Activité Œstrogénique et activité progestatif, différence ? impacte ?

VENOM59

MEMBRE APPROUVÉ
Bonjour, encore un post concernant une question qui me taraude et que je cherche à comprendre, peut être même que vous vous êtes déjà posé la question ahah

La voici :

On sais tous que la testostérone et ses dérivé peuvent avoir un effet œstrogénique (effet que l'on appelle aromatisation si je ne me trompe pas ) et de part cet effet peut causer des pathologie comme une gynécomastie ou d'autre truc pas rigolo, seulement après avoir lu le livre de William Llewellyn's,

J'ai constaté que certain profil de stéroïdes on pour effet d'avoir un certain degrés d'activité œstrogénique et un certain degrés d’activité progestatif

Exemple :

1600021876422.png

1600021896253.png
1600021904913.png
1600021915603.png




Les molécules ci dessus sont juste présenter a titre d'exemples,

Voila je me dit comment une molécule peut pas avoir une activité œstrogénique et avoir des effet modéré progestatif ?

Sachant que pour moi une molécules qui aromatise c'est qu'elle a un un effet œstrogénique, donc si elle aromatise pas comment peut elle avoir des effet progestatif ?

Un peut longue mes question à chaque fois désolé les gars
 

VENOM59

MEMBRE APPROUVÉ
@Thor49 l' effet progestatif est lié à l'augmentation de la prolactine alors ?

J'en conclue donc que l'effet œstrogénique (aromatisation ) c'est la conversion en Œstrogène ( estradiol en autre )
 

Thor49

Undercover
Membre du staff
ADMINISTRATEUR
Les anti-oestrogènes n'ont rien à voir avec la prolactine. Pour cette dernière, comme c'est déjà abordé sur le forum, il y a d'autres produits comme le dostinex (tu en as d'autres, le sujet est déjà traité sur le forum).

Mais j'ai une question. Chaque produit, anabolisants, peptides, anti-aromatases etc...sont des médicaments dont on a détourné l'utilisation.
Chaque médicament a des effets secondaires. Pourquoi rajouter un médicament avec des effets secondaires sur un médicament qui a déjà des effets secondaires?

Tu as mal au crâne. Direct, tu prends du paracétamol?
 

VENOM59

MEMBRE APPROUVÉ
Je ne sais pas si j'ai compris le but de ta question, mais je vais tout simplement répondre comme je les compris ^^

tout les médicaments on des effets secondaire ça oui, mais pour certaines personnes, ces effets secondaires peuvent être plus présent sur une personne et pas sur une autre, je suppose


Pour répondre à ta première question, peut être que les effets secondaire du deuxième médicament seront moins néfaste que les effets secondaire du premier médicament

Pour répondre à ta deuxième question, dans le cas du mal de crane j'attendrais de ne plus avoir mal en vrai :) même si ça fait juste mal au crane aie aie aie :tete:


Merci en tout cas @Thor49 de m'avoir répondu c'est cool ;)
 

Thor49

Undercover
Membre du staff
ADMINISTRATEUR
En fait, c'est que souvent, j'entends des choses genre "ah j'ai un début de gynéco, vite je prends de l'arimidex."
Alors que souvent, il suffit de baisser un peu la dose.
 

Freezer

MEMBRE APPROUVÉ
J'ai souvent remarqué qu'en cure, ma progestérone crashait, mais que c'était asymptomatique, lors de ma dernière cure, j'ai décidé de me supplémenté en progestérone et j'ai noté une légère amélioration de la continuité des résultats en cure, mais c'est léger, et maintenant je suis off, je me sent très bien, pas de sensation de down ni rien.
Je compte renouveler l'expérience, de plus c'est assez facile à trouver on en donne aux femme ménopausées.
 

VENOM59

MEMBRE APPROUVÉ
@Freezer j'ai une petite liste de toutes les hormones qu'il faut surveiller et la progestérone y est inscrit mais sans savoir que l'activité progestatif était lié en plus de la prolactine, très bon à savoir


@Freezer si j'ai bien compris, quand ta progestérone crasher, cela avait pour effet de diminuer un peut tes gains et mentalement cela peut impacter pendant la relance ? ( sentiment de down?) c'est bien ça ?
 

Andrey

Neurotype 1B
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
En fait, c'est que souvent, j'entends des choses genre "ah j'ai un début de gynéco, vite je prends de l'arimidex."
Alors que souvent, il suffit de baisser un peu la dose.
Bien souvent sur des ester long ça ne suffit pas à régler le soucis, même si de base les gens devrait y aller plus molo sur leur cure c'est clair....
 

VENOM59

MEMBRE APPROUVÉ
Même si le nombre de piqûre peut être un frein ( car assez chiant), je pense que le mieux est de commencer avec des ester court ce qui permet de "contrôler" les effets secondaire
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 51
Membre du staff
SUPERMODO
Même si le nombre de piqûre peut être un frein ( car assez chiant), je pense que le mieux est de commencer avec des ester court ce qui permet de "contrôler" les effets secondaire
ça permet surtout de stopper beaucoup plus rapidement en cas de problèmes ! C'est pour cela qu'il est préférable de commencer par un cycle de testo p plutôt que de testo e, malgrè tout ce que l'on entend. Ceci permet, en outre, de racourcir le cycle car la testo p agit dès les premiers jours.
 

