Anavar

Drake

Poker Pro
MEMBRE APPROUVÉ
Salut, j'voulais savoir si, pendant une cure d'anavar la libido bouge ou pas (augmente ou diminue)? :smil3e557e760643b: :th_weights:
 

MuscleMachine

a.k.a. MM
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Je nai pas encore trouver détudes qui disaient que lanavar avait une plus grande affinité que la testosterone pour se fixer au SHBG donc je ne croirais pas que sa augmente ta libido. Probablement quaprès un certain temps, ta libido diminuerais puisque lanavar affecterait le HPTA.
 

Drake

Poker Pro
MEMBRE APPROUVÉ
Je nai pas encore trouver détudes qui disaient que lanavar avait une plus grande affinité que la testosterone pour se fixer au SHBG donc je ne croirais pas que sa augmente ta libido. Probablement quaprès un certain temps, ta libido diminuerais puisque lanavar affecterait le HPTA.
Ok, et quelles sont les choses a faire pour que je n'ai pas de baisse de libido pendant la cure (cure de 4 semaines)? merci ;)
 
Je nai pas encore trouver détudes qui disaient que lanavar avait une plus grande affinité que la testosterone pour se fixer au SHBG donc je ne croirais pas que sa augmente ta libido
Je ne vois pas trop bien le rapport (??)

De la testo ou du proviron pourrait amplement faire laffaire ;)
Double-blind group comparative study of testosterone undecanoate and mesterolone in hypogonadal male patients.

A double-blind, randomized, group comparative study was performed in hypogonadal male patients in order to compare the effects on sexual activity and mental state of testosterone undecanoate (TU) and mesterolone (M). The TU-treated group contained 12 patients, and the M-treated group contained 14 patients. The variables of sexual activity and of mental state were scored an evaluated statistically by means of the nonparametric randomization test for 2 independent groups. TU induced a marked improvement of the sexual activity and of the mental state. After 4 weeks of treatment the effects were significantly better than in the M-treated group: libido, erections, ejaculations and mental state.

N.B : Les internautes confondent souvent libido et dysfonctionnement érectiles.
 

MuscleMachine

a.k.a. MM
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Je ne vois pas trop bien le rapport (??)
Le lien est évident, si le produit a plus daffinité au SHBG que la testosterone, il y aura plus de testosterone donc plus de libido. Dailleurs, ton article le prouve.

N.B : Les internautes confondent souvent libido et dysfonctionnement érectiles.
Je ne sais pas si tu lis mes phrases de droite à gauche mais je nai jamais parlé de dysfonctionnement érectile dans mes messages (si ton message sadressait à moins bien sur). Jindiquais seulement les moyens daugmenter le niveau de testosterone libre ce que fais le proviron et aussi avec la testosterone. Je sais pas si ton but avec ton article était de confirmer ce que je disais mais merci de lavoir fait quand meme :smil3e557e75e6dd4:
 
Le lien est évident, si le produit a plus daffinité au SHBG que la testosterone, il y aura plus de testosterone donc plus de libido. Dailleurs, ton article le prouve.
Oulà non l'article n'est pas du tout à ce propos il compare juste les effets de la TU (pantestone) et du Proviron. Et la TU est supérieure.

Sinon il n'est pas du tout si évident que parce qu'on administre un AAS ayant une meilleure affinité pour la SHBG il en résulte une augmentation de la fraction libre de la testostérone. Je ne pense pas que la SHBG soit le facteur limitant et la relation T liée/T libre est régie par la loi d'action de masse.

Donc à moins que tu es une étude démontrant la véracité de cette théorie, je ne la tiens pas pour évidente.

Il faut aussi considéré qu'administrés oralement 25 ou 50 mg de mestérolone vont produire une concentration plasmatique très faible, peu susceptible de bouleverser l'homéostasie hormonale, d'ailleurs dans les études chez l'homme normal (non hypogonado) l'utilisation de dose modérées de proviron sont pratiquement sans effet sur l'équilibre hormonal.

Je ne sais pas si tu lis mes phrases de droite à gauche mais je nai jamais parlé de dysfonctionnement érectile dans mes messages (si ton message sadressait à moins bien sur).
Non ma remaque ne t'était pas adressée, je constatais juste que les internautes faisant souvent l'amalgame entre les deux c'est tout.

