clenbuterolQu’est-ce que le clenbuterol?

Tout d’abord, le clenbuterol  n’est  pas un stéroïde anabolisant comme beaucoup le pensent. Il est classé comme un bêta-2 agoniste vu qu’il possède de légers effets anaboliques. Les bêta-2 agonistes sont des médicaments conçus pour le traitement de l’asthme, et le clenbuterol ne fait pas exception. A l’origine, le clenbuterol a été utilisé pour traiter l’asthme, mais cet usage n’est plus approuvé aux Etats-Unis (également dans 99% des autres pays).

Le clenbuterol a évolué pour devenir un médicament au fort potentiel dans la perte de graisse, un produit de base même pour les cycles de sèche et les combinaisons de préparation pré-compétitions. Le clenbuterol partage plusieurs propriétés avec l’éphédrine, le brûleur de graisses légal le plus puissant, mais il accomplit son objectif d’éliminer la graisse plus efficacement à un moindre risque pour l’utilisateur. En effet, l’éphédrine a été réputée pour son aptitude à induire une tachycardie (elle augmentait le rythme cardiaque) parfois de manière fatale.

Les utilisations du clenbuterol

Le clenbuterol est adopté par plusieurs catégories d’athlètes, en plus des culturistes. Par exemple, les athlètes d’endurance et ceux impliqués dans les sports de compétition en sont aussi des consommateurs réguliers, grâce, en partie, aux capacités du clenbuterol à améliorer les performances  cardiovasculaires et respiratoires. Il en résulterait un gain de temps avant la fatigue et la chute du pic de performance. En fait, le clenbuterol s’est retrouvé dans la panoplie des « athlètes naturels », qui recherchent des moyens d’améliorer leur force physique, leur masse musculaire et leur performance sans besoin de traitement hormonal. Néanmoins, le clenbuterol possède aussi une infinité d’autres applications.

  • Pendant les cycles de prises de masse pour prévenir l’établissement d’un excès de graisses après un régime hypercalorique. Le clenbuterol fait accroitre le niveau du métabolisme de base, ainsi le métabolisme de macronutriments augmente également, entrainant une plus grande disposition des tissus.
  • Le clenbuterol est un produit de base pour beaucoup de cycles de sèche, dans lesquels son utilisation se fait en simultané avec le Winstrol, l’Anavar, la trenbolone, le T3 et d’autres médicaments appropriés. Cela contribue à atteindre cet aspect très fin de la peau, tellement convoité par les culturistes.

La posologie du clenbuterol est à augmenter progressivement jusqu’à un maximum d’environ 150 microgrammes par jour,  et l’administration est conduite en cycles ne dépassant pas 8 semaines. La longueur d’un cycle n’est pas indicatrice de la toxicité, mais plutôt de la capacité du clenbuterol à réguler à la baisse le récepteur de bêta-2, entrainant une perte d’effet. Une période de latence de la même longueur s’avère habituellement être un être un bon remède, tout comme l’usage d’un anti-histaminique.