
Bien sur après faut prendre en compte le fait de se suppléer ou pas ainsi que la morphologie.
Après seul des témoignages peuvent démontrer la pratique.
 

alexil18

MEMBRE APPROUVÉ
Re : Cardio à jeun ? Débat....

Je n'ai jamais tenté de faire du cardio à jeûn, cela dit est-ce que les potentiels bénéfices de le faire à jeûn méritent de prendre le "risque" d'une perte musculaire ?

Après n'ayant jamais expérimenté je ne peux donner un retour d'expérience, mais je préfère faire mon cardio après le boulot, en début de soirée.

Je pense qu'effectivement c'est à chaun de trouver sa bonne méthode, comme pour le training de body qui donne de plus ou moins bons résultats selon les individus.
 

ematone

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Cardio à jeun ? Débat....

moi je fait du cardio a jeun le matin en seche et j'ai jamais remarqué une perte musculaire
 

ronualld

Vétéran
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Re : Cardio à jeun ? Débat....

perso,j'ai souvent fais du cardio le matin à jeun en periode de sèche,je n'ai jamais sentis de mauvaise sensation,mais il est vrai, il est difficile de savoir si je ne tapais pas plus fortement dans le muscle?
l'article présenté par anselmo ,tiens la route au niveau de la théorie,il y a donc matiere à réflexion!
 
F

fitbody

Guest
Re : Cardio à jeun ? Débat....

Pour ma part, je n'ais pas eue des bonnes sensations à aller courir à jeun, je le faisais le matin et ça me fatiguait plus qu'autre chose.
Peut être qu'avec les conseils de se supplémenter avant et de prendre une whey juste après cela serait plus bénéfique.
 
from inside to you
Granabolic
ashop
muscleanabolics
europharmma
coq musclé
Meditrope
roidsmania
Ultima pharma
deuspower
pharmacommunity

Derniers messages

Top