Jindiquais seulement les moyens daugmenter le niveau de testosterone libre ce que fais le proviron
J'attends de voir les études sur lesquelles tu te bases pour affirmer que l'utilisation de proviron augmente la testosterone libre.

et aussi avec la testosterone. Je sais pas si ton but avec ton article était de confirmer ce que je disais mais merci de lavoir fait quand meme :smil3e557e75e6dd4:
Non cet article ne confirme absoluement pas ta théorie. Il démontre au contraire que même chez un individu hypogonado le proviron n'a pas un effet vraiment marqué sur la libido, en tout cas moins que la TU (pantestone).

The effects of mesterolone, a male sex hormone in depressed patients (a double blind controlled study).

Based on computer EEG (CEEG) profiles, in high doses, antidepressant properties of mesterolone, a synthetic androgen, were predicted. In a double-blind placebo controlled study, the clinical effects of 300-450 mg daily mesterolone were investigated in 52 relatively young (age range 26-53 years, mean 42.7 years) male depressed outpatients. During 6 weeks of mesterolone treatment, there was a significant improvement of depressive symptomatology. However, since an improvement was also established during the placebo treatment, no statistically appreciable difference in the therapeutic effects of mesterolone was established compared to placebo. Mesterolone treatment significantly decreased both plasma testosterone and protein bound testosterone levels. Patients with high testosterone levels prior to treatment seem to have had more benefit from mesterolone treatment than patients with low testosterone levels. The degree of improvement weakly correlated to the decrease of testosterone levels during mesterolone treatment.
 
Dernière édition par un modérateur:

davidgiaco

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
d'ailleurs dans les études chez l'homme normal (non hypogonado) l'utilisation de dose modérées de proviron sont pratiquement sans effet sur l'équilibre hormonal.

black j'avais raison l'autre fois ;) (ps: pour une utilisation du proviron en tant AI );)
 

MuscleMachine

a.k.a. MM
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Oulà non l'article n'est pas du tout à ce propos il compare juste les effets de la TU (pantestone) et du Proviron. Et la TU est supérieure.
Exacte, ton article ne sert à rien sauf à prouver que javais raison à propos de la testosterone ;)

Sinon il n'est pas du tout si évident que parce qu'on administre un AAS ayant une meilleure affinité pour la SHBG il en résulte une augmentation de la fraction libre de la testostérone. Je ne pense pas que la SHBG soit le facteur limitant et la relation T liée/T libre est régie par la loi d'action de masse.
Si tu veux lire tes deux amis soient William Llewellyn Anabolics 2006 p.205 et Big Cats http://www.bodybuilding.com/fun/catprov.htm

Et maintenant pubmed : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?CMD=search&DB=pubmed


Il faut aussi considéré qu'administrés oralement 25 ou 50 mg de mestérolone vont produire une concentration plasmatique très faible, peu susceptible de bouleverser l'homéostasie hormonale, d'ailleurs dans les études chez l'homme normal (non hypogonado) l'utilisation de dose modérées de proviron sont pratiquement sans effet sur l'équilibre hormonal.
Où vois-tu dans mes messages que jai parlé de doses ? :rolleyes:

Et de plus, je tinvite à lire les différentes expériences personnelles des membres qui ont utilisé le proviron comme quoi des fois il ne faut pas seulement regarder la théorie et avoir son nez dans les bouquins mais aussi la pratique et donc dessayer les produits pour voir les effets réels sur les gens. :smil3e557e75e6dd4:

Edit : Puisque le lien de pubmed ne fonctionne pas directement, je met ici larticle qui est très intéressant et qui sera utile à bien des gens.

