blessure et proprioception

centurion

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
La reprise de la musculation après une blessure s'avère délicate car une déchirure d'un muscle ou d'un ligament peut aussi entrainer la déchirure d'un nerf (certains membres de MEM l'ont peut-etre déjà vécu ),
et les nerfs sont essentiels pour éviter les futurs blessure, ils sont l'élément clef de la PROPRIOCEPTION.

(Petit rappel)
La proprioception est un mécanisme de sauvegarde du corps, c'est le processus par lequel le corps récupère les signaux envoyés par les muscles, les articulations et les tendons sur la position , l'étirement et les tensions qui sont appliqués au corps.

Je continue ,donc grace à ces informations , le corps sait en temps réel si tout va bien et peut corriger sa position en cas de besoin. Or si les nerfs sont endommagés suite à une blessure, la proprioception devient moins efficace .

Pour y remédier deux solutions : la réeducation pour réhabituer le corps aux sensations sur la zone endommagée et la reprise des séances de muscul pour mobiliser la zone.
Plus la réeducation et la reprise de l'entrainement sont faits tard et plus le rétablissement de la proprioception sera difficile. Si la durée de reprise est trop longue et que la réeducation n'est pas faites dans de bonnes condition, il est possible que la proprioception ne se réalise jamais de façon aussi éfficace qu'avant. Le risque de blessure sera alors plus important.

Toute la difficulté pour nous qui pratiquons de maniére assidue est de déterminer quand reprendre la muscul
pour laisser suffisament de temps à la blessure pour cicatriser sans trop attendre pour faciliter la proprioception.
 
Top