Thor49

Undercover
Membre du staff
ADMINISTRATEUR
Bien souvent sur des ester long ça ne suffit pas à régler le soucis, même si de base les gens devrait y aller plus molo sur leur cure c'est clair....
Sur le fond, je suis assez d'accord mais pas sur la forme. Si on fait des prises de sang régulières, ça permet d'ajuster en conséquence justement.
Le problème, c'est que la plupart fait une prise de sang en cas seulement en cas de problème et pas en contrôle.
 

Andrey

Neurotype 1B
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
ça permet surtout de stopper beaucoup plus rapidement en cas de problèmes ! C'est pour cela qu'il est préférable de commencer par un cycle de testo p plutôt que de testo e, malgrè tout ce que l'on entend. Ceci permet, en outre, de racourcir le cycle car la testo p agit dès les premiers jours.
D'ailleurs je trouve assez dingue la réaction ultra rapide du corps, il y a quelques semaines j'ai essayé 125mg e14d de testo E, au bout de la 3éme semaine nerveux au possible, déprimé, plus d'énergie ect...

Je me suis donc mis à la testo P E2D pour remonter rapidement mes taux, et après quelques heures à peine j'étais de nouveau "normal" de bonne humeur, de l'énergie, calme ( enfin je reste moi tout est relatif :emoji_grin: )

Je serais assez intéressé de faire une cure avec ester court pour essayer plus tard avec cette expérience
 

olivierf57

On Highway to H(gH)ell - 51
Membre du staff
SUPERMODO
D'ailleurs je trouve assez dingue la réaction ultra rapide du corps, il y a quelques semaines j'ai essayé 125mg e14d de testo E, au bout de la 3éme semaine nerveux au possible, déprimé, plus d'énergie ect...

Je me suis donc mis à la testo P E2D pour remonter rapidement mes taux, et après quelques heures à peine j'étais de nouveau "normal" de bonne humeur, de l'énergie, calme ( enfin je reste moi tout est relatif :emoji_grin: )

Je serais assez intéressé de faire une cure avec ester court pour essayer plus tard avec cette expérience
Tu es en TRT poto, donc, si l'ajout de testo exogène est trop faible, tu subis de plein fouet les conséquences d'une testo basse !

ça signifie irritabilité, fatigue.....

Ce que tu devrais vérifier, c'est ton taux de testo totale, biodispo, shbg et E2 quand tu es dans cet état. Intéressant de savoir la raison de ces effets.

Moi, je sais que 125mg E7D, ça tient encore. 125mg E14D, ça devient plus difficile en fin de deuxième semaine car le taux commence à trop chuter.

Pour une TRT, pas besoin d'un ester court. Un ester long peut faire l'affaire, ou semi long (cypio), mais il faut réduire la fréquence d'injection pour garder un tax plasmatique stable.
Avec un ester court, tu vas devoir faire une injection encore plus souvent car le taux chute drastiquement d'un coup.
 

Andrey

Neurotype 1B
VIP
MEMBRE APPROUVÉ
VÉTÉRAN
Oui mais j'avais justement eu envie de tester l'effet que ça aurait sur moi, je suis d'accord une TRT en ester long c'est très bien, néanmoins je n'avais jamais utilisé d'ester court et donc l'effet ultra rapide m'a vraiment surpris, le temps que la testo e revienne gentiment ça m'a bien été utile, après tout il faut bien faire des tests et quand je vais relancer ça sera plus ou moins le même état depuis le temps
( sorry pour le hs )
 

Freezer

MEMBRE APPROUVÉ
@Freezer j'ai une petite liste de toutes les hormones qu'il faut surveiller et la progestérone y est inscrit mais sans savoir que l'activité progestatif était lié en plus de la prolactine, très bon à savoir


@Freezer si j'ai bien compris, quand ta progestérone crasher, cela avait pour effet de diminuer un peut tes gains et mentalement cela peut impacter pendant la relance ? ( sentiment de down?) c'est bien ça ?
je pense, sans en être sûr, je n'ai pas assez de recul, mais depuis que j'ai stoppé ma cure, je suis OFF complet (pas d'apport de testo pour le moment), j'en suis à ma 3e semaines et je me sent nickel alors qu'il y avait un peu de tren dans ma cure, libido au top, j'ai toujours de super érections le matin alors que normalement ça diminue légèrement.
Normalement je reprend mon cruise la semaine prochaine, je verrai d'ici là.
 
buildblaster
deuspower
europharmma
Ultima pharma
coq musclé
from inside to you
Meditrope
pharmacommunity
Granabolic
ashop
roidsmania
muscleanabolics
bodytech
Top