Saartok T, Dahlberg E, Gustafsson JA.
It is unclear whether anabolic steroids act on skeletal muscle via the androgen receptor (AR) in this tissue, or whether there is a separate anabolic receptor. When several anabolic steroids were tested as competitors for the binding of [3H]methyltrienolone (MT; 17 beta-hydroxy-17 alpha-methyl-4,9,11-estratrien-3-one) to the AR in rat and rabbit skeletal muscle and rat prostate, respectively, MT itself was the most efficient competitor. 1 alpha-Methyl-5 alpha-dihydrotestosterone (1 alpha-methyl-DHT; mesterolone) bound most avidly to sex hormone-binding globulin (SHBG) [relative binding affinity (RBA) about 4 times that of DHT]. Some anabolic-androgenic steroids bound strongly to the AR in skeletal muscle and prostate [ RBAs relative to that of MT: MT greater than 19-nortestosterone ( NorT ; nandrolone) greater than methenolone (17 beta-hydroxy-1-methyl-5 alpha-androst-1-en-3-one) greater than testosterone (T) greater than 1 alpha-methyl-DHT]. In other cases, AR binding was weak (RBA values less than 0.05): stanozolol (17 alpha-methyl-5 alpha- androstano [3,2-c]pyrazol-17 beta-ol), methanedienone (17 beta-hydroxy-17 alpha-methyl-1,4-androstadien-3-one), and fluoxymesterolone (9 alpha-fluoro-11 beta-hydroxy-17 alpha-methyl-T). Other compounds had RBAs too low to be determined (e.g. oxymetholone (17 beta-hydroxy-2-hydroxymethylene-17 alpha-methyl-5 alpha-androstan-3-one) and ethylestrenol (17 alpha-ethyl-4- estren -17 beta-ol). The competition pattern was similar in muscle and prostate, except for a higher RBA of DHT in the prostate. The low RBA of DHT in muscle was probably due to the previously reported rapid reduction of its 3-keto function to metabolites, which did not bind to the AR [5 alpha-androstane-3 alpha, 17 beta-diol and its 3 beta-isomer (3 alpha- and 3 beta-adiol, respectively)]. Some anabolic-androgenic steroids (only a few synthetic) bound to SHBG (1 alpha-methyl-DHT much greater than DHT greater than T greater than 3 beta-adiol greater than 3 alpha-adiol = 17 alpha-methyl-T greater than methenolone greater than methanedienone greater than stanozolol). The ratio of the RBA in rat muscle to that in the prostate (an estimate of the myotrophic potency of the compounds) was close to unity, varying only between about 0.4 and 1.7 in most cases.(ABSTRACT TRUNCATED AT 400 WORDS)

PMID: 6539197 [PubMed - indexed for MEDLINE]
 
Dernière édition par un modérateur:
Exacte, ton article ne sert à rien sauf à prouver que javais raison à propos de la testosterone ;)
Si tu as envie de dire que tu as raison, tu as le droit si ça peut te réjouir. L'article montre que l'administration exogène de TU est plus efficace que le proviron pour rétablir la libido d'individus hypogonado ... Et dire "j'avais raison de dire que la testostérone avait une influence positive sur la libido" prête à sourire dans le sens où tout le monde sait que la testostérone a une influence favorable sur la libido ...


Si tu veux lire tes deux amis soient William Llewellyn Anabolics 2006 p.205 et Big Cats http://www.bodybuilding.com/fun/catprov.htm
Ce ne sont pas mes amis, quoique je puisse considéré BigCat avec amitié depuis le temps que je discute avec lui sur CEM et je pense que c'est réciproque :"I like and respect BlackBaccara a great deal, he is arguably one of the greatest minds here." BigCat, CEM.

Et je sais ce que disent ces auteurs et ça n'est pas pour autant qu'ils ont nécessairement raison. C'est tout le problème, quelqu'un émet une hypothèse, un autre la reprend dans un article et hop ça devient une vérité ... Sinon il faut être prudents avec les drug profiles de BigCat sur Bodybuilding.com, ils datent un peu et depuis il a évolué sur pas mal de points.


Où vois-tu dans mes messages que jai parlé de doses ? :rolleyes:
Nul part, mais tu préconisais l'usage de proviron, personnellement j'en déduis aux dosages habituels soit environ 2 cachets par jours, vu le prix (et je parle du prix pharmacie) je ne vois pas un utilisateurs tourner à + de 10 cachets par jour, en tout cas d'un point de vu "cost effective" cela semble peu convaincant.

Et de plus, je tinvite à lire les différentes expériences personnelles des membres qui ont utilisé le proviron comme quoi des fois il ne faut pas seulement regarder la théorie et avoir son nez dans les bouquins mais aussi la pratique et donc dessayer les produits pour voir les effets réels sur les gens.
J'adore ce genre de réponse :) Toujours la même rengaine quand on a plus d'arguments. D'ailleurs on parle de quoi ? Des effets positifs sur la libido du proviron (que je ne conteste pas mais que j'estime limités aux dosages habituels et moins efficace que d'autres produits disponibles) ou du fait que parce qu'il a une affinité supérieure à la T pour la SHBG il permet nécessairement d'obtenir un meilleur taux de T libre ?

Edit : Puisque le lien de pubmed ne fonctionne pas directement, je met ici larticle qui est très intéressant et qui sera utile à bien des gens.
Je connais par coeur cet article, si tu fais des recherches sur CEM tu trouveras plusieurs topics où je le poste en référence. Il n'a aucun rapport avec ton sujet initial, il ne concerne ni la libido, ni la testosterone libre. Il montre que des divers AAS testés, la mesterolone est celle qui a la meilleure affinité pour la SHBG, mais personne ne la contesté ...
 
Dernière édition par un modérateur:

MuscleMachine

a.k.a. MM
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Si tu as envie de dire que tu as raison, tu as le droit si ça peut te réjouir. L'article montre que l'administration exogène de TU est plus efficace que le proviron pour rétablir la libido d'individus hypogonado ... Et dire "j'avais raison de dire que la testostérone avait une influence positive sur la libido" prête à sourire dans le sens où tout le monde sait que la testostérone a une influence favorable sur la libido ...
Ce que cela voulait dire si tu navais pas clairement compris cest que ton article était dune inutilité pour réfuter ce que je disais et je vais utiliser les termes que tu as si bien utiliser, "de la pollution de topic". Si jai besoin de justifier ce que je dis, je suis capable de le faire tout seul. Je nai pas besoin de dautre personne.


Ce ne sont pas mes amis, quoique je puisse considéré BigCat avec amitié depuis le temps que je discute avec lui sur CEM et je pense que c'est réciproque :"I like and respect BlackBaccara a great deal, he is arguably one of the greatest minds here." BigCat, CEM.

Et je sais ce que disent ces auteurs et ça n'est pas pour autant qu'ils ont nécessairement raison. C'est tout le problème, quelqu'un émet une hypothèse, un autre la reprend dans un article et hop ça devient une vérité ... Sinon il faut être prudents avec les drug profiles de BigCat sur Bodybuilding.com, ils datent un peu et depuis il a évolué sur pas mal de points.
My mistake, je croyais que, puisque jai vu à plusieurs reprises dire (pour ne pas dire te venter) que tu parlais avec eux souvent alors jai pensé que tu voulais dire que cétait tes amis. Donc ce que tu es entrain de me dire, cest que William Llewellyn est aussi un cake puisquil écrit des niaiseries dans son livre le plus récent Anabolics 2006 ?

Nul part, mais tu préconisais l'usage de proviron, personnellement j'en déduis aux dosages habituels soit environ 2 cachets par jours, vu le prix (et je parle du prix pharmacie) je ne vois pas un utilisateurs tourner à + de 10 cachets par jour, en tout cas d'un point de vu "cost effective" cela semble peu convaincant.
Encore une fois, tu me fais dire des choses que je nai pas dite :rolleyes: Jai dit et je me cite :
De la testo ou du proviron pourrait amplement faire laffaire
Je donnais 2 alternatives, lune qui est linjection de testo ou bien la prise dandriol sil a peur ou ne veut pas si piquer et sil nest pas capable de se trouver landriol, alors il a lautre alternative qui est le proviron.

J'adore ce genre de réponse :) Toujours la même rengaine quand on a plus d'arguments. D'ailleurs on parle de quoi ? Des effets positifs sur la libido du proviron (que je ne conteste pas mais que j'estime limités aux dosages habituels et moins efficace que d'autres produits disponibles) ou du fait que parce qu'il a une affinité supérieure à la T pour la SHBG il permet nécessairement d'obtenir un meilleur taux de T libre ?
Moi aussi jadore ce genre dargument, cest tout de même ironique, mais alors si tu ne conteste pas le fait que le proviron peut augmenter la libido, pourquoi partir essayes-tu de réfuter ce que je dis ? Est-ce pour essayer de te remonter comme tu viens de le faire avec ce message :
Ce ne sont pas mes amis, quoique je puisse considéré BigCat avec amitié depuis le temps que je discute avec lui sur CEM et je pense que c'est réciproque :"I like and respect BlackBaccara a great deal, he is arguably one of the greatest minds here." BigCat, CEM.
Je ne dis pas ca pour tinsulter et je respecte le fait que BigCat ta écris cela mais est-ce que cela apporte vraiment quelque chose au débat ? Pas vraiment.

Maintenant voici un article qui viendra clore le débat qui est rendu peu informatif, ca ne prouve pas que jai raison et ca ne prouve pas que tu as raison. Ca dit seulement que cest la mesure de la testosterone libre est impraticable dans la pratique courante mais ils nont pas lair de nier le fait que la testosterone libre est celle qui nest pas fixée aux SHBG :

Ho CK, Stoddart M, Walton M, Anderson RA, Beckett GJ.
Department of Clinical Biochemistry, Royal Infirmary of Edinburgh, Little France Crescent, Edinburgh, UK. [email protected]

BACKGROUND: Serum testosterone remains the most important investigation in the diagnosis of androgen deficiency in men. Most of the circulating testosterone is bound to albumin and sex hormone-binding globulin (SHBG), whereas free testosterone accounts for approximately 2% of total testosterone. Because direct measurement of free testosterone is impractical in routine practice, several equations are used to provide clinically useful estimates of free testosterone concentration. This study aimed to (1) obtain locally derived reference limits for total testosterone and calculated free testosterone (CFT) concentrations, and (2) critically evaluate the equations commonly used to estimate free testosterone. METHODS: Serum total testosterone, SHBG and albumin were assayed in morning blood samples obtained from 126 healthy men (aged 20-45 years) known to have normal semen analysis. CFT concentrations calculated using four published methods (i.e. the Sodergard, Nanjee-Wheeler, Vermeulen and Ly-Handelsman equations) were compared with one another and the free androgen index. RESULTS: Reference intervals for total testosterone and CFT by the Vermeulen equation were 9.4-31.0 nmol/L and 0.245-0.785 nmol/L (2.5-97.5 percentile), respectively. CFT values varied considerably with the four equations examined. Mean biases ranged from 5.8 to 56.0%; the Nanjee-Wheeler and Ly-Handelsman equations yielded positive and negative biases, respectively, against the other equations. Free androgen index was shown to correlate poorly with CFT (r2=0.21-0.46) and over-estimate the CFT at low SHBG concentrations. CONCLUSIONS: We have used various equations to derive reference ranges for CFT in healthy men aged 20-45 years. We suggest that CFT be incorporated into the investigation regimen for suspected hypogonadism when total testosterone results are equivocal.

PMID: 17036414 [PubMed - in process]
 

MuscleMachine

a.k.a. MM
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Jai déplacé la discussion ici pour pouvoir faire profiter tous les membres de ce débat :smil3e557e75e6dd4:

@Ziva : Toi qui ne jure que par les oraux, pourrais-tu nous faire part de tes expériences pour aider Drake vis-à-vis lanavar et si tu as déja utilisé le proviron ?
 

Drake

Poker Pro
MEMBRE APPROUVÉ
Oué parceque en fait g commandé l'anavar avec clomid pour la relance mais j'voudrais pas ne plus avoir envie avec ma copine lors de la cure ;) Mais bon vous croyez que 30 mg pendant 4 semaines pourrais vraiment me donner plus envie et de ne plus avoir d'erection? :smil3e557e760643b:
 
Ce que cela voulait dire si tu navais pas clairement compris cest que ton article était dune inutilité pour réfuter ce que je disais et je vais utiliser les termes que tu as si bien utiliser, "de la pollution de topic". Si jai besoin de justifier ce que je dis, je suis capable de le faire tout seul. Je nai pas besoin de dautre personne.
Peut-être tout simplement parce que cet article n'était pas la pour refuter ce que tu disais ... mais pour montrer qu'au niveau de la libido la TU serait plutôt un meilleur choix que le proviron qui a mon sens n'apporte vraiment pas grand chose.

Et non je ne pratique pas la pollution de topic ... mais si quand tu donnes une réponse à un internaute on a pas le droit d'intervenir derrière pour la compléter ou la nuancer (ou même la contredire pourquoi pas), il faut le dire tout de suite ...


My mistake, je croyais que, puisque jai vu à plusieurs reprises dire (pour ne pas dire te venter) que tu parlais avec eux souvent alors jai pensé que tu voulais dire que cétait tes amis. Donc ce que tu es entrain de me dire, cest que William Llewellyn est aussi un cake puisquil écrit des niaiseries dans son livre le plus récent Anabolics 2006 ?
J'échangeais régulièrement des emails avec feu Nandi, et je débats très régulièrement avec BigCat sur CEM. Et il m'est arrivé de discuter à travers différents topics sur les boards US avec d'autres auteurs. Je ne me prétends pas pour autant l'ami de ces personnes, d'ailleurs ça n'est pas mon but, je ne suis pas sur le net pour me faire des amis mais seulement pour échanger et débattre.

Concernant Llewellyn je ne le considère pas comme "cake", je trouve que son livre est mieux que les autres du genre et que c'est plutôt un bon auteur. Mais encore une fois, cela ne veut pas dire que je suis d'accord avec tout ce qu'il écrit !

Je donnais 2 alternatives, lune qui est linjection de testo ou bien la prise dandriol sil a peur ou ne veut pas si piquer et sil nest pas capable de se trouver landriol, alors il a lautre alternative qui est le proviron.
Oui j'ai bien compris. Et j'ai donc posté une étude qui montre qu'entre la TU et le Proviron, la première serait plutôt un meilleur choix. Voilà c'est tout, pas de quoi s'enflammer ...


Moi aussi jadore ce genre dargument, cest tout de même ironique, mais alors si tu ne conteste pas le fait que le proviron peut augmenter la libido, pourquoi partir essayes-tu de réfuter ce que je dis ? Est-ce pour essayer de te remonter comme tu viens de le faire avec ce message :
Je ne dis pas ca pour tinsulter et je respecte le fait que BigCat ta écris cela mais est-ce que cela apporte vraiment quelque chose au débat ? Pas vraiment.
Mais je n'essaye pas de réfuter ce que tu dis, tu dis ce que tu as envie de dire et moi je dis ce que j'ai envie de dire et c'est tout. J'ai posté une étude et immédiatement tu t'es mis en mode défensif en essayant de manipuler un peu tout pour finalement absoluement pouvoir dire que tu as raison. Si tu veux absoluement avoir raison, et bien considère que tu as raison, comme ça tu seras heureux.

Tout part de ton conseil d'utiliser du proviron ou de la T pour contrer la baisse de libido. Je poste une étude qui montre que la TU serait plutôt mieux pour cet usage que le proviron. C'est tout.

Ensuite tu me pauses comme contre argument les articles de BigCat en le qualifiant de "mon ami" de manière ironique. Donc je t'explique que même si j'ai de l'estime pour lui et que cette estime est je pense réciproque, je ne suis pas pour autant nécessairement d'accord avec tout ce qu'il dit ou a pu écrire.


Maintenant voici un article qui viendra clore le débat qui est rendu peu informatif, ca ne prouve pas que jai raison et ca ne prouve pas que tu as raison. Ca dit seulement que cest la mesure de la testosterone libre est impraticable dans la pratique courante mais ils nont pas lair de nier le fait que la testosterone libre est celle qui nest pas fixée aux SHBG :
On atteint les sommets de la bêtise ... la testostérone libre est la fraction de testostérone qui n'est ni liée à la SHBG, ni liée à l'albumine ! Qui prétend le contraire ? Il suffit d'ouvrir n'importe quel bouquin sur le sujet pour avoir la définition de la testostérone libre. Et la testostérone biodisponible est la testostérone non liée à la SHBG, donc la testostérone liée à l'albumine + la fraction libre.

Mais je ne comprends même pas pourquoi on parle de cela ? C'est du délire complet, t'expliques quelque chose et tu réponds non j'ai quand même raison en répondant sur une toute autre chose ...

Tu dis "ils n'ont pas l'air de nier que la testostérone libre est celle qui n'est pas fixée à la SHBG", mais à quel moment le débat a été porté sur la définition de la testostérone libre ? Encore une fois la testostérone libre est la testostérone qui n'est pas liée à la SHBG, ni à l'albumine, tout le monde sait ça, il n'est pas besoin d'en débattre.

Au cas où tu n'aurais pas compris le débat portait sur l'affirmation que parce que la mestérolone a une plus grande affinité pour la SHBG il en résulterait nécessairement une augmentation de la fraction libre de la testostérone ...
 
Dernière édition par un modérateur:

ziva3000

MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
enfet moi pour augmenter ma libido le winstrol marche a merveile avec proviron serieu , mias balck baccara a raisont le proviron a dose normal (25 mg jour) n'affecte que tres peu cela , mais bon quand on commmence a le stacker avec d'autre substance en locurence winstrol pour moi ben la libido augmente ( enfin le desite c'est bien la libido ?)
 

MuscleMachine

a.k.a. MM
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
enfet moi pour augmenter ma libido le winstrol marche a merveile avec proviron serieu , mias balck baccara a raisont le proviron a dose normal (25 mg jour) n'affecte que tres peu cela , mais bon quand on commmence a le stacker avec d'autre substance en locurence winstrol pour moi ben la libido augmente ( enfin le desite c'est bien la libido ?)
Ouais cest normal quavec le winstrol ca fasse le même effet, ce produit a aussi une très grande affinité avec les SHBG. Oui le désir sexuel cest la libido, comme on dit en québecois, cest le goût de baiser :0004: ;)
 
Ouais cest normal quavec le winstrol ca fasse le même effet, ce produit a aussi une très grande affinité avec les SHBG. Oui le désir sexuel cest la libido, comme on dit en québecois, cest le goût de baiser :0004: ;)
1°/ Le stanozolol a une faible affinité pour la SHBG (1). Mais il a un effet plus interessant pour ton propos puisqu'il a un fort impact négatif et diminue le taux SHBG. (2) A noter quand même que cet effet est lié à l'effet androgénique et que tous les AAS (doses supraphysio) mais plus significativement les AA17 ont un impact négatif sur la SHBG. Après une cure d'AAS le taux SHBG est abaissé de manière significative (ce qui n'est pas peut-être pas une bonne chose d'ailleurs)

2°/ Tu ne peux pas déduire un effet positif sur la libido depuis l'impact sur la SHBG, juste avec l'idée que cela va entrainer une augmentation de la fraction libre de la T. Car dans le même temps l'administration de ces AAS va entrainer l'inhibition de l'HPTA et de la production endogène de T. Donc la seule vraie question est : en l'absence de T, ces AAS sont ils capablent d'induire un statut androgénique propre à maintenir la libido ?

3°/ Je constate que tu ne lis pas les études que tu utilises comme référence dans tes réponses sinon tu aurais vu que des AAS testés le stanozolol était celui qui avait la plus faible affinité pour la SHBG. :)

Some anabolic-androgenic steroids (only a few synthetic) bound to SHBG (1 alpha-methyl-DHT much greater than DHT greater than T greater than 3 beta-adiol greater than 3 alpha-adiol = 17 alpha-methyl-T greater than methenolone greater than methanedienone greater than stanozolol).


(1) Relative binding affinity of anabolic-androgenic steroids: comparison of the binding to the androgen receptors in skeletal muscle and in prostate, as well as to sex hormone-binding globulin.
(2) Sex hormone-binding globulin response to the anabolic steroid stanozolol: evidence for its suitability as a biological androgen sensitivity test.
 

MuscleMachine

a.k.a. MM
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
3°/ Je constate que tu ne lis pas les études que tu utilises comme référence dans tes réponses sinon tu aurais vu que des AAS testés le stanozolol était celui qui avait la plus faible affinité pour la SHBG. :)
Non effectivement, je ne les lis pas toujours jusquau bout puisque jai bien dautres occupations dans la vie :smil3e557e75e6dd4: Tu as bien raison pour le winstrol, il a une faible affinité mais il diminue considérablement les SHBG (plus de 25%)(1). N'empêche que leffet constaté est que soit en délogeant la testosterone avec des produits à grande affinité avec les SHBG ou soit en diminant les SHBG pour avoir un niveau de testosterone libre supérieure, on remarque chez des individus que la libido est ainsi augmentée. Bon je sais que tu vas me dire quil ny a pas détudes qui le prouvent, et je te répondrai quil ny a pas détudes qui prouvent le contraire non plus.

(1) http://www.medscape.com/medline/abstract/15146368

Je me permet de faire une petite analogie ici :
On peut soit continuer de penser que la Terre est plate, ou soit penser que celle-ci est ronde et donc on va naviguer les mers pour sen rendre compte. Et pour finir, on va se rendre compte que la Terre n'est pas ronde mais ovale (applatie aux pôles).
 
Dernière édition par un modérateur:
Non effectivement, je ne les lis pas toujours jusquau bout puisque jai bien dautres occupations dans la vie :smil3e557e75e6dd4:
Et j'en suis ravi pour toi, mais si le sujet ne te préoccupes pas, pourquoi alors en parler, pourquoi citer dans tes réponses des études que tu n'as même pas pris le temps de lire convenablement. On en revient au même problème qu'avec le Clenbuterol où on voit des gens se braquer et s'entêter à vouloir dire qu'ils ont raison alors qu'ils n'ont pas été capable de lire et comprendre 5 lignes de texte.

Tu as bien raison pour le winstrol, il a une faible affinité
Amen.

mais il diminue considérablement les SHBG (plus de 25%)(1).
J'adore que tu viennes m'expliquer ce que que je viens moi-même d'expliquer dans mon message précédent, je me cite :

1°/ Le stanozolol a une faible affinité pour la SHBG (1). Mais il a un effet plus interessant pour ton propos puisqu'il a un fort impact négatif et diminue le taux SHBG. (2)
N'empêche que leffet constaté est que soit en délogeant la testosterone avec des produits à grande affinité avec les SHBG
Explique moi pourquoi administer un produit ayant une plus forte affinité que la T pour la SHBG résulterait automatiquement d'une augmentation de la fraction libre de la T ? Il faut mettre cette affinité supérieure en rapport avec la concentration plasmatique obtenue par le produit administré.

ou soit en diminant les SHBG pour avoir un niveau de testosterone libre supérieure
Là je suis d'accord, l'impact sur l'équilibre hormonal sera plus significatif et on pourrait obtenir un meilleur % au moins pour la T biodisponible.
Mais je rappelle que cet effet est lié à l'effet androgénique, et n'est pas spécifique au stanozolol (même si il pourrait être supérieur sur ce point), ainsi des niveaux supraphysiologiques d'AAS entrainent une diminution du taux sérique de SHBG.

on remarque chez des individus que la libido est ainsi augmentée.
Quels individus ? Dans quelles circonstances diminuer la SHBG augmente la libido ? Chez l'Homme "normal" (non hypogonado), l'administration d'AAS va entrainer une inhibition de l'HPTA et donc une diminution de la testostérone (totale, biodisponible et libre).

The effects of mesterolone, a male sex hormone in depressed patients (a double blind controlled study).

Mesterolone treatment significantly decreased both plasma testosterone and protein bound testosterone levels.
Bon je sais que tu vas me dire quil ny a pas détudes qui le prouvent, et je te répondrai quil ny a pas détudes qui prouvent le contraire non plus.
Enorme. Maintenant les choses deviennent vraies tant qu'on a pas prouvé le contraire ! C'est la manière de raisonner des adeptes des sciences occultes et des médecines parallèles. Et c'est contraire à l'approche scientifique d'une problématique. Une chose est réputée vraie quand on l'a prouvé. Dans le cas contraire c'est une hypothèse et rien de plus.

C'est bien tu as trouvé le lien d'une étude qui confirme ce que démontrait celle dont j'ai donné les références dans mon message précédent :)

(2) Sex hormone-binding globulin response to the anabolic steroid stanozolol: evidence for its suitability as a biological androgen sensitivity test.
Je me permet de faire une petite analogie ici :
On peut soit continuer de penser que la Terre est plate, ou soit penser que celle-ci est ronde et donc on va naviguer les mers pour sen rendre compte. Et pour finir, on va se rendre compte que la Terre n'est pas ronde mais ovale (applatie aux pôles).
Vraiment très interessant.

Petit rappel, voilà quel était ton raisonnement premier pour répondre à la question : l'Anavar est-il susceptible de diminuer la libido ?

Je nai pas encore trouver détudes qui disaient que lanavar avait une plus grande affinité que la testosterone pour se fixer au SHBG donc je ne croirais pas que sa augmente ta libido.
Je pense que la lecture de ce topic pourra permettre à chacun de se faire sa propre opinion quant à la pertinence de ce raisonnement.
 
Dernière édition par un modérateur:
Ultima pharma
buildblaster
Meditrope
pharmacommunity
roidsmania
europharmma
coq musclé
ashop
Granabolic
muscleanabolics
from inside to you
deuspower

Derniers messages

bodytech
Top